Rolls-Royce Phantom 2018 : Les diamants sont éternels

L’avis des Petits Observateurs !

12 commentaires au sujet de « Rolls-Royce Phantom 2018 : Les diamants sont éternels »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Quentin

    Rolls Royce ou le luxe suprême.

    Quel sens de rouler dans une RR en 2018 ?

    En représentant le luxe suprême, elle se place directement au sommet de sa catégorie. Cette berline tricorp synonyme de noblesse autrefois est tout bonnement démesuré de par sa taille, son poids, sa motorisation, son intérieur, ses options, son prix, en somme ce qu’elle offre comme proposition au monde démesuré du luxe. Ce milieu aime par ce biais se démarquer ou même montrer sa puissance financière. Ce luxe automobile repousse les limites de ce que l’on sait faire de mieux et le résultat est bien souvent majestueux, mélangeant l’art et les technologies de la plus belle des façon.
    Cette mécanique de la surenchère du luxe en route, elle traverse le temps. Aider aujourd’hui par la croissance de la chine, et ses jeunes fortunes qui foisonnent jour après jour, RR et le monde du luxe ne s’est jamais aussi bien porté qu’en 2017, et plus encore en 2018.

    Alors le sens de rouler dans cette voiture en 2018 ? D’abord pour assouvir les envies de luxe automobile des fortunés, pour nous faire rêver, et pour faire évoluer l’automobile vers de nouveaux horizons pour le plus grand bonheur des bagnolards que nous sommes ! Merci le luxe automobile !

    La vraie question à se poser serait plutôt : Est-elle une bonne voiture en 2018 ?

    J’ai le triste regret de dire que non. En 2018, cette voiture n’est pas à la hauteur. Car pour la modique somme de 400 000€ et en tant que porte étendard du savoir faire automobile mondial, elle devrait être entièrement en fibre de carbone et embarquer au minimum une hybridation légère pour diviser par trois sa consommation et ainsi montrer l’exemple de la marche à suivre au reste de la concurrence. Et à ce moment là, cette RR aurait déjà un peu plus de sens en 2018. En l’état actuel des choses, cette RR est un dinosaure. Un beau dinosaure. Peut être même le plus beau des dinosaures !

    Ah l’or noir quand tu nous tiens, tu nous aveugles.

    Répondre
  2. Miata-Boy

    Mon choix parmi tout ce que vous nous avez présenté : la RR Phantom et la Jeep Wrangler : le pack idéal pour un maximum de plaisir.
    Bon, allez, une Aston en plus !

    Répondre
  3. Amok

    Etonnant de constater que certains détails d’équipement traversent le temps chez Rolls, nous les retrouvons d’un modèle à l’autre.
    Le bouchon de radiateur bien entendu (qui n’est plus un bouchon), mais aussi le levier de sélection des vitesses et, surtout, les aérateurs chromés au tableau de bord.

    Répondre
  4. 24heures (X350)

    Niveau bestiaire, j’hésite entre le pachyderme et le dinosaure…
    Au prix où ils vont la vendre, encore heureux que la finition soit irréprochable!
    Je reste nostalgique de la Silver Shadow, dernière Rolls qui ne faisait pas (trop) démesurée…

    Répondre
  5. Georges Piat

    J’ai la chance d’avoir gardé mes yeux d’enfant et pour moi, ce n’est pas trop… J’adore, c’est hyper génial. Avec ça, tu vas à Monaco ou à Deauville.
    Quand je serai grand, j’aurai une Rolls ! Merci Renaud.

    Répondre
    1. Gran Turisto

      Vous avez vraiment de la chance! Je viens de faire un devis pour une Dawn et RR me demande mes yeux d’enfants, ceux de mes enfants et quelques organes dont j’ai encore l’utilité afin de me maintenir en vie… Du coup, j’hésite, parce qu’en plus, c’est que pour l’apport du LOA…

    1. John Steed

      Tonneau Cover ?
      Je croyai le terme réservé au pick-up.
      Voyons, Rolls Royce ne saurai verser dans la roture…

    2. Gran Turisto

      Cher John, Pierre a raison… Souvenez-vous de votre Bentley 4½ Litre qui en possédait un…

  6. Nabuchodonosor

    « Regarde… Tu veux courir ailleurs… C’est trop pour toi ? Mais regarde quand-même, regarde… Regarde comme c’est doudou… Non mais quand même y’a des carrosses, on est à Genève… Regarde, regarde… y’a que des chinois dedans… »

    Et le service en cristal, les flûtes à Champagne, les verres à Brandy et la Carafe de décantation, se muent en… vulgaires porte-gobelets à Coca-Cola entre les sièges avant… Aussi luxueux soient-ils !

    L’économie de marché fait et défait les richesses si vite aujourd’hui que les us et coutumes ne parviennent à s’y adapter. Pragmatisme oblige, Rolls ne fait que suivre les attentes de sa clientèle. A quand des baguettes en ivoire sculpté ?
    🙂
    Zuì hǎo de wènhòu

    Répondre
  7. Gran Turisto

    Hors du temps, des réalités… même pas la peine d’y chercher du sens, c’est un univers à part.
    A noter quand même, les compteurs à aiguilles, qui ne daignent même pas se soucier de l’existence des écrans qui foisonnent, un peu comme si on comparait une smartwatch à quelques fleurons de la haute horlogerie.
    Me concernant (bien que je ne sois nullement concerné par ce type de projet…), une petit larme tout de même à la vue des porte-gobelets au niveau de la console centrale…

    Répondre