Nouvelle Audi A8 : le verdict de la route

Nouvelle AUDI A8. L’équipe POA nous livre ses impressions à bord de l’Audi A8 après 500 km d’autoroute et de national.

L’avis des Petits Observateurs !

26 commentaires au sujet de « Nouvelle Audi A8 : le verdict de la route »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. moto

    Très bon aperçu de cette nouvelle mouture de l’Audi A8. Une très belle berline routière taillée pour la route. Pas donnée certes mais un beau joujou ! Vivement le prochain test, vous avez un nouveau fan 😉 !

    Répondre
  2. Vincent

    Parfaite pour les autoroutes allemandes…
    En France, avec la dictature autophobe, préférez une Logan et surtout pas besoin du modèle le plus cher.

    Répondre
  3. Pipocalo

    Très bonne voiture , à l’instar de la bmw série 7 mais largement en dessous au niveau prestige de la Mercedes Classe S . Et les ventes me donnent raison .
    Sinon petite question au président , voire au premier ministre, pourquoi n’avez pas fait et mis en ligne l’essai de la nouvelle Mercedes classe À qui intéresse 1000 fois plus de gens que l’Audi A8 ? En général POA est à lavant garde , la vous êtes un train en retard si je peux me permettre.

    Répondre
  4. MF67

    Sans être fan d’Audi, j’aime assez cette nouvelle A8. Peut être aussi parce qu’elle dégage quelque chose d’extrêmement rassurant tout en restant vraisemblablement à la pointe de la technologie. Elle n’est pas vraiment originale, ni excessivement belle, mais son style me plait.
    Par contre, comme souvent, tout l’attirail électronique, écrans et autres gadgets, me rebute… Je ne suis pas fondamentalement contre, mais trop, c’est trop, même si la maitrise technologique est, il faut bien le reconnaitre, impressionnante !

    Répondre
  5. EGASSE

    Bonjour à tous,
    Personne au monde s’intéressant à l’automobile ne peut dire qu’une telle auto ne le fait pas rêver! C’est une évidence. J’ai toujours du mal sur le design de l’avant des AUDI mais l’arrière est très réussi cette fois ci, je le reconnais.
    En ce qui concerne les capacité de conduite autonome, c’est très impressionnant bien que cela paraitra désuet dans peu de temps à l’allure où ça va, mais j’aimerai soulevé un débat sur POA.
    Quel avenir (commercial) pour les véhicules surpuissants, luxueux ou sportif, si le véhicule autonome gère l’allure en fonction des panneaux de signalisation?
    Leur confort départagera ces véhicules mais plus leurs performances, n’est-ce pas?

    Qu’en pense le gouvernement POA notamment mais aussi les petits observateurs sur le sujet?

    Répondre
    1. Arnaud T

      Personne au monde ? Ah si, moi ! Et pourtant, je me suis toujours intéressé à l’automobile. Mais trop, c’est trop. Les informations affichées au poste de conduite sont trop nombreuses. De nuit (dans la vidéo précédente), ça fait peur et pas envie. On dirait une console de jeux. Audi affiche son impressionnante maîtrise technologique, on n’en attendait pas moins d’une A8. Elle fait tourner les têtes mais pas chavirer les cœurs.

  6. 24heures (X350)

    OK, bel objet, bel emballage.
    Bon, sinon, ça ne fait pas rêver.
    J’ai eu l’occasion de bien connaitre (et rouler) la 1ère génération d’A8. Elle m’a laissé un sacré, sacré souvenir.
    La 2ème m’a ému esthétiquement, je ne l’ai jamais roulée mais c’était semble t’il une auto très homogène.
    En hommage… j’ai racheté ma XJ8 2006.
    Point commun pour les 3? Une certaine émotion, celle qui au bout du bout arrive à faire accomplir un acte d’achat irrationnel (même à un prix VO décoté c’est irrationnel)
    La nouvelle A8? A quoi bon avoir un beau produit roulant si c’est pour en abandonner le volant?
    Il est où le plaisir auto aujourd’hui? Disparu avec les nouveaux racketteurs embarqués?

    Répondre
  7. Georges Piat

    Quelle belle voiture mais j’ai senti une certaine lassitude chez Cédric. Entre Floriane pas très à l’aise et Renaud qui dit qu’on va se taper le mur, j’ai eu l’impression que tout le monde allait continuer à pieds. Mais Cédric est très bien élevé alors il a usé de diplomatie…
    Quant à moi, j’aurais bien aimé voir le planeur…
    Bref, on ne mange pas de frites avec les doigts avec tous ces écrans. Mais je plaisante, quelle belle voiture quand-même.

    Répondre
    1. Mat Ador

      C’est très simple Michel :
      l’écran scanne alors votre face aplatie (et oui, ça aide) et envoie le cliché directement aux urgences où le diagnostique est établi avant même votre arrivée en hélico…
      On vous le dit, rien n’a été laissé au hasard.
      🙂
      Bon ok, je sors…

  8. Hugo

    La Mercedes est plus fraîche et gai. On a plus envie de voyager à son bord, d’être son passager. L’ambiance joue énormément dans une limousine et celle ci fait poste de travail, bureau austère quand la Mercedes fait salon lumineux, cocon de détente. La Mercedes a aussi une présentation plus luxueuse et elle ne fait pas bling bling au contraire.

    Répondre
  9. Jekyll

    Allez, je trouve quand-même un point positif à ce paquebot teuton: le délicieux contraste entre son ambiance feutrée façon « j’ai un balai coincé dans le pot d’échappement » et Julien à son volant avec son look de hipster californien: so trash fash’!

    A passage, bravo au benjamin de PoA qui s’intègre décidément bien à l’équipe: commentaires toujours pertinents, posés et critiques; une vraie valeur ajoutée

    Répondre
  10. Nabuchodonosor

    De par la qualité de son intérieur, de sa finition, de son ergonomie, cette Audi surclasse la Tesla S. Merci de la démo, il n’y a pas photo. Et pourtant c’est bien cette dernière qui est venue bousculer la hiérarchie en soufflant le top des ventes des limousines en Europe… Et sans celles d’une Classe S qui résiste en Chine, l’américaine serait probablement déjà passée en tête sur le plan mondial… Mais Audi ne semble pas sans soucier qui motorise à nouveau son vaisseau amiral d’un classique V6 essence…

    A moins d’avoir raté un épisode, il y a quelque-chose qui m’échappe… Faudra que j’en cause à mon chauffeur.
    🙂

    Répondre
    1. Ed

      La TESLA modèle S est plus une concurrente des BMW Série 5, Audi A6 et Mercedes Classe E tant au niveau des dimensions que confort et du luxe.
      La modèle S n’a strictement rien d’une limousine : dire qu’elle se place devant les allemandes dans la catégorie des limousines est juste une ineptie ou plutôt un argument marketing foireux de chez TESLA.
      Il suffit de regarder les places arrières de la TESLA pour comprendre que ce n’est pas une limousine ni une voiture le plus souvent conduite par un chauffeur : il n’y a strictement rien de luxueux : pas de sièges pullman inclinables, pas de massages, pas de tablettes, pas de rideaux ni de mini bar…

    2. Nabuchodonosor

      C’est bien ce que je pensai, une Tesla ne flatte ni le chauffeur, ni son passager VIP, à l’exception peut-être de sa cotation boursière…
      🙂

  11. Michel Bovani

    Après avoir visionné ce reportage, j’ai eu très envie de revoir ceci (assurément une des toutes meilleures vidéo de POA) :
    http://www.petites-observations-automobile.com/2017/02/bmw-serie-5.html
    Et franchement cette A8, non merci ! Moi, je regarde la série 5 et je dis « ça, c’est une bagnole ! », un peu comme Crocodile Dundee dit « ça, c’est un couteau ! ». Bon allez, s’il faut être un peu plus fun, un cabriolet série 6, pourquoi pas. Avec le gros diesel !

    Répondre
  12. ques

    Elle a l’arrière de la Talisman, la ligne de la 607 (en moins beau), le confort et la vision tête haute de la C6 (mais sans l’originalité),….. c’est une Allemande quoi !

    Et comme toutes les routières depuis 60 ans, elle est plus l’aise à 130 sur autoroute qu’à 90 sur un réseau secondaire sinueux et au revêtement imparfait.
    Penser à laisser des étuis de lingettes pour écran dans la boite à gant (ya plus de vide poches sur les voitures modernes). Elles sont pas comprises dans le prix hallucinant de l’engin.

    Répondre
  13. lp2b

    De la très grande classe cette Audi A8 à l’intérieur beaucoup d’écrans et de systèmes embarqués mais tout est si bien à sa place et d’une finition qui laisse rêveur tout de même je suis totalement d’accord avec vous Mr Le Docteur Finition {nouvelle appellation de Mr Le Premier ministre !} RIEN à redire sur ce modèle.

    Je dois avouer que sur l’autoroute avec le positionnement de la caméra j’ai vu de très très près la rambarde qui approchait et pensais que la touchette n’était pas loin ! heureusement un léger mouvement du volant a éloigné le danger, quand à la conduite sur nationale Julien à bien précisé que les prises de virages n’étaient pas forcément celle que le conducteur peu souhaiter il faut que les développeurs améliorent le et les systèmes en projet.

    Je retiendrais aussi la remarque de Mme La Ministre et de vous même Mr Le Président …..
    HEUREUX DE SORTIR DU COFFRE ! ! ! !

    Conclusion :
    Un paquebot de très grand luxe pour autoroute * * * * * * * *

    Répondre
  14. Wab

    vous semblez vous extasier de cette conduite « autonome » sur ce véhicule premium mais je roule en Kia Niro PHEV depuis un qqs mois et elle fait ça parfaitement bien ! Je n’utilise cette fonction que sur autoroute ou voie rapide et c’est vraiment reposant.

    Répondre
  15. Mat Ador

    Loin de moi l’idée d’entamer votre bonne humeur, mais pendant que vous étiez occupé au nettoyage de tous vos écrans devant l’hôtel du Parc rue de la Sinne à Mulhouse, je me questionnai : Saviez-vous que cet hôtel appartint aux frères Schlumpf du temps de leur splendeur ? Fritz aurait-il imaginé qu’un jour Bugatti rayonnerait à nouveau sous le joug d’un groupe mondial qui prospéra sous l’occupation ? Aussi je me demande, et n’y voyez aucune polémique naissante de ma part, comment doit-on qualifier le fait d’y descendre aujourd’hui en paquebot tiré à quatre anneaux, est-ce une ironie de l’histoire ou bien une déférence ?

    Je vous invite également à lire cet ouvrage documentaire relatif à la ville durant cette période trouble, écrit par Marcel Rosburger. Un lien avec Julien ou n’est-ce que pure coïncidence ?

    Répondre
  16. Dubby Tatiff

    Quelques petites observations en rafale :

    Les Tyrrell’s il faut les goûter en Sea Salt and Cider Vinegar. Elles sont à tomber de son siège tellement elles sont bonnes et So British.

    Ne pas utiliser de Kleenex ou autres Sopalin pour nettoyer ses verres de lunette ou ses écrans. En fait ces papiers contiennent de la silice en poudre très fine qui sert à donner un très léger effet abrasif lorsque l’on s’en sert. Malheureusement, cela finit par rayer les surfaces à la longue. Le bon geste est d’utiliser une micro fibre ou les lingettes pour lunettes.

    Je regardais récemment une vidéo sur la tesla 3 et en comparant avec cette Audi, je mesure à quel point Tesla s’est fait rattraper et dépasser par les premiums allemands en terme d’ergonomie et de contenu technologique. Le virtual cockpit d’Audi avec la cartographie GPS intégrée semble tellement plus performant à utiliser.

    Répondre
  17. Thierry

    Floriane a tout compris avec sa remarque d’une extrême pertinence !
    Heureuse de sortir du coffre …
    Dommage de ne pas aller outre Rhin faire chanter le moteur sur autoroute.

    Répondre