Nouvelle Mercedes Classe A : le futur c’est maintenant ?

Mister Fréour nous livre ses premières impressions face à la nouvelle Mercedes Classe A présenté vendredi soir à Amsterdam. Forcément, la finition, les plastiques moussées,  le tableau de bord digital, tout passe au peigne fins. Bonus, l’avis d’Alain Constant, Ministre des langues et de la musique de POA. Merci à Julien Rosburger pour sa réalisation qui propulse POA au XXI Siècle.

 

 

L’avis des Petits Observateurs !

83 commentaires au sujet de « Nouvelle Mercedes Classe A : le futur c’est maintenant ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jean-Marc

    Le ramage ne vaut pas le plumage, que des moteurs RENAULT une plateforme RENAULT MEGANE (merci le made in France).
    Pas d’hybridation de nos jour cette voiture est déjà datée, elle le cache dans une présentation intérieure avant-gardiste.
    Elle est faite pour ceux qui veulent rouler dans une MEGANE PREMIUM !

    Répondre
    1. Quentin

      Bien dit ! C’est exactement ce que je pense !
      Pour le style j’ajouterai que l’avant / arrière est presque « banal » ?

      Feux avant trop fin…? ( identique à la CLS dont je suis très mitigé )
      Le cul d’une A3…?
      Profil qui ne change pas…

      Bien entendu cela reste subjectif et personnel car il s’agit de design, d’art, de gout.
      Son seul atout à ce niveau de prix est son intérieur, qui est très jolie et très réussi.
      Mais aujourd’hui une bonne voiture ne se résume/limite plus à du jolie cuir/chrome/écran bien ajuster et assembler ou ne doit plus. Même si je conçois qu’il est important ce se sentir bien à l’intérieur d’une voiture…
      Là est la limite des constructeurs premium actuel, juste à proposer des feux différents, un intérieur un peu mieux fini, un écran un peu plus grand, ou l’ajout d’un autre…
      Mais bon, c’est bien fait! Et ces vieux et grand constructeur nous font rêver rien qu’avec leur passé et leur image de marque. Mais je trouve ces évolutions trop minime pour un tel constructeur! Quand un certain Toyota invente la voiture du 21ème siècle avec l’hybride, qui ont la meilleure plug in du marché et qu’il commercialise une berline à hydrogène depuis fin 2014…
      A coté de çà nos tenors européen nous servent du style et de jolies intérieur renouveler et moderniser… C’est pas de la révolution qui fait avancer l’automobile mais de la simple évolution par petite retouche, ca tourne en rond. A mon avis c’est marketing, il n’y a rien de nouveau, c’est juste le style qui est nouveau. C’est juste pour vendre un maximum et tous les 6 mois, rajouter un petit truc pour faire croire que c’est nouveau et mieux etc..
      Cela suffit il? Pour nos particulier européen apparemment oui, mais pour la concurrence internationale …? Ça parait juste.

  2. Régis

    Mister Fréour d’un pas bien décidé
    s’en alla voir en hollande sa belle présentée
    et quand enfin le voile fût levé
    d’emblée sous son charme est tombé

    Il faut dire que la belle ainsi parée
    ne pouvait échapper à son oeil aguerri
    et c’est dans cette rouge livrée
    que Cédric enfin elle conquit

    Car plus d’un charme la belle avait
    et sans crier gare Cédric ensorcelait
    bien malin eût cru qu’un jour Audi
    pour la jeune Mercedes par Cédric fût trahi

    L’idylle fût fort commentéee
    et la belle très critiquée
    et quand enfi les esprits furent calmés
    à Cédric son zèle fut pardonné!

    goPOA

    Répondre
  3. JL Troadec

    Bonsoir,
    Depuis quelques jours je lis les commentaires plus ou moins énervés et en particulier focalisé sur la le pour ou le contre l’instrumentation digitale.
    Il y quelques années beaucoup décriaient le compteur loupe des anciennes Citroen (GS et CX), personnellement ma première voiture fut une GSA et j’ai toujours trouvé cela plus pratique et évident que les aiguilles. Aujourd’hui et y compris sur les formules un l’affichage digital de la vitesse se développe et est adopté par de plus en plus de conducteurs. Comme quoi en se fait à tout…
    En ce qui concerne Mercedes, ce que je trouve intéressant c’est comment cette marque propose tout en conservant sa personnalité des voitures au Cx si travaillé. Je crois que celui de la classe C est de 0,23 et celui de cette compacte de 0,26, ce qui est très bon. Ce travail sur le Cx leur permet conserver de très bonne performance tout en réduisant la cylindré des moteurs.
    On peut toujours palabrer sur les tablettes, reste que Mercedes est tout de même un très bon constructeur…

    Répondre
    1. Stéphane.nc

      …. et je pense que Stuttgart préfère des débats somme toute innocents et inutiles sur les écrans qu’un rappel de la récente honte récente connue en Chine
      https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/en-chine-mercedes-benz-commet-une-bourde-diplomatique-en-citant-le-dalai-lama?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook
      Mais soyons juste avec l’étoile, tout le monde se prostitue sans vergogne pour complaire à ce modèle de démocratie souriante, à cet exemple de respect de la propriété intellectuelle et des règles du commerce loyal.
      La morale de « Le loup et l’agneau » de Jean de La Fontaine est toujours criante d’actualité.

  4. Vincent

    Cette voiture est bien une Mercedes actuelle : tape à l’oeil et vulgaire, au moins à l’intérieur. L’extérieur, en revanche, est aussi banal que celui d’une 308. Revenons à l’intérieur : placer une tablette de 50 cm de long sur le tableau de bord, c’est sans doute un bon coup marketing. Mais pour quelle utilité, à part s’occuper avec les menus pendant que la voiture roule toute seule entre les deux bandes blanches ? Pour ma part, je trouve cette protubérance désagréable : elle se dresse entre le conducteur et la route, enjoint de regarder ses animations, nécessite de sauter l’obstacle pour atteindre ce qui fait le plaisir de conduire, à savoir jouir du monde, voyager… Bref, la tablette flatte l’égo, maintient le conducteur dans son tout petit univers connecté, l’éloigne du monde et donc des autres. Elle réduit l’automobile à sa fonction première : se déplacer d’un point à l’autre. Voilà qui nous prépare à la modernitude d’Elon Musk qui rêve de nous propulser dans des tuyaux rappellant le bon vieux pneumatique (le bien markété hyperloop) !

    Répondre
  5. Rb

    Un commentaire de plus, qui fait dans le bref: je n’achete PAS ! Et pan
    Mais qu’est ce qu’ils ont tous à nous coller de la caisse pour les geeks dans tous les sens… et toi, t’as voiture elle a quoi comme processeur, un window 10 ? avec 10 go de ram et une carte mère dans la portière ? ….c’est nul tout ça ! Et re pan
    A quand la techno bien dissimulée, intuitive, invisible qui devient indispensable sans la savoir…..non non non mon cher, il vaut mieux foutre des tablettes un peu partout, c’est bien plus chouette !
    Et c’est sans penser au nettoyage ! les écrans doivent être une partie de plaisir à dépoussiérer, ils se tachent et avec toutes les traces de doigts des marmots élevés au Nutella

    Répondre
    1. Pascal DeVillers14

      Bonjour,
      Les traces de doigts sur les écrans c’est sure , c’est pas flatteur…
      Quand je vois déjà la vitesse à l’aquelle se salit un écran de smartphone ou de tablette …
      Et pour les maniaques de la propreté comme Renaud ROUBAUDI, je n’ose même pas y penser , peut être y aura t’il bientôt l’option essui glace interieur avec gicleur lave vitre qui sait.
      Pascal

    2. joelMX-5

      C’est clair que le nettoyage des écrans va occuper les propriétaires pointilleux… Et il y a une mode que je ne m’explique toujours pas, c’est les surfaces laquées : regardez cette Classe A en plein show room laisse déjà apparaître de jolis traces de poussières. En parlant de nettoyage pour les maniaques, une petite vidéo https://youtu.be/L_7V6mAH4HQ

  6. Pascal DeVillers14

    Bonjour ,
    Bon alors là, il n’y a pas photo , si cette nouvelle classe A a mis la concurrence à des années lumières sur quelque chose à par les écrans plats , et là on ne peut qu’être tous d’accord , c’est bien sur le nombre de commentaires: 70 !!!
    Je crois que tout a été dit et nous n’irons pas beaucoup plus haut quoi que ….
    Alors au reportage suivant, qui dit mieux .
    Décidement l’automobile est toujours passionante, même quand on est pas d’accord sur tout et c’est surtout cela qui est bien sinon où serait de plaisir .
    En tout cas tout ça fut bien sympathique.
    Pascal

    Répondre
    1. Pascal DeVillers14

      Et rappelez vous : C’est pas parce qu’on y connait rien à l’automobile qu’on ne peut pas en parler…
      Pascal.

  7. Nabuchodonosor

    Remis de mes émotions après un petit surrégime emporté dans une violente diatribe à l’endroit de ce flicage informatique envahissant pour lequel, je le sais malheureusement que trop bien nous n’échapperons pas, je reviens à vous dans le calme et la sérénité qu’il convient pour vous reparler de ces …rongntudjus de foutus écrans :-), enfin plus précisément pour commenter ce tableau de bord digne du vingt et unième siècle (v. première photo – A propos, merci Julien).

    Comme disait un fin petit observateur :
    « Y’a un truc qui cloche dans ce tableau que l’on nous présente comme idyllique… ».

    Monsieur le Prem’s vous nous affirmez enjoué que cette nouvelle Classe A est déjà prête pour le futur, celui de la voiture autonome (sic !), soit… Mais alors expliquez-nous pourquoi l’instrumentation, de ces magnifiques et nombreuses soufflantes prêtes à décoiffer un Franck Provost jusqu’à cette double tablette numérique horizontale posée sur la tranche dans le repli longitudinal de la planche de bord, absolument toute l’instrumentation demeure désespérément orientée vers le pilote ?

    On se croirait resté au bon vieux temps des premières conduites intérieures dont les rares instruments se contentaient à minima de fournir l’information vitale… Mais où sont passés les décennies d’évolution ergonomique ? Verra-t-on poindre une nouvelle typologie d’habitacle, plus en adéquation des avancées technologiques et notamment de celles qui, irrémé-diablement se verront substituer au pilote ? Car alors la place du VIP ne sera plus nécessairement celle qui lui est dévolue aujourd’hui. Potentiellement, tous les occupants seront à chouchouter…

    Ne pourrait-on donc pas envisager de dissocier l’instrumentation ainsi que les commandes de confort et de divertissement, de celles exclusivement liées à la conduite, puisque ces dernières deviendront de plus en plus accessoires, voire disponibles uniquement en cas de secours ?
    Les unes, se rapportant à la partie divertissement et confort, auraient, me semble-t-il vocation à se mettre à la portée de l’ensemble des voyageurs dans l’habitacle, cependant que les autres se verraient rassemblées autour du sacro-saint volant dont l’emplacement, quant-à-lui, semble à jamais gravé dans le marbre…

    Poaesquement vôtre.
    🙂
    Nabucanalhistoriquesectionprolixe+…

    Répondre
  8. Franck

    J’imagine le gouvernement de POA a l’affut, sur ce dernier sujet, de chaque commentaires de tel ou tel, amusé des réactions, de la prose, des vers ( si, si, il y en a…) des pros des antis, des indifférents, des dérives, des donneurs de leçon, des philosophes et aussi des humoristes.
    Enfin de tout ce qui fait la richesse des petits observateurs..
    Bravo donc pour le beau succès de cette rubrique…il y a encore de la vie autour de la bagnole grâce a POA…
    Merci

    Répondre
    1. Fréour

      Merci Franck ; on ne saurait mieux dire !

      Mais aussi et surtout un immense merci à tous. Du fond du coeur ; les « historiques » (qui se reconnaîtront !) ) comme les derniers venus qu’on accueille à bras ouvert.

      Chaque commentaire sur POA est -très- précieux et porte forcément -même quand certains nous bousculent !- à réfléchir davantage une industrie automobile en pleine ébullition et qui n’a pas fini de nous faire réagir et écrire. Et POA est carrément sur le coup grâce à vous !

      Personnellement – si vous le permettez tous- je n’ai jamais autant aimé la bagnole qu’en ce moment ; tant de choix s’offre à elle ; quelle industrie connaît de telles (r)évolutions en aussi peu de temps en ce début de 21ème siècle ? Quelle industrie est soumise à des enjeux énergétiques, technologiques et financiers d’une telle ampleur ? Tout cela est formidable. Et que l’on se rassure, les aiguilles continueront d’exister malgré l’arrivée de « robots sur 4 roues » ; la voiture de collection ne semble pas voir son avenir s’assombrir… Bon Rétromobile à ceux qui auront la chance d’y jeter un oeil.

      Amitiés Péoasques à tous.

      GoPOA

      Cédric

  9. Dubby Tatiff

    Patrice Vergès avait commencé à bien nous chauffer avec la Up ! GTI, dans le genre bagnole marketing. La Classe A ça a été l’étincelle qui a mis le feu aux poudres.

    Ils se sont concerté ! J’en suis sûr désormais

    Il ne manque plus pour vendredi que Renaud Roubaudi vantant le bon goût français dans une DS7 clinquante, avec Floriane en bottes jaunes et en perfecto en skaï à ses côtés et là, ce sera l’émeute sur POA. Hihi !

    Répondre
    1. Pascal DeVillers14

      Comme qui dirait un complot ….
      Ouhlala , j’irai même pour dire un POAGATE.. si ça s’trouve….

    2. Dubby Tatiff

      C’est tout de même étrange cette soudaine intervention de Alain Constant. On ne l’avait pas vu depuis des mois. Il déboule et paf, polémique !

  10. Pascal DeVillers14

    Bonjour,
    17h45 ; 63 commentaires , Uhmmm ,notre premier Ministre nous pète un reccord en beauté avec son reportage en pays Batave et c’est pas fini…
    Il nous avait prévenu dans ses voeux de fin d’années « On vous réserve des surprises… »
    Si ça , ça mérite pas une médaille d’or aux jeux olympiques ou une remise de légion d’honneur par le Président Roubaudi en personne , j’y perds mon latin ….
    Je soupçonne Monsieur le Premier Ministre de nous avoir tendu un piège pour verifier l’état d’éveil de ses troupes de petits observateurs.
    Il est malin le bougre avec son petit air de premier de la classe , ça a bien fonctionné, c’est bien joué.
    Ah, petit Canaillou…, on vas t’tirer les oreilles si tur’commences , aller montes dans ta chambre !!!
    Pascal

    Répondre
  11. Eric-Emmanuel d'Alsace

    Le design : pas de nouveauté, on dirait une mercedes CLS en réduction (même design de la face avant). En ce qui concerne les écrans, ils constituent de plus en plus une source de distraction visuelle, ce qui peut perturber la concentration du conducteur. On dirait qu’il suffit juste d’ajouter des écrans ou de modifier leur taille pour créer de la nouveauté… Cela me fait penser à la stratégie d’une marque avec une pomme 🙂 Peut-être qu’elle est plus impressionnante en vrai. En tous cas, merci POA de créer du débat

    Répondre
  12. Nabuchodonosor

    Allez pour détendre l’atmosphère, je vous propose une petite histoire de Mercedes que me racontait mon pépé :

    C’est l’histoire t’un belge qui, une fois, sortant de Brussel-Centraal, s’enfile dans un taxi.
    Intrigué par le sigle à l’étoile qui trône sur le bout du capot, il demande alors au taximan ce que c’est. Supposant une méconnaissance de babache du client quant à cette excroissance célébrant les Mercedes hauts de gammes, le chauffeur lui lance alors :
    « Ah pen ça est mon fiseur, une fois… Tu fois, le premier qui fait el’ ducasse sur la route, un coup te seconte, ch’écrasse la pétale et hopla, à folle petrol hein fieu, allez zou, tsé… »
    Sentant soudain son client interloqué, s’enfoncer dans la banquette arrière, il enchérit :
    « Tin, le Zinneke là-pas, fa pas tarter à spiter ! »
    Et voilà notre taxi qui s’exécute en fonçant tout droit vers le malheureux cycliste qui n’avait rien demandé… Mais bien-sûr au dernier moment il donne un grand coup de volant à gauche pour l’éviter…
    Seulement, voilà que patatra, le taximen comprend que malgré-lui il vient de faire mouche…
    Le client lui tapotant l’épaule lui glisse alors :
    « Heureusement que ch’ai tiré la clinche et poussé la portière une fois, sinon çui-là, tu l’avais loupeeeï, hein fieu ! »
    🙂
    Napu

    Répondre
  13. Louis

    L’intérieur nous envoie effectivement dans les années 2020, cette nouvelle Classe A relègue très loin l’ensemble de ses concurrentes veillisantes (Audi A3 et BMW Série 1).
    Toutefois comme certains ici, cette vision de l’automobile du futur m’angoisse, éléctrique, autonome etc.

    Par ailleurs, Cédric n’est clairement pas objectif s’agissant des productions allemandes.
    En admiration devant double siglage de la Mercedes Classe A alors qu’il avait décrié l’application de ce même procédé sur la DS4 il y a quelques années…

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Le Premier Ministre semble bien secoué sur les bancs de l’Assemblée éterrrnelle !
      Les lobbyistes Audimen tentent de le gêner aux entournures suite à ce qu’ils interprètent comme une volte face soudaine le voyant ainsi bouche-bée, en quasi apnée devant les reflets bleutés du double pavé tactile du dernier opus de la compacte de Stuttgart et, sans respects aucuns dû à s sa fonction, y vont gaiement de leurs piques à fleurets mouchetés… Ah les scélérats, ils ne perdent rien pour attendre, eux qui ne conjurent que pour mieux le déstabiliser et ne jurent que par l’espoir de lui ravir son trône…

       » À moi la Garde ! Forge l’esprit au combat À moi la Garde ! Porte la hargne à bout de bras À moi la Garde ! Sabre au clair, défend nos terres, déjoue les pièges des hautes sphères…  »
      Faf Larage & Shurik’n Bros.
      🙂

  14. TomTom

    Bonjour à tous.

    Juste une remarque – n’oublions pas que les écrans sont uniquement réservés au haut de gamme. Attendons de voir la « gueule » du tableau de bord sans les 2 écrans.
    Ensuite, je n’accroche pas du tout. On dirait qu’il ont balancé les écrans au pif au-dessus du volant – aucune protection (contre les chocs ou même le soleil – faudra voir à l’usure). Au moins dans leurs autres modèles, les écrans sont encastrés. C’est fade. Il n’y rien d’exceptionnel à cela. Dans ma vieille Polo de 2005, je mets 2 smartphones l’un à côté de l’autre, et j’ai la même chose….. non, décidemment, c’est moche….
    Sinon, j’apprécie toujours autant l’émerveillement de notre premier ministre devant la Deutsche Technologie, même si je trouve que la concurrence n’à rien à craindre.

    Sur ce, go POA

    Répondre
  15. Yves

    Je comprends le 1er ministre. Je pense que j’aurais pu faire les même commentaires. Pour moi, la ligne est belle avec une face avant splendide, très élégante par ses lignes simples (pas torturées comme les Renault, par exemple). L’arrière est aussi réussi, selon moi. Seule la courbe de la porte arrière me chiffonne, mais je pinaille. En ce qui concerne le tableau de bord, je suis conquis (comme le 1er ministre). Cette dalle a de la gueule. Pour ceux qui auraient un doute sur des reflets éventuels au soleil, je veux bien croire que Mercedes y a pensé avant nous… et que cela ne doit pas poser de problème. Comme dit Cédric Fréour, cet intérieur a pris une grande avance sur la concurrence. Bien sûr, ce sera plus cher que les Golf, Mégane, 308 et autres, mais elle trouvera son public sans discussion.

    Répondre
  16. Vincent

    Cette « Neue Klasse A » me souffle le chaud et le froid.
    A savoir, une ligne qui gomme les rondeurs du précédent modèle, donnant un air plus acéré, collant bien au concept de la petite compacte dynamique.
    Et la satisfaction de voir que l’alternative aux SUV a encore un avenir. Cette classe A ne diffère pas énormément de la précédente d’un point de vue extérieur,
    Cela me faisait bondir il y’a quelques années lorsque cela se produisait chez le concurrent aux quatre anneaux, mais dans un contexte actuel ou pas mal de constructeurs tendent vers le crossover cela fait du bien.
    Pour la dalle immense,tactile, cela m’attriste un peu.
    C’est original, techniquement bateau à l’heure ou le moindre smartphone collecte une foule de données…
    RENDEZ NOUS DE VRAIS COMPTEURS!!!
    Je ne suis pas contre avoir de l’infotainment dans un véhicule, cela égaie les voyages sur nationale à 80 à l’heure, mais ne mélangeons pas tout!!!
    Ces compteurs, font partie de la vraie conduite, il doivent selon moi garder leur autonomie, notamment d’un aspect de fiabilité, comme cité plus haut dans de mauvaises conditions climatiques.Mais la ou cela m’interpelle le plus ,c’est d’un point de vue d’évolution de la conduite.
    A l’heure ou de plus en plus de gens oublient la fonction de ce vieil outil(pas aussi fun c’est vrai) qu’est le rétroviseur et ignorent la fonction de la manette (fusse belle) derriere la gauche du volant, comment voulez vous que le conducteur de demain puisse se recentrer sur l’essentiel: la circulation dans laquelle il évolue?
    Pour avoir pu conduire les dernieres XC70 équipées de compteurs digitaux, le compte tours était déja relégué au second plan, pouvant être occulté par le GPS.Et pourquoi pas le compteur, tant qu’on y est? Es ce que les gars de chez Airbus y’ont ils pensé aussi, pour alléger leurs cockpits?
    La philosophie tel que développée (avec IDrive et plus ou moins de succès) par BMW sur les Serie7 était louable: alléger le tableau de bord des multiples boutons pour que le conducteur reste concentré sur sa conduite.
    N’aurait il pas été plus judicieux de creuser le sujet de l’affichage tête haute ? Et d’arréter de déresponsabiliser le conducteur qui va se reposer sur sur une volée d’aides?

    Enfin, a l’heure ou l’on pointe du doigt l’impact des smartphones et leur lumière bleue néfaste pour la vue, je plains les gros rouleurs…
    PS: je suis peut être un poil influencé par la batterie d’aiguilles qui me fixent quand je conduis ma vieille Alfa…

    Répondre
  17. Francois

    Bonjour,
    Qui a dit que l’automobile sous toutes ses formes n’avait plus d’intérêts et n’engendrait plus de passion ?
    Tous ces points de vue et ces échanges dans le respect et la courtoisie sont réjouissants et nous unissent pour le maintien d’une mobilité de formes, de technologies et de philosophies aussi différentes qu’il existe de différences dans la pensée des humains irrationnels que nous sommes.
    GO POA GO
    François

    Répondre
  18. gregory lopez

    Tout a été dit précédemment sur l’intérieur. Personnellement j’aime assez parce que c’est différent et bien dessiné, mais de là à s’extasier…
    Quant à l’extérieur je m’étonne que Mercedes publie des photos de presse dans cette horrible couleur mate avec (photos 11,15,16,17) une différence flagrante de brillance entre la portière avant et arrière côté droit.
    On dirait une voiture mal repeinte après un choc.
    Cette teinte est donc à la fois moche et impossible à appliquer de manière homogène, même par Mercedes. En plus ça vieillira mal et les différences de teintes/brillance entre panneaux ne vont faire que s’accentuer. Interdit de la laver: ça la polirait!
    Ajoutez à ça des jantes noires à filet vert.
    Et vous naviguez en plein mauvais goût.

    Répondre
  19. Dubby Tatiff

    Ce qui est bien avec cette nouvelle Classe A, c’est que l’on va enfin foutre la paix aux propriétaires d’Audi A3. C’est sur elle que vont désormais se concentrer les propos acerbes du quidam tenant à faire part de sa réflexion stratégique sur l’évolution de la morale en automobile.

    😉

    Répondre
  20. Dubby Tatiff

    Le suffixe en ARD est explicite d’après Wikipedia.

    Le sens n°3 – Indique l’appartenance, le lien avec une activité, un objet, une époque, un lieu, un mouvement ou une cause à laquelle on adhère – permet de définir le bagnolard comme étant un amateur de la chose bagnolistique. Peu importe son obédience : tacot d’avant guerre, youngtimer, cabriolet anglais, Audi, Aston Martin V8 Vantage (heu, pourquoi je parle de ça, moi ?), Dacia Sandero, Tesla, voitures en location, diesel, électrique, Mia, Vespa, Quatraplat, Multipla, tout du moment que l’on aime. On ira pas jusqu’à des extrémités comme la nouvelle Classe A car il ne faut pas exagérer, mais vous reconnaitrez que le scope reste large tout de même.

    On pourra connoter le mot bagnolard avec le sens n°2 – Donne une note plaisante, populaire, voire argotique.

    Enfin, vos épouses (pas la mienne qui est merveilleuse), Anne Hidalgo et Vincent Placé lorsqu’il passe à la télévision (ah ben non, il n’y passe plus) connoterons le mot bagnolard avec le sens n°1 – Donne une note péjorative. Mais ce sont des rabats-joie !

    Répondre
    1. Gran Turisto

      Et surtout, comme pour le règne animal, est arrivé l’époque des sous-groupes des amateurs de la chose bagnolistique…
      Les familles des Teslards, les Audiards, les Muscle-Cards et maintenant les Classards…
      La chaîne alimentaire étant déjà bien établie de ce côté-là (quoique ça bouge pas mal en ce moment), merci de rajouter -ard à la fin de votre marque/modèle préféré, restez courtois avec les autres, n’oubliez pas que vous êtes des POArds…

  21. Pascal DeVillers14

    Bonsoir Stéphane,
    Pour ma culture personelle qu’est ce que c’est exactement que la druckérite aiguë ?
    Je pense en deviner le sens mais je ne suis pas sure…
    Pour ce qui est de la définition d’un bagnolard , je comprends votre perplexité , moi également je ne sais pas trop précisement, mais plus qu’une question de chapelles, d’age , de diesel ,d’essence, de marques etc et sans vouloir répondre à la place du Président Renaud ROUBAUDI , je pense qu’un bagnolard , ce pourrait être un peu comme une compression à la CESAR , avec tous les ingredients que vous énumerez plus haut et toutes les incohérences qui les opposent pour en faire le lien.
    Comme dirait certains au café du coin : la bagnole, c’est pas parce qu’on n’y connait rien qu’on ne peut pas en parler.
    A bientôt sur POA.
    A bientôt sur POA .
    Pascal

    Répondre
  22. Miata-Boy

    Bonsoir à tous,

    Je commence, en tant que fidèle de POA, en avoir singulièrement assez de lire, de plus en plus, de commentaires désagréables, aigres, durs, etc. à l’endroit des membres du staff POA.
    Je ne me fais nullement leur porte-parole, mais je voudrais rappeler ici que POA est un blog, un vlog, ou peu importe comment on veut le nommer, mais en tout cas un lieu de libre expression de la part de ceux et celles qui l’animent et le font vivre. Ce n’est ni un journal, ni un média classique, ni une chaine de télévision. Bref, Renaud, Cédric, Floriane ou tout autre intervenant de l’équipe a le droit (et je dirais même le devoir !) d’y dire ce qu’il veut, comme il le veut, à sa façon.
    On ne leur demande ni objectivité, ni professionnalisme, ni journalisme.

    Je trouve particulièrement déplacées toutes les remarques acerbes et tous les procès qui leur sont faits, sous couvert d’anonymat.
    Je leur exprime tout mon plaisir à venir musarder sur ce site atypique. Je leur demande de rester qui ils veulent être sans ce soucier des avis des uns et des autres, y compris du mien.
    POA est à vous, faites le vivre comme bon vous semble.

    Quant aux visiteurs, dont je fais partie, je ne dirais qu’une chose : personne ne nous oblige à venir.

    J’aimerais que chacun fasse preuve, dans ses commentaires, de davantage d’élégance et de respect. Du plaisir et de l’élégance chers amis commentateurs, c’est quand même plus classe.

    Go POA.

    Répondre
    1. ques

      Fayot !

      Moi je trouve au contraire que les commentaires, mêmes les plus « dûrs », sont particulièrement bien écrits et argumentés, et je présume que les membres de POA ont suffisamment de recul (et d’humour) pour les accepter, ils déclarent d’ailleurs souvent qu’ils les apprécient ! et quand ils sont jugés déplacés ils sont de toute façon effacés !

  23. lp2b

    Mr Le Premier Ministre une très belle voiture cette toute nouvelle « Classa A » !
    Parfaite réussite cet intérieur digne des plus grandes Allemandes {quel tableau de bord avec de très beaux écrans une parfaite idée le côte à côte !} quand à l’extérieur la coupe est aussi parfaite la peinture magnifique…

    Attendons comme vous le disiez un essai sur route pour avoir confirmation qu’elle est bien née.

    Répondre
  24. 'pablo

    Un jour, les gus de chez Audi sont venus visiter l’usine flambant neuve dans laquelle je déprimais. Nous y assemblions des directions électriques pour psa, bm et même merco, L’atelier ressemblait à un labo, et les hommes à des rats (nous tournions sur nous même à la cadence du temps machine).
    Les chefs pour la mise en scène avaient refilé des petits chaussons bleus à ces messieurs (bon sur les ligne les gars portaient le mêmes vieilles pompes de sécurité des anciens ateliers).
    A la fin de leur visite, les clients convoités, leur ont rendu en les remerciant d’avoir épargné leur semelles…
    Alors j’imagine bien que c’est plus le process que l’hygiene des ouvriers qui pesé sur le refus nous acheter notre cam. Comme quo,i il ne suffit pas que ça brille pour être crédible…
    Allez savoir pourquoi ce souvenir a fait surface en regardant notre ministre s’enthousiasmer sur l’intérieur de cette surclassée A?
    Sans doute suis-je passéiste (en plus d’être prolo), mais j’ai l’impression qu’on ne parle plus d’automobile, mais d’une compilation de ce qu’il faut posséder à 50 ans si on ne veut pas raté sa vie.
    Comme pour la Ds7 (je ne les compare pas hein) je sors de cette intérieur un peu écœuré…

    Répondre
  25. Mustang98

    Hohooooo !!! Notre bon Cédric Fréour, ci-devant Premier Ministre POA et porteur de l’alias ô combien évocateur d’Audiman ne serait-il pas en passe d’officialiser une sorte de schisme entre chapelles teutonnes à l’intérieur du dogme prévalant du « toujours plus, c’est much better » ???
    De l’enthousiasme de bon aloi et fort compréhensible suspecté lors du dernier CG à la pâmoison affichée dans ce reportage, il y a une sorte de prosélytisme quasi religieux pour ce que je considère désormais, comme une dérive technologique, que l’on désigne Progrès sur un mode incantatoire avec l’espoir qu’il s’inscrive dans l’inconscient collectif anesthésié par les louanges d’Évêques de la pensée juste que sont certains journalistes…
    J’ai le sentiment d’être poussé à valider comme inéluctable, parce que c’est le ça le progrès, ce qui ne relève que de ce que Merton a appelé les prophéties auto-réalisatrices (self fulfilling prophecy), et j’ai pas envie.
    Bon pour en revenir à cette « super » Classe A, la communauté enthousiaste reposera les pieds sur terres quand les tarifs en concession seront connus, et Mercedes ne les a jamais attachés avec des saucisses !!!
    Et si le futur c’est maintenant, dans 2 jours au mieux, 6 mois au pire, ce génial futur sera (dé)passé !!! Par une autre qui fera mieux, à peine ! Mais qui passera devant…
    Une question s’impose à mon sinciput : Cette Classe A qui incarne le futur au présent, a t’elle seulement une chance d’exister encore en 2050 comme youngtimer ???

    Répondre
    1. Pascal DeVillers14

      Bonjour Mustang,
      Je suis tout à fait en accord avec ce que vous venez d’écrire , si c’est cela l’avenir automobile je reste assez perplexe.
      Il faut reconnaître une chose à ce reportage ,c’est qu’il fait réagir la petite communauté POAESQUE autant qu’un CG de bonne facture.
      Deux remarques supplémentaires:
      Cedric est t’il toujours bien Premier Ministre ou bien ai je raté la parution dans le journal officiel d’un récent remaniement ministeriel et qu’il soit rétrogradé au rang de Ministère des Affaires étrangères Teutons ? Cela pourrait se comprendre après les dernières affaires sur l’automobile germanique, ils on bien besoin d’un petit coup de main nos amis MERCEDES et con sort. ..
      Moi jusqu’à présent ce qui me plaisait sur POA, c’était ce petit esprit taquin et rebelle à contre-courant du climat bien pensant ambiant qui draine l’automobile sur les chemins de promenade de ceux et celles qui ne l’aiment pas où plus et en veulent sa fin.
      Pour moi POA c’était la chaîne de bagnolards ,sous entendu ceux qui aiment les vraies voitures ,pas des machines robotisées qui seraient réduites à la simple fonction utilitaire de nous traîner d’un point A vers un point B sans émotion ,bref un autobus ou un taxi.
      En écoutant notre premier Ministre,j’ai la méchante impression que c’est terminé, fini de ce qui nous a fait tant fantasmer depuis l’enfance à nos jours. Je comprends bien qu’il faille qu’il y ai des choses qui changene en regard du problème de la pollution, là n’est pas le problème.
      Je ne sais plus quoi penser ,durant un temps pas si lointain lors de l’escapade Canadienne vous nous avez fait rêver ,on nous ventait cet espace encore libre pour le rêve automobile et là quelques mois après,retour en Europe et l’avenir c’est la voiture tout digital , autonome et connectée. Certes peut être moins accidentogene, quoique je me demande ce que cela va donner en cas de bugg sur l’autoroute,déjà que rien qu’avec le régulateur de vitesse des gens se sont fait de belles fayeurs .
      Oui Monsieur FREOUR, après ce reportage sur cette classe A il y aura pour moi un avant et un après.
      Plus ça va, plus je me converti aux idées de Micheal OUALID, le vrai avenir de l’automobile est dans le plus simple et le plus léger et le plus modulaire selon nos désirs et moyens.
      Faire de l’innovation en s’adressant à une clientèle dont les poches débordent de billets de banque comme le dit M.Alain CONSTANT, c’est facile.
      Dans l’histoire la vraie innovation à toujours été faite sur la voiture accessible au plus grand nombre, 2cv, Coccinelle,DS,Traction et tant d’autres ; pourquoi parcequ’elle pousse à la réflection sur l’essentiel pas sur le gadget dont on se lassera au bout de deux mois. Et puis il y a le poids dithyrambique que cela entraîne sur les autos avec toute cette avalanche de toujours plus,plus,plus.

      Bon , je continuerai quand même à vous suivre dans vos aventures sur POA mais attention à ne pas trop dériver de l’esprit initial voulu par Renaud ROUBAUDI au lancement de cette belle chaîne qu’est POA pour les passionnés que nous sommes, sinon où est la différence avec les traditionnelles émission automobiles que l’on peut voir à la télé.
      Pour reprendre une ancien slogan d’une antenne radio nationnale bien connue : « POA ; la différence ! … »

      Longue vie à POA
      Pascal.

    2. Francois

      Bonjour,
      Oui, Pascal, j’ai le même sentiment….il y a ( avait..? ) l’esprit bagnolard que j’affectionne particulièrement et vraiment unique mais aujourd’hui ça ressemble a autre chose ….ou on nous sert des phrases entières des dossiers de presse en les glorifiant….les insipides émissions autos sur différentes chaines tv font ça aussi tres bien….et donc je m’interroge de ce glissement…
      Ayant travailler de nombreuses années sur ces mêmes technologies, je ne vois pas ou est l’innovation a travers ces écrans qu’on essaye de faire croire indispensable….et sur lesquels les constructeurs se font un max de marge….
      Les vraies innovations ne sont pas de ce genre…comme vous le dites si bien…
      Sachant se rien n’est jamais parfait je me dis que ces petits écarts mettent en relief ce qu’attendent vraiment les bagnolards…
      Francois

    3. Pascal DeVillers14

      Bonjour Francois,
      Exactement vous avez bien compris le sens de mon message , l’objectif était de tirer le signal d’alarme et non de froiser l’équipe POA que nous aimons tous bien je crois , « Qui aime bien ,châtie bien » comme on le dit.
      Alors Monsieur Le Premier Ministre ,comme vous nous le disiez en fin d’année , les petits observateurs vous attendent au tournant et attention aux franchissements de la bande continue.
      Bien amicalement.
      Pascal.

    4. Stéphane.nc

      Tiens la druckérite aiguë semble perdre dur terrain….

      Juste une question qui me taraude depuis mal de temps sur ce que signifie être « bagnolard ». Le terme est utilisé à longueur de POades (vidéos et commentaires). Alors, kezako?
      Y’a t’il une définition unique, un canal historique, une marque déposée, une AOC, une église de bagnolards avec ses canons, ses saints et ses hérétiques? Une vérité unique qui doit s’imposer aux impies et autres Kufar?

      Quelle chapelle illustre le mieux le culte bagnolard?
      Est ce la passion du vroom vroom? Débouler dans un panzer teuton (toujours en chars teutons les seigneurs -saigneurs?- de la route, étonnant non?) sur la file de gauche à coup d’appels de phare visant à disperser les gueux? La passion du pilotage, se prendre pour Schumacher (avant Méribel) ou S Loeb ? Il y a des circuits pour cela., des courses de côte. Des rallyes départementaux.

      Est ce la passion des autos d’avant l’électronique? Il y a des clubs collection et des rallyes pour cela.Mais pour rouler tous les jours en sécurité et dans le confort….avec fiabilité….
      Pourquoi dans ce cas suivre l’actualité des voitures modernes?

      Est ce la passion du diesel? Vu le pourcentage de caisses mazoutées circulant en France, nombre de bagnolards auto déclarés doivent rouler au gras mélange. Si c »est ça être bagnolard…..de quoi expliquer l’électrophobie de nombre de commentaires comme si perdre l’odeur fétide du mazout et le cliquetis insupportable de cette mécanique pouvait être une régression?

      Est ce arborer une marque, un blason, qui vous pose en homme , en vrai? Pourquoi pas mais une DACIA offre des plaisirs authentiques pouvant combler les membres de la chapelle « bagnolard rustique, sans chichi ».

      Un être sentimental sensible aux courbes d’une belle carrosserie? Alors pourquoi autant de SUV et de voitures issues de photocopieurs dans les rues? Et pourquoi autant de commentaires et de visionnages sur ces bagnoles (qui comble de la félicité sont souvent motorisées au diesel).

      Enfin, est ce le goût de la LIBERTE (enfin pour ceux qui ont le choix et ne subissent pas le commuting quotidien par obligation : éloignement du fait d’un immobilier trop cher, pas de transports en commun pour le boulot, l’école, les loisirs…), le plaisir de découvrir de nouvelles régions, de nouveaux paysages grâce à l’automobile? Dans ce cas qu’elle est l’importance du vecteur (la bagnole en l’occurrence) ? Qu’il y ait des écrans ou non, qu’elle soit autonome ou non, électrique ou non, qu’est ce que cela change pour le bagnolard en quête de liberté et d’évasion? Ne vaut il pas même qu’elle soit électrique et autonome pour profiter de la découverte, de la liberté, dans le calme et la sérénité? En quoi les écrans privent ils de la joie de la hausse des péages, des radars, des embouteillages, de la hausse des carburants fossiles, du flicage souriant de Waze….puisque la belle liberté du bagnolard c’est aussi tout cela.

      Renaud, s’il te plaît, « dessine moi un bagnolard »

    5. Pascal DeVillers14

      Bonsoir Stéphane,
      Pour ma culture personelle qu’est ce que c’est exactement que la druckérite aiguë ?
      Je pense en deviner le sens mais je ne suis pas sure…
      Pour ce qui est de la définition d’un bagnolard , je comprends votre perplexité , moi également je ne sais pas trop précisement, mais plus qu’une question de chapelles, d’age , de diesel ,d’essence, de marques etc et sans vouloir répondre à la place du Président Renaud ROUBAUDI , je pense qu’un bagnolard , ce pourrait être un peu comme une compression à la CESAR , avec tous les ingredients que vous énumerez plus haut et toutes les incohérences qui les opposent pour en faire le lien.
      Comme dirait certains au café du coin : la bagnole, c’est pas parce qu’on n’y connait rien qu’on ne peut pas en parler.
      A bientôt sur POA .
      Pascal

  26. Georges Piat

    J’ai revu la vidéo attentivement et, finalement, je trouve que c’est très réussi, surtout pour une « petite ».
    Super d’avoir revu Alain Constant.

    Répondre
  27. Guillaume D.

    Je ne doute pas des compétences de Mercedes, mais je m’interroge quand même sur l’absence de casquette au-dessus des compteurs et de leur lisibilité en plein soleil. Certes, ainsi présenté, c’est très épuré, mais il ne faudrait pas que le style ait pris le pas sur la fonction!

    Répondre
  28. Karl Champ-Léger

    Ach, che krois rêfer !
    On tirait die kleine schwester von la CLS tu mois ternier tans ze même chus kris austè-reu mais toutefois sans les tents en kristal Svarowski au milieu te la pouche…
    Che rikole, ach !
    🙂

    Répondre
  29. Georges Piat

    Ah c’est pas mal ce tableau de bord…. Cela enfonce les rivaux d’un seul coup ! Mais l’extérieur manque vraiment de personnalité.

    Répondre
  30. 24heures (X350)

    Je trouve la Classe A actuelle très réussie extérieurement. La nouvelle est une évolution dans la continuité, pas désagréable mais pas en surprise totale. L’avant, on dirait un curieux mélange entre une BMW et une Opel.
    Quant à l’intérieur…
    Beaux sièges, très beau design de contre-portes.
    Pour les écrans…
    Ben…
    Je reste fidèle à ma conception « romantique » de l’automobile, un peu 80’s.
    Je ne vois pas l’intérêt de cette débauche électronique et et je préfère de loin le tableau de bord de ma XJ8 (X350) avec ses imperfections ergonomiques, son GPS préhistorique en 2D et sa forêt (copyright un ami) de ronce de noyer.

    Répondre
  31. Dubby Tatiff

    Tout sonne faux dans cette bagnole.

    La Classe A200 sera équipée d’un moteur Renault de 1.3 litre de 163 chevaux.
    La Classe A250 sera équipée d’un moteur Renault de 2.0 litre de 224 chevaux.
    La Classe A180d sera équipée d’un moteur Renault de 1.5 litre de 116 chevaux.
    Nom d’un petit bonhomme, il fut un temps où lorsque l’on achetait une Mercos, une Béhème ou une Audi, c’était pour leurs moteurs propriétaire. Et puis une Mercos 250 était équipée d’un moteur de 2.5 litres ! Pas d’une moulinette à trois pattes.

    Si ça continue comme ça, d’ici quelques temps, lorsque l’on voudra une voiture avec un moteur Mercedes, il faudra acheter une Aston Martin, une Pagani Zonda ou bien une Koenigsegg ! La Classe E sera électrique et la Classe S sera hybride avec un moteur Renault et une batterie Duracell ! Non, mais allo quoi ! Est-ce que vous savez que les moteurs de la nouvelle Classe A peuvent tourner sur DEUX cylindres pour économiser le carburant et grappiller quelques grammes de CO² qui seront annihilés dès que la caisse sera sale ou que les pneus seront sous gonflés. DEUX cylindres ! D’un côté on connecte les caisses pour alimenter en données dont tout le monde se contrefout des data centers énergivores comme pas deux, et d’un autre on fait tourner sur deux cylindres une caisse de 1.5 tonne et 30000 euros pour soit-disant éviter de tuer les ours polaires. On marche sur la tête.

    Je viens de m’amuser à comparer le profil de cette Classe A avec celui de la Peugeot 308. Essayez, ça prend quelque secondes avec Google. C’est édifiant. Il fut un temps (mes respects Mon Commandant. Mon Commandant, avez-vous toujours votre cabriolet SLK ?) où une Mercos ressemblait à une Mercos, nom d’une Pipe !

    Quand au tableau de bord ! Ah, la belle arnaque ! Cher client, vous allez avoir une Classe S pour le prix d’une Classe A. Elle est pas belle la vie ? Elle est pas gentille Madame Mercedes ? Mais allez donc faire un comparatif entre les deux tableaux de bord Classe S/A sur le net et vous allez comprendre votre douleur. D’un côté un runabout Riva et de l’autre Jacky à la foire du trône.

    Dubby Tatiff – parfaitement impartial et je vous interdit de me contredire 😉

    Répondre
    1. cuco

      Je me demande si l’enthousiasme que je trouve excessif de Mr le Premier Ministre ne trouve pas sa source dans les coupes de champagne (je suppose que chez Mercedes ce n’est pas du mousseux…) que l’on voit circuler en arrière-plan…
      Le double écran digital de Mercedes, tout en longueur, est certes peut-être une bonne idée, c’est à voir à l’usage, et surtout sous un beau soleil vu l’absence de casquette au niveau des compteurs. Cela n’a rien de révolutionnaire en tous cas, et l’intégration est perfectible. Pour le reste, l’intérieur est dans la droite ligne de ce que fait Mercedes actuellement (et est donc un cran au-dessus non seulement du modèle précédent, mais aussi de la concurrence).
      Pour l’extérieur, on est dans la continuité également, avec un aspect massif qui je l’espère sera moins flagrant avec une peinture métallisée…
      Après, il ne faut pas se faire d’illusions, malgré son côté bling-bling, la classe A est un modèle d’entrée de gamme, il ne faut pas s’attendre à des miracles, elle sera probablement comme le modèle antérieur inférieure en qualité, insonorisation, fiabilité, etc… aux véhicules des classes supérieures de la gamme, et de ce que l’on attend de la firme à l’étoile. Et beaucoup continueront de penser qu’une voiture équipée de moteurs Renault, et qui plus est une traction, ne peut pas être considérée comme étant une véritable Mercedes…

    2. Régis

      Une correction s’impose…
      – si le bloc 1,4 essence de 163 ch et 250Nm M282 est bel et bien issu du 1,3 TCe de Renault, il bénéficie d’améliroations Mercedes: la levée variable des soupapes et la désactivation de deux cylindres.
      – si le bloc 1,5 diesel O608 de 116 ch et 260 Nm est bel et bine issu du 1,5 dCi de Renault, il bénéficie d’améliorations Mercedes en adoptant sous le capot de la classe A le système de catalysation SCR.
      – quant au bloc 2 l M260 de 224 Ch et 350 Nm, ce bloc-là est un moteur Mercedes.
      La ccopération entre les constructeurs permet d’offrir l’offre la plus cohérente et large aux clients. Ainsi Mercedes profite du savoir-faire de Renault dans les petits moteurs, quant à Renault-Nissan, ils héritent des blocs 6 cylindres Mercedes pour équiper les grandes Nissan et Infiniti.
      Ca me paraît très cohérent…

  32. Henri

    Monsieur le PM pour en faire des tonnes vous en avez réellement fait des tonnes….
    Certes Mercedes a rehaussé le niveau mais il faut vous reconnaître que vous avez laissé de côté votre sens critique…. dommage pour un journaliste.
    S’il vous est possible, ce serait agréable de ne pas nous en reservir des tonnes sur cette classe A lors du salon de Genève pour éviter la nausée.
    Cheers.

    Répondre
  33. Arnaud T

    Ah, les écrans ! Le mien est pourtant modeste et j’ai de plus en plus tendance à l’éteindre sur long trajet, pour profiter de la route et du plaisir de conduire.
    C’est comme les talons hauts, il y a forcément une limite. Avec cette classe A, j’ai l’impression qu’elle est atteinte, voire dépassée, je ne la trouve pas classe du tout. Trop de chromes, trop de reflets, trop d’infos…

    Répondre
    1. Francois

      Absolument ! Je fais de même….sur mon dernier véhicule, apres avoir joué avec durant quelques semaines il est maintenant programmé en mode veille et cela depuis presque 3 ans….trop d’infos inutiles… Je roule comme avec mon Alfa….il y a 40 ans….et ça va tres tres bien….avec le sourire…

    2. Ed

      La nuit j’éteins souvent l’écran car la lumière me gène pour conduire. Je pense qu’avec un écran OLED le problème est résolu.
      Je vais faire mon vieux mais je préfère largement une casquette avec des compteurs intégrés que cet espèce d’Ipad en guise de compteur. Avant les compteurs étaient travaillés, certains mettaient du relief…bref ça avait plus de gueule que ce truc tout plat.

  34. Frédéric à Montréal

    Ici à Montréal, nous avons des Mercedes classe A en libre-service avec le système Car-to-Go.
    Eh bien je dois avouer que je ne vois pas vraiment de différence entre la nouvelle classe A et l’ancienne, en tout cas extérieurement. Elle était banale, elle l’est encore.
    Quant à l’intérieur, je préfère ne pas en parler!
    Un détail quand-même sur les écrans. Quand il fait bien froid, ce qui arrive encore très souvent et dans de nombreux endroits, le matin quand la voiture a dormi dehors, ça ne marche pas bien du tout. Affichage défaillant et tactile inopérant, même en enlevant les gants, ce qu’on n’a pas vraiment envie de faire!

    Répondre
  35. Régis

    A en voir vos commentaires ainsi que les réactions des journalistes de la presse auto du monde entier, eh bien le moins que l’on puisse dire c’est que Mercedes fait le buzz avec sa dernière-née… Que l’on aime cet écran plat ou pas, c’est une question de goût, et du coup on en oublierait presque MBUX (Mercedes Benz User eXperience) et son assistant personnel intuitif, son intelligence artificielle embarquée qui vous propose d’emblée votre destination préférée… et là je rejoins l’analyse de Mr. Fréour : pour une catégorie compacte c’est une première d’avoir une telle offre, et cette nouvelle classe A bouscule les codes du compact premium, c’est indéniable. Au-delà des débats qui nous animent, moi, cette voiture, elle me parle. Elle me parle du futur, elle me parle d’objets connectés qui entrent en douceur dans votre univers domestique, dans votre famille, dans votre vie. Elle me parle de complicité avec une voiture qui en devient presque le nouveau compagnon de voyage avant d’être le moyen de transport béta. Elle me parle de bien-être à bord, le mobilier est moderne mais en même temps chaleureux et cosy. Et du coup je me sens bien. Alors la chanson qui me vient à l’esprit c’est « I feel good »… et peu importe le prix, car si cette classe A doit nous réconcilier avec la voiture et avec le plaisir de conduire, alors je signe tout de suite…

    Répondre
  36. Thierry

    Comme je trouve les commentaires durs et décalés avec la vie d’aujourd’hui …
    Ce matin certains doivent avoir très mal à la tête ! L’équipe qui travaille sur la future Golf.

    Répondre
  37. Frankreich

    Cédric, je t’aime beaucoup mais là c’est plus possible..
    Lors du dernier café Garage, tu parles du phénomène Alpine comme d’une bulle. C’est à dire un faux phénomène en trompe l’oeil né de l’hystérie collective de quelques journalistes des deux côtés de la Manche.
    Or il s’agit juste de la renaissance d’une marque mythique, autour d’un châssis comme on n’en fait plus, avec une ligne d’une rare pureté (la beauté c’est subjectif) et un package mécanique au niveau. Bref un sans-faute jusqu’à l’intérieur, avant même de parler du plaisir de conduite et d’un prix 40% en dessous de ce qui se fait chez tes amis teutons.
    Mais non, c’est une bulle, ça va péter, on va ouvrir les yeux et voir que ça n’est rien.
    Mais par contre, Merco nous met les mêmes écrans que ses classes S et E dans la classe A et là on ne trouve plus de mots tellement c’est beau. J’ai un scoop pour toi, la prochaine classe C y aura sans doute droit et à la Saint GLEGLE ce sera aussi là. La ligne est celle de la classe A avec le museau de la nouvelle CLS. Bref c’est sympa, mais sans doute plus onéreux qu’une CLS neuve il y a 5 ou 6 ans dans une version avec le minimum syndical. Donc ce n’est plus du tout sympa.

    Répondre
  38. Stéphane.nc

    Quand j’étais gamin dans les années 80 les essais portaient sur la tenue de route et les performances avec l’inévitable 1000m DA. Qui passait sous les 30s, qui faisait moins de 28s…..je connaissais les fiches techniques par coeur et reconnaissais au son une voiture qui arrivait dans mon dos (c’était possible à l’époque)
    Puis vinrent les comparatifs sur les équipements (ABS, climatisation, qualité des autoradios). Mon intérêt diminua.
    Ensuite nous eûmes droit aux claquements de portières plus ou moins mats. Affligeant. Et de voir tous ces cons l’air entendu passer des heures à claquer les portières en concession.
    Suivirent les considérations « passionnantes » et sans fin sur le moussage des plastiques et l’ajustement du tableau de bord. Et de voir les mêmes tripoter l’accastillage des bagnoles dans les concessions d’un air entendu.
    Méchant C02 gagna sa place au firmament des analyses avant d’être concurrencé par le vilain NOX et les affreuses particules. Il était temps !
    Désormais les plumitifs s’extasient devant les écrans (au moins Cédric le fait avec talent et sincérité), nouvelle frontière de la bagnole.
    Je ne suis pas contre les écrans (fan de Tesla je suis) mais il faut être cohérent et aller rapidement vers la conduite autonome qui seule permettra un usage sécuritaire de l’infotainment embarqué.

    Personnellement c’est fini. Je ne joue plus. Je descends du manège.
    Je suis électrifié grâce à ZOE en location, en attendant Model 3 (avec auto pilot) elle aussi en location, 4X4 de location courte durée quand j’en ai besoin et TGV pour ne pas me faire c… sur les routes. Cela fait très très longtemps qu’une voiture ne me fait plus (vraiment) envie (sauf TESLA) , ne me titille plus les sens.
    Et comme mes enfants (qui pourtant ont été plutôt gâtés automobilistiquement parlant depuis leur naissance) s’en contre foutent, comme la plupart de leurs copains d’ailleurs (la bagnole des parents, la bagnole tout court, n’est plus un sujet de discussion majeur au Collège et au Lycée) , pas la peine de se saigner pour un machin qui ne motive plus personne dans la famille.
    Ce n’est qu’un avis, mais je peux témoigner qu’il est de plus en plus partagé autour de moi, y compris par d’anciens clients « naturels » de premiums. Ce que nos parents ne comprennent d’ailleurs pas (« mais enfin, quelle image renvoies tu? »). Que ce passera t’il pour les concessions quand ils n’achèteront plus de voitures, le grand âge venant?
    Bref je n’achèterai plus de bagnole, et ce laïus ne plaide en rien pour les « youngtimers » (je veux du confort, de la sécurité, de la fiabilité, pas une guimbarde qui déjà à l’époque ne titillait pas mes sens. Ripoliner avec un nom anglais ce qu’on appelait « occasion sortie de la cote » ne rendra pas le produit plus intéressant à mes yeux, d’autant moins qu’il n’aura plus le droit de circuler à terme j’en fais la pari) ni pour la collection (c’est un plaisir d’esthète pas une réponse au besoin de mobilité).
    Bref, une TESLA autonome (comme ça on ne se prend pas la tête pour les limitations de vitesse, on peut lire et profiter des écrans) en location en attendant de voir la reconfiguration de cette industrie qui risque d’être sévère

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Je partage votre point de vue Stephane.nc, à ceci près que Tesla représente pour moi le point d’orgue actuel en automobile de l’enfumerie mondialisée cultivée par le GAFAMI partnership pour laquelle je freine des deux pieds à entrer dans la danse du consommateur lambda prêt à se faire dépouiller de tous les pans de sa vie privée. J’aime la liberté que l’auto de mon enfance puis de mon adolescence me promettait, celle que m’a offert l’auto jusqu’il y a peu encore et ne veux pas devenir l’otage des grandes sociétés mercantiles planétaire… Enfin, le plus tard sera le mieux.

      Par ailleurs j’ai, ce sentiment ancré en moi, que ces nouvelles bagnoles mues par des moteurs électriques reviennent ou reviendront très vite moins cher à produire que les traditionnelles thermiques mais que le client n’en sera pas le premier bénéficiaire… Et comme le problème du polluant à la source n’est pas réglé, loin s’en faut, j’en reviens à cette première mamelle de la devise française face à ce sentiment d’attache nécessaire à un fournisseur de watts ou à une banque que ce soit à la maison au boulot ou à la borne collective pompe à fric… Putain, au bon temps du thermique je faisais le plein à la pompe quand je voulais où je voulais, payait en cash et puis ciao bye bye, on the road again, roule ma poule…
      L’exemple de ces écrans digitaux est frappant. Sous prétexte que l’on ne peut pas se servir de son smartphone au volant les marchands en profitent pour vous en fourguer un autre, voire plusieurs tant qu’à faire, fixés dans la bagnole. Pour peu que tu te traînes aussi un pad ou un laptop, te voilà embarqué avec une foule d’intelligence artificielle dont les ¾ sont en sommeil.

      Ah, consommation, quand tu nous tiens…
      🙂
      Nabupasdupe

    2. Frédéric à Montréal

      Pourquoi faut-il qu’à chaque commentaire de Stéphane, je me dise: j’aurais pu écrire exactement la même chose.
      Sans compter les liens pertinents, variés et bien choisis dont il nous fait bénéficier.
      À quand une chronique de Stéphane n.c. sur POA?
      Merci Stéphane!
      🙂

    3. Nabuchodonosor

      Allons enfants, ne voyez-vous pas derrière les couleurs guerrière de cette A-Klasse, la couleuvre qu’il nous faut avaler ?
      Quelle que soit la forme que prendra la mobilité de demain, je fais le pari (et non le vœu) que le moindre de nos mouvements sera bigdaté; Facile, c’est déjà bien parti. La notion de service à la mobilité se substituant progressivement à celle de la propriété de sa propre auto, il ne reste plus qu’un pas pour que l’on commande un déplacement en véhicule autonome via son smartphone comme on le fait aujourd’hui chez Uber.

      Big brother saura qui, quand et où l’on sera, ce sans compter que le trajet se fera immanquablement sous « protection bienveillante » par vidéosurveillance… Une astuce pourrait consister à se faire déposer à l’angle de la rue voisine en espérant toutefois échapper aux cams du quartier, à celles des autres véhicules connectés, puis de celles de l’immeuble tout en ayant pris le soin de débrancher le GPS de son smartphone. Il conviendra enfin de désactiver les yeux de l’appartement obligés par l’assureur, de tirer les rideaux opaques pour parer à toute irruption du drone-voyeur-ventouse qui viendrait se coller sur la baie vitrée du salon… Et bien si c’est cela le progrès, l’avenir qui nous est promis, permettez que je sorte prendre un peu l’air avant…. Que je ne m’étouffe…

      Et cela commence ou s’enchaîne, comme vous voulez, par ces écrans derrière lesquels tout leur est permis…

      « Que veut cette horde d’esclaves, de traîtres, de rois conjurés ? Pour qui ces ignobles entraves, ces fers dès longtemps préparés ? Français ! Pour nous, ah ! Quel outrage ! Quels transports il doit exciter ; C’est nous qu’on ose méditer. De rendre à l’antique esclavage ! Quoi ! Des cohortes étrangères feraient la loi dans nos foyers ! Quoi ! Des phalanges mercenaires terrasseraient nos fiers guerriers ! Dieu ! Nos mains seraient enchaînées ! Nos fronts sous le joug se ploieraient ! De vils despotes deviendraient les maîtres de nos destinées ! »

      Je sais qu’au rythme où vont les choses l’on n’y échappera guère, mais cela me fait le plus grand bien de porter ma petite pierre et croire que je puisse ainsi contribuer à lutter contre ce progrès-là par ces quelques mots perdus au milieu de l’océan du web…

      Liberté, liberté chérie…

      Nabustoïque

  39. Philippe

    Bonjour a tous
    Pour moi, un constructeur mettra une claque aux autres quand il reverra entierement l’architecture du tableau de bord avec des’ecrans fondus dans la planche de bord, des planches de bord tactile etc.
    Pour moi c’est juste une tablette posee. Pour le moment il n’y a que le velar qui met une claque aux’autres et je suis meme pas sur que ca soit tres ergonomique et intuitif.
    Le futur c’est peut etre l’intelligence artificielle qui ressent ce que le conducteur veut, que l’IA puisse ressentir les desirs du conducteur avant qu’il touche un bouton. L’IA devra savoir qu’a cette instant le conducteur veut mettre sa musique preferee, veut passer en mode sport, veut activer le regulateur etc.
    La on vient de voir le modele a 65000 € de la classe qui ne sera vendu qu’a 10 exemplaires en france. La plupart seront des modeles access avec le pack amg line pour faire croire a une bombe avec le 1,5 dci 110 ch renault et des sieges en tissu reche, la clim manuel, pas de gps etc.
    Attendons de voir la version plus normale

    Répondre
  40. Franck

    Voiture sympa mais sans doute a un prix qu’il ne l’est pas…avec un catalogue d’options épais comme un petit Robert….
    Une dalle numérique pour séduire les Geeks mais qui apporte peu a la conduite et encore moins a la sécurité….et gros risques en fiabilité et disponibilité si bug…comme souvent les SAV seront comme une poule qui découvre une brosse a dent….et comme d’hab il faudra tout changer avec une prise en charge ridicule comme savent si bien le faire les constructeurs allemands….
    Je suis certain que le modèle de base avec un tableau de bord plus commun sera la bonne affaire de cette belle compacte…

    Répondre
  41. Hugo

    L’intérieur est vraiment différent et c’est réussi. Ça fait pas bling bling. En revanche, je suis resté sur le design monospace de cette voiture qui aurait due rester « monospace ». Elle n’avait aucune prétention mais se distinguait par son né presque droit dans le prolongement du pare brise et sa position de conduite bizare avec un volant très haut et vertical. Ca la démarquait des autres petits monospaces. La on dirait une Fiat typo de derrière et l’avant je le trouve fade. La ligne générale, la forme est celle de toutes les compactes… dommage ça n’est pas personnel. C’est l’inverse du design intérieur.

    Répondre
  42. Jérémie PAQUELET

    vraiment pas fan de ses tableaux de bord tout numérique. Outre la source potentielle de distraction, passé la surprise des premiers jours on ne l’utilise plus à son plein potentiel. Un peu comme u smartphone dont on n’utilise au final qu’une dizaine d’application.
    Je ne parlerais même pas de la fatigue pour les yeux sur de longs trajets. Et que dire des éventuelles pannes et bug qui ne manqueront pas d’arriver ?

    Et comme tout bagnolar, amoureux des belles mécaniques et de la voiture en générale, je reste attaché aux bon vieux compteurs analogiques avec son aiguille tremblotante mais tellement simple à lire. Et surtout, tellement plus beau

    Répondre
  43. jfperso

    Bon alors je me lache..
    je n’aime pas Mercedes..
    c’est la voiture de tous les dictateurs de la planète, sur tous les continents, a travers tous les ages..
    La seule qui trouve grâce à mes yeux, la SL300. Une bagnole. Et peut être la SL350…celle de JR Ewing 😉
    Parce qu’on conduit pas un ordinateur ! on conduit une BAGNOLE !
    Quant à POA, ça me rappelle de plus en plus le Masque et la Plume de mes jeunes années..on ne sait plus s’il faut écouter parce qu’on parle d’un bon film, d’un bon livre ou d’une bonne bagnole, ou juste parce que c’est l’expression la plus aboutie du bon chic parisien…(je ne dis pas parisianisme bobo, nuance..)
    Je vous souhaite la même longévité que le Masque et la Plume !
    a tchao

    Répondre
  44. Francois

    Bonjour,
    Belle réalisation que cette nouvelle classe A …maintenant quels sont les tarifs, c’est LA question….
    J’aime bien les écrans quoique ça fait Ipad posé donc pas tres classe de mon point de vue… Ensuite je pose la question, quelle véritable utilité ? A l’arrêt on joue avec, surtout au début….ensuite quand on conduit on ne s’en sert presque pas car c’est une source d’inattention qui peut etre accentogène… Oui, mais il y aura la conduite autonome….peut etre ….mais j’ai trouvé mieux, je confie le volant et en passager je pianote a loisir sur ma tablette ou en ville je prends un taxi et je m’occupe avec mon smartphone…
    Sinon, elle semble pas mal la classe A …sans tous ces chromes, je suis preneur…..je vais poser au préalable la question a mon banquier…
    A+ (facile …je sais)

    Répondre
  45. Pascal DeVillers14

    Bonjour,
    Tout est très beau dans cette nouvelle édition de la classe A ,tant l’extérieur que l’intérieur que je trouve très classe et dynamique. Sans doute que pour nous appâter MERCEDES nous présente là une finition haut de gamme, on remarquera au passage que les prix ne sont pas encore connus .
    Tous est beau sauf ce grand écran plat , posé là sur la console de bord comme un smartphone allongé taille XXL, on aurait presque envie en descendant de la voiture ,de le prendre et de le glisser dans la poche intérieure de son veston ou dans sa sacoche, si ce n’était la taille de ce machin.
    Je trouve que MERCEDES aurait gagné à mieux l’intégré, le fondre dans le tableau de bord de cette voiture.
    Déjà sur la précédente version de la classe A, l’apparition de cette grande tablette qui semblait trôner comme une verrue inelegante sur la planche de bord.
    Donc première étape la tablette ,seconde étape le smartphone ; et pour la future génération une télé taille XXL peut être ?
    A l’heure où la sécurité routière porte la chasse sur la distraction du téléphone au volant ‘ce que j’approuve ; je me pose sérieusement ce que le tout numérique va provoquer…
    Un dernier commentaire, qui a t’il de si réjouissant pour un bagnolard dans la perspective de la généralisation de la voiture tout autonome ?
    Pascal

    Répondre
    1. Bruno

      Pas ultra fan mais il faut de tout pour faire un monde …. une mode et pourquoi pas … son « Mojo » de la bagnole !