Souvenirs d’Autos (149): La SM du Président (épisode 3)

Une rubrique pilotée par le Commandant Chatel. Petit rappel de l’épisode 2 : Après avoir pris possession de sa Citroën SM, Renaud Roubaudi s’est lamentablement enlisé dans son jardin. Après avoir utilisé toute son ingéniosité et celle de son cousin, il a enfin pu envoyer la SM se faire régler ailleurs. Elle est revenue affutée comme une F1.

IMG_4761

La SM a très vite connu un grand succès. Chaque week-end, on se bouscule pour être à son bord vers la Normandie, ce que j’accepte avec plaisir. En échange je demande de participer à l’achat d’un produit d’entretien quand nous nous arrêtons à la pompe, ce qui arrive régulièrement avec une SM.

Résultat des courses, en une année, je croule sous un équipement pléthorique : du polish à la couverture de survie, en passant par la cafetière qui se branche sur l’allume cigare, un treuil, des cordes, …Le coffre s’est vite transformé en une annexe de Norauto. J’étais équipé pour faire le Dakar.

Un soir, je me fais arrêter à la sortie de Pont-Lévêque. Ayant respecté les limitations, je ne suis pas inquiet mais plutôt curieux des réactions des gendarmes. Ces derniers regardent brièvement mes papiers et me disent de circuler.

Honnêtement… je suis très déçu. Je m’attendais à un concert de louange mais en 1990 la SM ne faisait déjà plus recette.

Du coup, je ne me démonte pas et je leur demande d’inspecter mon équipement, conforme à la législation. Interloqué, ils me voient descendre et ouvrir le coffre pour leur montrer fièrement tout mon bazar.

Me voilà lancé dans une explication sur le génie de la SM et la nécessité d’être bien équipé pour faire face à tout : Jerrican, extincteur, boite de lampe, trousse de secours, marteau brise glace/coupe ceinture, et j’en passe.

Je crois que le Gendarme se demandait si je me foutais de sa gueule. Il s’est alors tourné vers son collègue :

– Ah ok, c’est pour « Surprise surprise », c’est ça ? (véridique)

Là j’ai compris que la retraite s’imposait. J’ai doucement refermé le hayon en les remerciant et je suis reparti sous leurs yeux ahuris.

Passé ces déboires de jeunesse, j’ai apprécié pendant 7 ans les joies de conduire La SM, une expérience que je n’ai connu avec aucune autre voiture depuis.

En 1993, je me suis marié. J’ai annoncé la nouvelle à mon garagiste Monsieur Guyou. Il m’a regardé et il m’a dit « Oh…ça dans deux ans tu la revendras, elle nous font toute ça. »

En 1996, après la naissance de mon fils Tristan, j’ai revendu ma SM à un garagiste de la région parisienne.

Je la regrette encore…

IMG_4762

Cette rubrique est aussi la vôtre !

Racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier. N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion. On oublie un peu l’arbre à came et le Weber double-corps… Et si possible, joignez à votre histoire des photos…. On adore ça chez POA ! Merci.

 

 

L’avis des Petits Observateurs !

8 commentaires au sujet de « Souvenirs d’Autos (149): La SM du Président (épisode 3) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. gregory lopez

    Voilà pourquoi je ne me suis pas marié…
    Mais à la naissance de ma première fille, j’ai revendu ma 2cv, de peur de ce qui se passerait en cas d’accident avec elle dans la voiture, et par manque de temps.
    4 mois plus tard j’achetais une MGB GT, impossible d’y mettre un cosy, donc problème réglé!

    Répondre
  2. chapman

    Commencer une carrière de bagnolard avec une SM…….difficile d’avoir une marge de progression après. N’y a t-il pas tentation de remettre le couvert maintenant que les enfants sont grands?

    Répondre
  3. Nabuchodonosor

    Bruno Nicolini alias Bénabar a imaginé la suite :
    ♪♫ »… Les enfants ont poussé, ils sont trois maintenant, on remplit sans se douter le grenier doucement.
    Le grand habite le garage pour être indépendant, la cabane, c’est dommage, est à l’abandon.
    Monsieur rêverait de creuser une cave à vins, Madame préfèrerait une deuxième salle de bain…
    Ça sera une deuxième salle de bain. « ♫♪
    https://www.youtube.com/watch?v=E8kYTPcagLU
    🙂
    Merci Président pour cette très belle tranche de vie.

    Répondre
  4. Piat Georges

    Elle vit peut-être une autre vie, faudrait creuser le sujet… Si ça se trouve, elle est rutilante dans un garage.
    Je n’arrive pas à croire à la ferraille, c’est mon côté optimiste !!

    Répondre
  5. Frédéric à Montréal

    Une fin un peu triste à une série de trois épisodes géniale.
    La femme n’est pas toujours la meilleure amie de la voiture «ancienne».
    Peut-être craint-elle trop le «coup de la panne»!!!
    Merci pour cette tranche de vie…

    Répondre