Buick Park Avenue 1995 : l’Amérique à portée de main

POA est fan des essais de Jordan, jeune blogueur passionné de voitures américaines et créateur du site SOAP Car.  Découvrez-le à l’occasion de la présentation de la Buick Park Avenue de 1995, une berline de luxe proche de l’esprit de la Jaguar XJ40.

L’avis des Petits Observateurs !

9 commentaires au sujet de « Buick Park Avenue 1995 : l’Amérique à portée de main »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Hugo

    Cette voiture me fait hyper envie. On entend rien mécaniquement !! Et j’adore les directions ultra assistées que l’on ne trouve plus. Pour le coup c’est un vrai salon et on devine le moelleux. C’est assez incroyable qu’elles avaient l’air conditionné bi zone et l’antipatinage avant 1995 !! Je ne sais pas si une Mercedes classe e pouvait en dire autant. La qualité était bien là car tout l’habitacle à bien tenu. Et le faux bois finalement c’est classe et sans ça il manquerait quelque chose à l’ambiance générale pullman. On pourrait se dire que c’était une voiture dangereuse en cas d’accident mais je viens de voir qu’elle était bien noté au crash test frontal américain IIHS. Les photos montrent un habitacle qui a bien résisté. A cela s’ajoute très certainement la fiabilité mécanique et l’on n’a pas vraiment d’ombre au tableau. Par ailleurs, je me doutais bien que le probléme des boites auto en France venait de l’incompétence et de la non maintenance… Vous nous le confirmez. C’est comme la chanson « c’est d’la m—e le 1.9 dci 120!! », « c’est d’la m—e Renault!! ». On a plutôt des m—-s de garagistes oui !! Enfin à coté de votre Buick on peut clairement dire que « Renault c’est d’la m—e!!. »

    Répondre
  2. lejoggeur

    Merci à POA de faire découvrir ce fan de voitures américaines ! Bon boulot Jordan, tu nous fais aimer ces voitures pour le moins exotique ! Vive le bois en plastique, et le faux chrome !

    Répondre
  3. Commandant Chatel

    Merci, Jordan, pour cet essai.
    Moi, je fais partie de ceux qui aiment beaucoup cette auto.
    Mais comme je dis toujours « à chacun son mauvais goût…. »

    Répondre
  4. 24heures

    Bof bof… Propriétaire d’une XJ (X350) 4.2 N/A, je n’accroche pas dessus. Certainement ultra confort (les sièges sont beaux à défaut d’avoir du maintien latéral on dirait…) mais l’ensemble est vraiment trop kitsch.
    Tant qu’à racheter une grosse berline américaine, je prendrais plutôt une Seville STS génération fin 90 / début 2000, un peu fade en extérieur mais encore assez moderne niveau technologie (pas si éloignée que ça d’une X350 d’ailleurs…). J’avais essayé l’auto lors de la Convention Réseau de Lugano en 1999 si je me souviens bien et c’est un très bon souvenir. On en trouve à des prix vraiment bas en VO, je me suis posé la question d’en racheter une mais je n’ai pas la place pour 2 limos…

    Répondre
  5. chapman

    Jordan a bien raison de parler de cette Buick. Moi aussi elle m’avait fait de l’œil à l’époque ou âgée de cinq sept ans, on la trouvait sur le marché de l’occasion à des prix invraisemblablement bas. Elle a toujours été très européenne au niveau budget et ça, pour une vrai américaine, c’était original. Et l’intérieur est très dépaysant.

    Répondre
  6. Georges Piat

    J’ai eu l’occasion d’être passager avant de cette voiture et j’en ai gardé un très bon souvenir.
    Si l’extérieur est un peu fade, l’intérieur est superbe et le confort « épatant ».
    Une auto originale car rare sur nos routes. Merci Jordan, ton essai est top !

    Répondre