Souvenirs d’Autos (172) : La Cadillac et la Star

Une rubrique pilotée par le Commandant Chatel. Cette anecdote m’a été envoyée, à ma grande surprise, par mon frère Frank. Auteur, metteur en scène, il est un peu loin du monde des bagnolards… Et pourtant son souvenir m’a fait éclater de rire.

À la première d’un film au Balzac dans les années 70, les photographes commencent à s’impatienter car aucune des vedettes annoncées – Maurice Ronet, Vittorio de Sica, Joséphine Chaplin – ne sont venues, quant aux invités, ils brillent par leur absence.

Le film s’intitule «  L’odeur des fauves »  de Richard Balducci …

Soudain, au milieu de ce désert – dans le hall une dizaine de personnes échangent des  regards fébriles, voilà que du bas de la rue Balzac (la rue est très pentue), une énorme Cadillac surgit.

Dans la pénombre, nous distinguons une chevelure très blonde, une étole de fourrure  blanche, deux hommes en smoking entourent la « vedette »…

Les photographes se précipitent : enfin une star !

Cependant plus la Cadillac se rapproche plus les paparazzis ont l’air sceptique : d’abord la star, ils ne la reconnaissent absolument pas ! Ensuite ce n’est pas Brigitte Bardot, ni même Mylène Demongeot… et encore moins Ursula Andress !

De surcroît, la Cadillac est cabossée, et l’un des phares brille par son absence. Enfin, lorsque l’un des  chevaliers servants de la «  vedette »
essaie d’ouvrir la portière du véhicule, impossible de sortir !

Les automobilistes derrière commencent  à s’impatienter et klaxonnent à tout rompre !! La Marilyn d’un soir parvient, non sans mal, à sortir de la Cadillac bien amochée. Personne ne reconnait l’actrice et ses deux compagnons.

Elle joue pourtant dans le film…

La vieillle Cadillac s’aligne dans la nuit. Spectacle à la fois comique et pathétique. La limousine aux pare-chocs déglingués ne pourra pas ramener la blonde actrice qui devra rentrer chez elle en métro.

Comme le disait Marilyn : «  Célébrité, je t’ai bien connue, quand on a froid, tu ne tiens pas chaud »…

Cette rubrique est aussi la vôtre !

Racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier. N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion.  On oublie un peu l’arbre à came et le Weber double-corps…  Et si possible, joignez à votre histoire des photos…. On adore ça chez POA ! Merci.

 

 

L’avis des Petits Observateurs !

4 commentaires au sujet de « Souvenirs d’Autos (172) : La Cadillac et la Star »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chapman

    Ça m’épate toujours en auto dans cet état (la photo) avec des pneus gonflés.
    Drôle d’anecdote, à se demander si ça n’était pas voulu….pour faire parler quoi.

    Répondre
  2. Dubby Tatiff

    D’après le casting, je penche pour K. T.

    Pour conforter cette hypothèse, je plonge dans mes souvenirs TV où je la revois (sur)jouer les Marylin avec constance et obstination.

    🙂

    Répondre