Alpine A110 le direct : vos questions de petits observateurs/ nos réponses

Comme tous les lundi désormais après un essai automobile, l’équipe POA réponds en direct aux questions des petits observateurs qui veulent en savoir plus sur le modèle. Cette séance de questions/réponses d’une heure est aujourd’hui consacré à l’ Alpine A110 diffusé le week-end du 22/23 juin sur POA.

L’avis des Petits Observateurs !

15 commentaires au sujet de « Alpine A110 le direct : vos questions de petits observateurs/ nos réponses »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Outdoor74

    Bonjour POA !
    Je viens de regarder votre direct… en différé. Une suggestion en ce qui concerne le financement de POA. Depuis quelques jours, je ne regarde plus la route lorsque je conduis, mais mon compteur. Heureusement analogique. Je propose que les bénéfices engendrés par les radars et consécutifs à la limite à 80 km/h vous soient reversés. De quoi avoir un beau budget !!
    Ce serait utile, car je crois que lorsque l’on aime faire quelque chose, on le fait bien. Or, vous nous faites ( encore plus ) aimer l’automobile. Je crois en ce cercle vertueux : plus on aimera l’automobile, plus on prendra du plaisir à bien conduire. Même à 50 km/h en Alpine. Et moins il y aura d’accidents, car on n’a pas envie d’abîmer nos autos, ni de nous faire mal, d’ailleurs.
    POA, reconnu d’utilité publique.

    Mr. Fréour : c’est vrai qu’il sature un peu, mais ces soudaines exclamations sont un peu les « bandes rugueuses » de l’émission !

    Youngtimer ou pas : Ma première voiture était une BMW 2002 datant de 1974. Nous étions en 1989. Elle était déjà collectionnée, d’aspect déjà rétro avec tous ses chromes, hors elle n’avait que 15 ans.
    Je roule au quotidien en Audi Allroad de 2001. Cette voiture a donc déjà 17 ans, pourtant je ne la considère pas comme une auto de collection, même si je l’aime beaucoup. Pas une Youngtimer à mes yeux non plus. Juste une occase.

    Alpine : je réalise qu’aujourd’hui, la berlinette originelle est à quelques milliers d’euros près au tarif de la nouvelle. Donc, nous avons le libre choix de préférer l’ancienne ou la nouvelle, et de clore le débat de savoir si l’une est mieux que l’autre… En toux cas aussi rare l’une que l’autre.

    Merci encore pour vos vidéos !!

    Répondre
  2. Nabuchodonosor

    Nabudébrief (presque aussi long…) :

    Lorsque ce 17 février 2016, POA nous avait présenté l’Alpine Vision Concept, je m’étais alors fendu d’une lettre à Carlos Ghosn, postée ici même dans les commentaires, par laquelle je lui glissais prétentieusement quelques suggestions toutes personnelles pour qu’il puisse parfaire son produit final selon mes goûts… Il ne m’en coûtait alors qu’un peu de mon temps et comme je me répétais à l’envie cet idiome perfide « Nothing ventured, nothing gained »…
    Vingt-huit mois plus tard, et à mon grand regret, j’étais alors convaincu que les commentaires des petits observateurs de POA étaient lus, scrutés, analysés, disséqués, encadrés, érigé en apophtegme, vénérés par les plus grands, cette lettre resta désespérément morte. Ah, le con ! Dans ma grande naïveté cependant ma déception resta relative, je n’en attendais pas moins…

    Oui mais voilà depuis, l’A110 première édition s’est écoulée à 1955 exemplaires comme une aguignette de l’an neuf fourrée pomme et le dithyrambe s’est porté aux zygomatiques bananiers de tous ceux qui l’ont piloté. Loin de moi l’idée de jouer les Castrol (pub) ou de balancer des ricochets dans ce concert de louanges bien huilé à l’unisson derrière le bestiau qui sent si bon la vache rousse blanche et noire sur laquelle tombe la pluie et les cerisiers blancs made in Normandie, si longtemps attendu et si ressemblant à son aïeul Seinomarin, je voudrai simplement rappeler par ce pamphlet quelques évidences Nabuchéennes.

    La célèbre Berlinette de Monsieur Jean était une sportive pure et dure, construite autour d’un châssis poutre en acier habillé d’une coque en fibre de verre-polyester si basse et ramassée que l’expression tape-cul resta à jamais gravée dans les fondements de tous ceux qui prirent place dans ses baquets fussent-ils des Mod’ Plastia rembourrés. Les douze versions de moteurs Cléon-Fonte qui se sont succédé ont toutes prises leur place longitudinalement au plus bas dans son long porte-à-faux arrière prévu à cet effet. Ce sont tous ces choix architecturaux à la fois qui, je crois, lui ont permis d’étoffer son palmarès et de se carrosser la légende que l’on sait aujourd’hui. Du reste, Jean confessait à qui voulait l’entendre « que c’est en s’amusant dans les Alpes avec la 4cv son sac à dos et sa boite 5 que l’idée de l’A110 germa en lui »…

    Or, en choisissant de la positionner, sans compromis comme ils disent, entre confort et tenue de route, entre la 4C, l’Elise d’une part et le Cayman, le TTRS d’autre part, en choisissant l’aluminium plutôt que la fibre de carbone pour sa structure (les deux étant de toutes façons irréparables par des bricolos), en positionnant le 1.6 litres réalésé de la Clio RS transversalement, moteur à droite sortie et boite auto-séquentielle à gauche derrière le pilote (parait que la méca y est trop à l’étroit), pile à l’aplomb du train arrière, ou en position centrale-arrière, fixé entre les deux pontons alu hauts et fins, donc avec un CDG moteur plus haut, d’autant que les roues de 18 pouces sans déport négatif n’arrangent rien en ce sens, force est de constater que ses géniteurs ont pris quelques libertés avec l’ADN maison et décidés de lui faire suivre des chemins différents de ceux que poursuivait son ainée sous la coupe de Rédélé… La cerise sur le gâteau étant ces pneus spécifiques « dégradés » développés à Clermont-Ferrand dont j’apprends l’existence (merci POA), pour lui conférer un plaisir de conduire pardon des sensations de piloter, disons, au plus près de son ancêtre… Un glissement sémantique qui en vaut un autre…

    Bon, ceci dit, faudra quand-même que je l’essaye dans les virolets avant de dire trop de conneries et surtout avant que M’ame Perrichon s’aperçoive qu’en montagne quand il y a le talus d’un côté, il y a forcément le précipice de l’autre…
    🙂

    Nabuquiaimebienchâtiebien

    Répondre
  3. Eric-Emmanuel d'Alsace

    Merci Renaud, merci Cédric, merci Julien. L’émission POA évolue en douceur. Je suis déjà curieux de découvrir le lieu du prochain café garage.
    Pour l’Alpine, vous avez réussi à me convaincre, j’étais un peu sur la réserve côté finition et sur l’utilisation de commodos déjà vus sur d’anciens modèles, mais c’est une très belle réalisation cette Alpine. Pour moi ce sera Noir profond avec intérieur tout cuir brun.

    Répondre
  4. lp2b

    Depuis que j’ai découvert toute l’équipa POA c’est un véritable plaisir de retrouver très régulièrement tous vos reportages toujours très précis avec un véritable œil de bagnolard, tout est dit que ce soit bon ou mauvais sur le véhicule essayé « « POA c’est la vraie vie » ».

    Un détail de la précision qui ne se retrouve dans aucun reportage des chaînes spécialisées, chose importante Mr le Président et Mr le Premier Ministre ont toujours une très bonne analyse ainsi que Mme la Ministre, il est évident que parfois je ne suis pas toujours d’accord avec ce qui est exprimé par l’un ou par l’autre, mais j’avoue c’est assez rare !

    La venue de Julien apporte beaucoup de choses très positives à toute l’équipe POA.

    Pour le Café Garage ce serait réellement un plus une nouvelle formule au calme.
    Les lives de très agréables moments {A continuer}.

    Il est évident qu’animer POA demande à vous tous beaucoup de travail et de temps après vos heures de travail.

    FELICITATIONS…..

    NE CHANGER RIEN restés tous aussi dynamiques, enthousiastes, pertinents avec votre si bonne humeur permanente.

    Répondre
  5. Pascal DeVillers14

    Bonjour,
    les lives je ne peux malheureusement pas y participer à cause de l’horaire, je travaille.
    Mais la rediffusion c’est pas mal du tout.
    J’ai passé une très agréable moment à vous écouter.
    Pascal

    Répondre
  6. 'pablo

    Cher POA,
    j’ai croisé votre président lors d’une déambulation sur YouTube (seul à l’écran à l’époque) , cette rencontre fut un vrai moment jubilatoire.
    Quel est cet ovni? Voilà un mec avec je prendrais bien un café pour parler bagnole. Et depuis, le charme opère toujours.
    Quelle belle équipe!
    Vous vous êtes bien trouvé .
    Longue route à vous et gardez ce bel esprit.

    Répondre
  7. Hervé91

    On va finir par croire qu’Alpine vous a payé pour en faire la pub (je plaisante) !
    Ce n’est pas tous les jours qu’un constructeur français nous offre une authentique bombinette à roulettes.
    Alors, ne boudons pas notre plaisir et vive la A110 ; elle fait honneur à Jean Rédélé

    Répondre
  8. Eric

    S’il vous plait les lives le soir ou le we, à midi on travail la semaine pas top!
    Petit bémol, l’avis de Floriane aurait été bien.

    Répondre
    1. Saint-Ofer

      C’est peut-être pour remplacer sa Sandero (houla j’vais m’faire des amis là :o))

      Plus sérieusement (…), j’espère qu’il la acheté pour un prochain The Reassembler ! :o)