Une Renault 9 Cab au pays de l’Oncle Sam…

Merci au petit observateur Matthieu Cossé pour ce clin d’oeil américain.

L’avis des Petits Observateurs !

11 commentaires au sujet de « Une Renault 9 Cab au pays de l’Oncle Sam… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. cyrille

    Il s’agit d’une Renault Alliance, version américaine de la R9. Elle était construite aux Etats-Unis dans le Wisconsin, seul l’ensemble moteur-boite provenait directement de France.
    En version cabriolet, on avait la capote électrique de série, et en option régulateur de vitesse, vitres électriques, clim, boite auto.

    Dans le cas présent il s’agit même d’une Renault GTA, version sportive de l’Alliance et sortie en 1987, avec un kit carrosserie façon « 11 Zender » et un moteur 2L F3R (~95ch).

    Plus d’infos : renault-alliance-club-passion.com

    Répondre
  2. 'pablo

    Merci pour cette carte postale Mathieu,
    Autant pour l’objet automobile que pour la métaphore.
    Croiser ET doit nous laisser tout, saut indifférents.

    Répondre
  3. Dubby Tatiff

    J’avais également entendu parler d’une Fuego importée aux USA. Un chef d’atelier d’un garage Renault en avait une et on m’avait expliqué qu’elle était mieux finie intérieurement, que ses sœurs vendues en France.

    Répondre
  4. Chapman

    Ben quoi, elle était mimi la 9…. Surtout en version turbo ! C’est la 11 qui était déséquilibrée avec sa grosse bulle au cul. Et pourtant pourtant, c’est bien la 11 qui a eue le plus de succès.
    Une version cab, c’est chouette et introuvable sous nos cieux.

    Répondre
  5. Pascal DeVillers14

    Bonjour,
    C’est vrai que cette R9 convertible à un petit truc en plus, un je ne sais quoi qui la rend sympa et chic.
    C’est un peu comme la 403 cabriolet du Lt Columbo, elle était moche mais avait tout le charme d’une européenne.
    Merci pour ce micro reportage from USA.
    Pascal.

    Répondre
  6. Gran Turisto

    Pour avoir croisé quelques Alliance et 505 aux USA, c’est vrai que pour une raison étrange que je ne m’explique pas, hors de leur contexte géographique habituel, elles ont un petit côté « so chic » (quoique j’ai toujours trouvé une certaine élégance au break 505, enfin bref…) Idem pour de simples Twingo ou 206 CC au Japon… Les voitures françaises seraient-elles des fruits exotiques?… Bon, j’ai aussi vu une SM à Tokyo et là, qu’on soit rue de Rivoli ou à Omotesando, c’est toujours la même baffe!
    Et merci pour la mini balade! 😉

    Répondre
  7. Mat Ador

    Il doit s’agir de la Renault alliance commercialisée chez vous par AMC.
    Je crois qu’elle fût même élue voiture de l’année avant d’être délaissée pour des questions de fiabilité.
    Quelques années plus tard Cadillac tentera une opération séduction transatlantique similaire mais dans l’autre sens avec l’Allanté, toutes proportions gardées évidemment.
    Allez savoir il y a peut-être un Renaud Roubaudi qui s’ignore à Washington D.C ?
    🙂
    Merci pour cette belle poade Matthieu.

    Répondre
    1. Dubby Tatiff

      Hihi . Je me demande si cela n’a effectivement pas joué (plus ou moins inconsciemment) pour que Renaud Roubaudi sélectionne cette poade.

    2. Vincent DK5

      Oui, la Renault 9 se dénommait Alliance la bas, Encore pour la 11, Medallion pour la 21 et… Fuego, pour la Fuego

      Deux Alliance cab’ furent les égéries de la rubrique entretien(avec Remi « Bricol’tout ») pendant les premières années du magazine Auto Plus. Dont une rouge interieur beige qui à la fois n’était pas vilaine et surtout temoignait de la différence de finition vis à vis de ses cousines françaises…