Café Garage Novembre 2017 : quel avenir pour FCA ? (Fiat Chrysler Automobiles)

Au menu de ce Café Garage de novembre 2017 en compagnie de Floriane Brisabois, Cédric Fréour et Renaud Roubaudi, les résultats financiers de Fiat Chrysler Automobiles et les perspectives d’avenir du groupe, la chute des ventes des véhicules diesel d’occasion, les raisons de la transformation de la C4 Cactus en nouvelle Cactus C4 Berline…

L’avis des Petits Observateurs !

32 commentaires au sujet de « Café Garage Novembre 2017 : quel avenir pour FCA ? (Fiat Chrysler Automobiles) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jerome

    Bonjour 🙂
    Au sujet du c4 cactus, le restyling a certes coûté cher mais n’oublions pas que le véhicule va devoir jouer l’intérim jusqu’à la sortie de la prochaine c4 qui serait prevue pour … 2020 ! Donc ça aura coûté moins cher qu’un nouveau vehicule. Par ailleurs, le châssis est déjà largement éprouvé même si il a été remis à niveau et de nombreuses pièces sont partagées … Bref, si ce nouveau cactus se vend, ce que j’espère pour Citroën, ce sera un sacré coup de poker.

    Répondre
  2. Pascal DIOT

    Bonjour à toutes et tous,

    Un café garage très intéressant, le débat sur là mort du diesel.
    Personellement je pense que tous cela est un vaste intoxication politique avec comme vous le dites très bien une centralisation urbaine du débat.
    Les premiers responsables de cette situation sont les constructeurs qui ont ont vendus leur âme au diable c’est à dire nos chers politiques qui retournent leur veste selon le nombre de voix qu’une décision leur rapporte (exemple ECO taxe avec Mme Royale)
    Ajoutez à ceci la bêtise des constructeurs à été de faire des voitures diesel à toutes les sauces y compris de petites citadines, une hérésie totale pour des parcours en ville ou écart de consommation entre mazout et essence n’est pas significative et pour lesquelles les bondes conditions d’utilisation ne sont pas remplies .
    Nous sommes tous d’accord une voiture c’est un outil pour se transporter ou voyager .
    Le dicton dit que les bons ouvriers ont de bons outils et un bon outil est celui adapté à la situation de son utilisation. Pourquoi ne plus utiliser de diesel en ruralite ou pour les grands parcours ?
    Regardez sur un autre plan sur ce qu’il se passe sur la mode des gros SUV et 4×4 en ville , est-il bien raisonnable d’avoir ces chars d’assaut en zone urbaine qui nagere etaient réservés aux milieux ruraux ou professionnels et je dis que les consommateurs sont complices de cette débauche par bêtise.
    Nous avons tous été témoins un jour ou l’autre de voir ces mères de famille faire la queue devant une école en gros 4×4 ou SUV pour y déposer leurs progéniture en pleine ville .
    Moi je dis que sous peu de temps si ont à un raisonnement cartésien , au même titre que le diesel , la question de la présence des 4×4 et SUV va se poser en ville et ce sera un bon débat pour un petit Café Garage matinal.
    C’est ridicule, un diesel utilisé dans de bonne condition pollule moins qu’une essence et comme des moutons de Panurge ont suit le troupeau jusqu’au precipice .
    Pour résumer oui, aux voitures essence,électriques et aux hybrides de tous poils en zone urbaine mais pas ailleurs en tous cas pas pour l’instant.
    J’ai franchement l’impression que l’on prend de mauvaises décisions stratégiques en mode panique à tribord. ..
    Nos chers politiques bien aidés des constructeurs nous poussent au tout l’électrique ,pour moi mauvaise orientation !
    Solution de facilité intellectuelle et industrielle quid du retraitement des batteries, du besoin énergétique pour recharger tout ça ?
    Tout ceci me fait penser au nucléaire si longtemps béni des dieux et aujourd’hui on ne sait plus que faire des déchets et il y a même des interrogations sur la sécurité des équipements .
    La voiture sur terre doit être plurielle comme le sont les populations pourquoi forcer bêtement à faire partout avec le même outil, si je pousse le bouchon vers l’absurde, les poids lourds vont devenir essence , Les bateaux et paquebots également et aussi les tracteurs de nos campagnes…
    Personnellement je pense que les constructeurs qui sont sur la bonne voie sont ceux qui travaillent sur l’hydrogène et la pile à combustible.
    Bon j’arrête là ,je crois que si Claude PIEPLU était encore vivant cela nous ferai un sacré épisode sur le comportement et l’intelligence du peuple des SHADOK à qui nous ressemblons de plus en plus…

    Heureusement POA fait de la résistance en réfléchissant.

    Répondre
  3. yaros78

    Etonnant cette sortie sur FCA, avec l’annonce à venir (restez à l’écoute) du dézinguage du nouveau Compass ( M. le Président a-t-il eu mal au coeur en cherchant à tester les aptitudes tout-terrain de la nouvelle Jeep?) L’analyse de la dette de FCA par Mme la « Ministre de la Féminité » est rafraîchissante mais un peu superficielle (la dette nette de FCA, grâce au free-cash flow généré, est d’ailleurs en réduction rapide). Ce qui est exact, c’est que Marchionne a une gestion opportuniste et financière du Groupe, qui lui a permis de traverser la crise sans dommages et même renforcer ses positions avec le rachat à bon compte de Chrysler et en restant pratiquement toujours profitable, mais cette gestion n’a rien d’enthousiasmant pour les « bagnolards »: étant moi-même un alfiste, enthousiasmé par les qualités de ma Giulia et le plaisir qu’elle me procure au quotidien depuis 10 mois en attendant la suite , je suis passablement déprimé de voir que le plan de relance d’Alfa semble marquer le pas parce que les dirigeants de FCA paraissent surpris et refroidis que la terre entière ne se précipite pas autant qu’ils l’espéraient sur leur petite merveille (et ils escomptaient quoi d’ailleurs? Dans un créneau en perte de vitesse et dominé par l’image en béton du premium allemand, la Giulia est maintenant solidement installée comme la première de sa catégorie derrière les teutonnes, nettement avant Jaguar et Volvo, et les ventes au USA sont encourageantes, de même que les retours presse Outre-Atlantique)
    Alors oui, ce stop and go est assez déroutant et n’est sans doute pas la meilleure façon de crédibiliser la relance de la marque. Mais cela fait 20 ans que les journalistes automobiles français, qui n’ont que mépris pour un Groupe qui produit quand même Ferrari, Maserati, Alfa Romeo ou même Abarth, annoncent la disparition prochaine de Fiat. Il est possible que l’actionnariat évolue dans l’avenir, mais, dans vingt ans, je prendrai volontiers le pari que les marques seront encore là, même si POA ne sera lui peut-être plus là pour le constater.

    Répondre
    1. Sunday

      Je suis assez d’accord avec vous, il est de coutume de dézinguer un peu le groupe Fiat en France ! La presse et les blogs sont largement acquis aux firmes allemandes (il suffit de suivre l’émission Turbo qui parle tjrs des produits VAG, encore aujourd’hui Dominique Chapatte était en skoda octavia Scout qui est loin d’être une nouveauté ou encore d’écouter M. Fréour qui place aussi tjrs un petit mot sur la perfection « Audi »). Mais il est clair que la stratégie du groupe est pour le moins difficile à suivre pour le consommateur (le cas le plus criant est le remplacement de la punto !). Par contre, Il y a de très bonnes choses dans le groupe FCA : la renaissance d’Abarth, les nouveaux produits Alfa (Giulia et Stelvio), le succès de la 500, et même la proposition avec la Fiat Tipo (eh oui tout le monde ne veut pas de voir premium avec des écrans partout !), ne parlons pas du succès de Ferrari qui se porte très bien ! Alors oui c’est peut-être un peu moins ordonné qu’un groupe comme VAG. Ce qui dérange peut-être un peu POA, c’est qu’il n’y a pas d’effet photocopie chez FCA comme chez VAG : à savoir on sort la même voiture sous toutes les marques du groupe en changeant la carrosserie (exemple polo, Fabia, Ibiza, et bientôt la futur A1, idem pour les SUV : ça fait structuré). Chez FCA, c’est plus brouillon, mais au final ça donne un peu de charme ! Pour la Jeep Compass, je crains encore le pire au niveau de la vidéo à coup « elle n’a pas d’écran » « elle n’a pas de plastique moussé (d’ailleurs le nouveau T-Roc non plus, niveau finition pas sur ce dernier VW soit meilleur q’une 500X, pourtant bien moins cher ! Allez vous en parler ?). Lisant la presse étrangère, le Jeep Compass est qualifié bien sur de « rien de révolutionnaire », on est d’accord, mais il fait son job (expression il me semble que vous utilisez souvent), il faut peut-être garder en tête que son marché prioritaire n’est peut-être pas l’Europe ! Enfin dernière remarque, il faut vraiment arrêter avec l’expression bien marketing « de voiture propres » …même si elles sont euro6, elles émettent du CO2, même si elles sont électriques, il faut produire l’électricité non ! ça pollue peut-être moins ou différemment …mais les voitures ne lâchent pas encore des fleurs !!! Bref, au final POA, c’est comme FCA…ça a du charme, c’est capable de faire des vidéos top, fun, intéressante, mais aussi des produits un peu ou complètement ratés : ce café garage est un peu la Jeep Compass 🙂 !

  4. Arnaud T

    Très intéressant, le retour de madame la ministre sur la naissance de la Cactus. D’autant que j’étais (et demeure) fan du prototype… Quant à l’actuelle, je ne comprends pas bien cette fixation sur les vitres arrière à compas. Je trouve ça plutôt sympa. Je suis persuadé que si les vitres arrière étaient collées par mégarde en usine, la grande majorité des automobilistes ne s’en apercevraient pas. De même, je ne comprends pas cette tendance aux gentes trop larges et cette épidémie de SUV.
    Quant au diesel, on passe d’un extrême à l’autre. Je ne crois pas du tout à sa fin d’ici deux à trois ans. Les consommateurs deviennent seulement un peu plus rationnels.

    Répondre
  5. aimelauto

    Le Diesel dans le marché de l’occasion a encore de belles années…..tout simplement faute de disponibilités de modeles essence ou hybride !…..
    il faut garder raison et ne pas subir les effets d’annonce d’une presse à scoop souvent peu crédible.!
    Le renversement de tendance du marché essence/gasoil a commencé vers 2015…..(et encore pas sur toutes les catégories de voitures) . il faudra plusieurs années avant d’en voir les effets sur l’occasion car les propriétaires conservant leur modèle quelques années, les parcs ne seront pas alimentés si vite……..meme si la surcote attribuée depuis longtemps au diesel va tendre certainement à se tasser bientot sur le marché actuel.
    Essayez de trouver d’occasion un SUV. ou une berline moyenne autre que Diesel relève de la gageure, ….
    et quand on voit les taux de dieselisation dans les Suv d’aujourd’hui …..on voit que le marché va pas s’inverser si vite !

    Répondre
    1. Pascal DEVILLERS

      Bonsoir ,
      Je viens de laisser un commentaire sur le sujet un peu plus haut et je suis assez d’accord avec vous; ne sombrons pas dans le mode panique avec toute l’hystérie que cela entraine sur le diesel pour les voitures.
      J’ai l’impression que le petit microcosme parisien et des grandes villes s’aperçoit d’un coup que rouler au diesel en ville c’est pas bien et ils veulent faire payer leur bêtise à tout le monde.
      Cela me fait penser à nos élites qui l’an dernier, sous prétexte que Paris était englué sous un nuage de pollution voulaient du coup interdire le chauffage au bois alors qu’une cheminée bien équipée avec un insert ne produit pas de particules fines. Et bien pour une voiture diesel c’est pareil , chaude et équipé de moteur moderne le diesel est moins polluant que les essences sur les grands parcours .
      Une fois que la majorité des véhicules sera essence, ils nous dirons  » Oh mais vous vous rendez compte le CO2 augmente c’est pas bien !!! Il faut revenir au diesel … »
      C’est n’importe quoi !!!!

  6. Laurnet78

    Bonjour,
    Je vais faires comme d’autres avant moi, je vais donner mon avis sans qu’on me le demande, et bien sûr remercier POA d’exister!

    PETITES ROUES :
    Je pense en effet que la première réaction des constructeurs va être de nous proposer des petites roues, avant de modifier leur produit avec la « solution » appliquée par Renault sur le dernier Scénic avec de grandes jantes mais de faibles largeur.

    Motorisations, le grand défi :
    Ce qu’on ne dit pas et ce dont on imagine pas l’impact sur la production de moteurs, c’est le revirement rapide entre le diesel et l’essence. Les constructeurs ne sont aujourd’hui pas dimensionnés pour répondre à une telle hausse des motorisation Essence! Il y a actuellement risque de pénurie à venir, d’autant que la norme Euro 6d puis Euro 7 va avoir un coût non négligeable sur le prix des moteurs (et encore plus sur les diesels) et donc des voitures thermiques, sans parler du prix des carburants.

    Autre problème, le passage à l’électrique en masse, outre le problème de batterie, quid de la production des moteurs électrique aisément automatisable et de la hausse des matières premières (hausse du prix du cuivre par exemple) et de la chute induite de la production des moteurs thermiques! Que vont devenir les employés des usines moteurs, des fonderies, des ateliers d’usinage de pièces de précision (AAC, villebrequin, pistons…)

    Un énorme défi social attends nos constructeurs!

    Répondre
  7. Nabuchodonosor

    Ah quel Café-Garage mes amis, encore une fois on se régale… Je me le suis passé et repassé. Au cumul ça fait plus d’une plombe de C.G et quelques petits noirs d’avalés tout de même… Que de sujets instructifs abordés avec conscience mais souvent avec de petites pointes d’ironie, parfois de mauvaise foi, qui vous caractérisent, que l’on aime et qui éclairent nos pales chandelles…

    Enfin, qui devraient en ranimer la flamme… Car en fait on ne sait plus très bien où aller, à quelle église se raccrocher, à quel Saint se vouer. A croire que plus on s’instruit moins on sait ! Hier encore le gazole était prêché dans toutes les paroisses, le voici excommunié… Et c’est moins la fumée noire sortant chaude du tuyau inhalée par les ouailles qui le fit choir que la conjuration. J’aurai pu citer Cicéron, je préfère Daladier à sa descente d’avion : Ah les cons !

    Le moment me semble précisément opportun d’acheter du gazole, de profiter de la tendance baissière aggravée par l’impérieuse nécessité d’écouler les énormes stocks alors qu’il reste en état de grâce fiscalement parlant. Le gazole c’est des rabais comme s’il en pleuvait, Noël en novembre, l’assurance demain de ne plus faire la queue à la pompe, de voir s’écarter piétons et cyclistes sur la chaussée à votre approche, de ne plus avoir peur de la rayure ni de l’autostoppeur pervers ni d’outrer sa belle-mère, de ne plus craindre de se faire tirer sa caisse dont plus personne ne veut et qui ne vaut plus rien. Même les clebs du quartier s’en détourneront pour marquer leur territoire dans d’autres caniveaux, c’est l’assurance du gommard et du bas de caisse toujours impeccable… Comme me le glissait le célèbre matricule 61727-054 du fond de sa cellule du Butner Medium, le gazole mon vieux, c’est maintenant.
    🙂
    Plus sérieusement, j’aurai aimé savoir ce qu’on en pense chez PCA Services pour qui la valeur de revente est le gage de loyers modérés.

    Revenons un instant sur la rationalisation des process aujourd’hui soumettant ingénieurs, designers et marketeurs aux dictats d’un mille-feuilles décisionnel. Ce process abscons corrompt le projet tout entier. On le voit bien, que cela peut-il nous faire de savoir si le Cactus est orienté SUV ou berline ? Remises dans le contexte de leur époque, les 2CV ou les DS c’étaient quoi ? Je crois qu’elles avaient pour elles bien d’autres arguments… Si l’étude des phénomènes passés contribue bien à la connaissance de l’histoire, elle ne saurait présumer le futur. Sans audace, ni la 2CV ni la DS n’aurait existé, sans un brin de créativité, osons le mot de folie, dans l’automobile, nous ne serions pas là sur POA à palabrer.
    Enfin un mot sur l’opposition ville-campagne, Président. Ce ne peut-être en effet qu’un concept de citadin car pour tous les autres, moi compris, la bagnole c’est vital, c’est ce qui te relie physiquement aux autres…
    😉
    Nabudebricabrac

    Répondre
    1. Pascal DIOT

      Bonsoir ,

      Tout cela est bien dit , j’ai déposer plus haut un commentaire un peu dans la même veine sur le diesel.
      Et concernant le CACTUS entre les deux versions si j’en avais un à acheter franchement entre les deux version ce serait la première ,bien plus sympa , plus décalé.

      En tout cas POA nous amène a réagir sur ces sujets et c’est bien . Vive POA

  8. Viggo

    Merci pour ces cafés garage si instructifs et sympathiques !

    Je ne connais pas FCA, mais objectivement la complémentarité de leur marques est plus logique que celle de PSA qui ne possède que des généralistes qui se font concurrence … et « stratégie » confirmée avec le rachat d’Opel !
    D’après les comptes du groupe FCA au 30/09/2017, les dettes financières sont de 12 milliard d’euros et non pas 4 … mais par rapport aux capitaux propres de 20 milliards, cela n’a rien d’alarmant. Le Groupe VW est plus endetté : dette financière de 78 milliard pour 105 de capitaux propres.
    Sur les marges par véhicules du Groupe VW, il faut distinguer VW/SEAT – qui ont en effet des marges faibles – d’Audi / Skoda et surtout Porsche qui réalisent des marges importantes à très importantes.

    Répondre
  9. pierre

    amusant d’entendre ces remarques :
    Fiat est caricaturé …..alors qu’avec 4 gammes (de la Panda à la 500 x)…… ils vendent bien plus en Europe que Citroen !!! …….Si Citroen avait les memes résultats de vente que Fiat quel concert de louanges entendrions-nous de la presse !
    Faudrait peut-être se poser les questions coté français (bien que PSA est pas mal chinois)…..pour PSA géré avec ses équipes de pieds nickelés à commencer par Tavares, ou Renault qui sans Nissan n »en serait pas là.
    FCA revient de loin certes, mais réussit à etre présent sur plusieurs continents, a des gammes qui marchent avec Jeep de tres belle façon, mais aussi avec d’autres marques (il est plus attirant d’acquerir aujourd’hui une Alfa Romeo qu’une DS. …meme quand elle porte le numéro 7).!!

    Répondre
  10. Ben

    Marrant Mr Freour votre réaction vis à vis du Diesel.

    Ce sont surtout les journalistes qui ont caricaturé le débat sur la problématique de depollution :
    * aucune mise en perspective
    * aucune synthèse des faits alors que les documents étaient disponibles (j’avais posté le lien de l’étude en question au café garage Dieselgate)
    * analyse caricaturale des médias (Cash Investiguation, Cash Impact) et plutôt putassier

    Et maintenant l’avenir passe par Tesla, qui produit des tas de tôle électrique de 2 tonnes …..

    Ou l’avenir passe par des écrans tactiles à l’ergonomie confuse et accidentogène….

    Les journalistes ont une responsabilité dans l’orientation de la production automobile : il suffit de voir un client lambda qui se met a caresser les plastiques du tableau de bord
    d’un véhicule d’essai.

    Répondre
  11. BravoPOA

    Merci à POA.
    C »est l’hiver, vous pourriez tourner soit à Nice soit en intérieur…-)
    S’agissant de CACTUS, l’argumentaire est implaccable. Vous aviez été dans les premiers à ne pas faire de dans le « béni oui-oui » avec Malval et Duvernier, c’était pas évident face aux stars de la marque de leur dire « non ».
    Reste que vous aviez raison : quand un véhicule est mal positionné, avec des arbitrages incompris par les clients, le véhicule se vend mal.
    Cela coute cher à la Marque (ventes et besoin de mettre de l’argent sur la mi-vie).
    On n’a pas raison ni contre le bon sens, ni contre les clients..(et pas les testeurs compulsifs du clivant qui râlent sans avoir eu jamais l’intention de l’acheter ou de représenter la meute silencieuse).

    Répondre
  12. Piat Georges

    Super comme d’hab le Café Garage mais je voulais revenir sur Citroën qui semblait très en retard l’année dernière et qui semble cartonner maintenant. Le temps semble se comprimer… !

    Répondre
  13. Guillaume

    C’est toujours un plaisir de vous voir des’ cafe garage. Les réflexions fusent et on ne peut s.empecher de vouloir y participer. Cela fait plus de 20 ans que je suis dans le commerce automobile et je n’en peux que constater l’importance de plus en plus primordiale dans la réussite d’un produit du marketin.
    Oui un ou une DS7 en fait des caisses, oui les grosses jantes alu se vendent mieux que du 13´´ avec enjoliveur. Nous vendons des GPS à des gens qui ne voyage pas, des 4X4 à ceux qui n’en sortent pas leur auto l’hiver et qui prennent l’avion l’ete, tout comme il y a quelques années je vendait des monospaces 7 places à des familles de 4 personnes… un industriel ne produit qu’en ce qui s’en vend. Alors si Ferrari veut un SUV pourquoi pas. C’est une aberration pour les bagnolards, mais c’est un carnet de commande quasi assuré.
    Pour FCA je comprends que l’on soit dérouté par Marccione. Mais comme le dit mme là ministre l’avenir n’est pas l’hybrid ni au tout électrique. Alors pourquoi s’inquiéter de l’absence de plan produit chez Fca dans ces domaines? Et pour répondre à Floriane le chine détient le plus grosse réserve de lithium d’ans se sont sous sols… et en interdit l’exportation brut.
    Enfin Mr le président ne vous formaliser pas des’ vitres à compass sur cactus. Plus personnes n’ouvre les vitres sur son auto même plus pour payer son péage. Quand je dis que l’automobile a changé

    Répondre
    1. michaël OUALID

      Hello Guillaume, quand vous dîtes qu’un industriel ne produit que ce qui se vend, il ne faudrait pas oublier que les constructeurs dépensent en moyenne 1.500€ par voiture vendue en communication pour nous convaincre, avec succès, que la modernité dont nous avons besoin est l’offre qu’ils nous proposent. Offre qui correspond d’une part à LEUR problématique de rivalité commerciale, et d’autre part à la dégénérescence de leur organisation ( http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/l-industrie-automobile-a-etouffe-la-liberte-creatrice-bertrand-rakoto-757175.html ).
      Les Logans et les Bentley sont conçues par les mêmes personnes, avec les mêmes outils, avec la même vision produit qui donnent le même résultat catastrophique sur les plans écologique, économique et sociétal: « Toujours plus de produit dans le produit! »
      Je viens de discuter avec un garagiste parisien qui ne comprend pas pourquoi sa petite amie achète un SUV.
      Avec votre expérience du métier, j’aimerai comprendre si les clients ont vraiment le choix aujourd’hui?

    2. michaël OUALID

      Exactement!
      Alors que les constructeurs pensent qu’ils doivent nous imposer leur vision de notre vie: « – Nous avons passé cinq ans à se faire engueuler par notre N+1, à perdre notre temps en réunions, à réussir l’exploit d’avoir un gris de panneau de porte provenant de Pologne qui match parfaitement avec le tableau de bord qui vient d’espagne, à faire le bouton d’autoradio le plus triangulaire au monde, à saigner le fournisseur pour vous offrir une led plus bleu. Vous n’allez pas maintenant nous emmerder à en plus vouloir vivre comme vous le sentez, client indigne. Signez votre chèque et circulez! Non mais… après tout ce qu’on a fait pour eux… »
      https://www.delcampe.net/fr/collections/publicites/pub-de-2008-automobile-vw-passat-embassy-54523443.html
      https://www.youtube.com/watch?v=26NtbsngDyY

      Ce serait tellement plus profitable pour tous, qu’ils laissent les développeurs externes proposer leurs produits et services, tout en prenant une commission à chaque transaction. Une voiture plus « juste » donc plus élégante/légère/écologique/durable/vivable, et bien plus rentable aussi. Suite aux prochains épisodes.

    3. chapman

      manixsv!!! cette vidéo est fantastique…..j’ai bien ri. Merci.
      Les States, c’est vraiment la culture de la bagnole à vivre….le chat sur les genoux et le café, hi hi, j’entends déjà la prévention routière.
      Enfin bref, on peut être parfaitement heureux dans une bagnole de 1996 bien kilométrée si je comprends bien le slogan. Enfin…..c’est une Honda hein?

  14. Christophe BONNIN

    Une fois de plus, quelle incroyable séquence que ce Café Garage… Le cœur de POA. Un marqueur du temps automobile. Ce rendez vous est un pur moment de plaisir pour les POAsiens que nous sommes.

    1/ L’énergie :

    Sujet incontournable s’il en est ! Encore cette semaine, on nous annonce, comme chaque année, qu’il n’y aura peut être pas d’électricité pour tout le monde cet hivers. Bientôt, la garantie de service finira par devenir une option payante chez EDF (d’autant plus simple à mettre en œuvre avec des compteurs connectés).

    Encore aujourd’hui, Nicolas Hulot, une fois confronté à la réalité, est bien contraint de rétropédaler sur les promesses de calendrier de baisse de la part de la production du nucléaire dans la production française en électricité.

    Et c’est dans ce même temps qu’il est envisagé d’encourager la part de marché des véhicules électriques ! Tout va bien.

    2/ Fiscalité au grammage prés :

    Je pense que l’impacte de cette fiscalité sur la taille des roues sera toute relative sur les modèles haut de gammes dans le sens où ces clients là ont justement les moyens de se payer les « grandes roues » et la fiscalité qui va avec. L’impactes sera plus marqué sur l’entré et milieu de gamme. Les grandes roues à pneus larges deviendraient encore, plus qu’aujourd’hui, un signe extérieur de richesse et un marqueur sociale.

    3/ FCA :

    Joker… Je n’ai pas d’arguments en faveur de FCA.

    4/ Tesla 3 :

    Elon Musk a, semble t’il, mal anticipé les problèmes de production de la Tesla 3 que lui avait pourtant promis bon nombre d’observateur du secteur. Simple retard ? Ou début d’un scénario catastrophe à l’issu fatale pour Tesla ? L’incertitude demeure à ce jour et il faut de nouveau prendre rendez vous dans le futur pour savoir ce qu’il en sera réellement. Pour le moment, Tesla à toutes les caractéristiques d’une bulle prête à éclater.

    5/ Le cas de la piquante C4 Cactus :

    Passionnant éclairage sur la difficile gestation de la C4 Cactus. Manque de cohérence de positionnement… et du produit lui même ! Le défi pour vendre ce véhicule était dés le départ compliqué. Le produit, avec ce restylage, gagne en cohérence, mais le positionnement dans la gamme reste peu lisible. Je ne suis pas certain que les efforts consenties sauvent vraiment ce Cactus. En revanche, le nom « Cactus » n’était pas si mal trouvé que cela… Ce projet était bien une épine pour Citroën. Heureusement, les plans produits suivants semblent avoir été mieux conçu, coté « SUV » du moins.

    Au sujet des vitres arrières à compas, cette solution technique est pourtant gage de fiabilité pour le client. Quand on voit que sur le haut de gamme 607, durant toute la vie de production de la voiture (y compris phase 2), les vitres finissent par ne plus être entraînées… voir même, tombent dans les portières, sur une simple pièce en plastique mal conçue et qui casse en une petite poignet d’années seulement !

    6/ Le nouveau contrôle technique 2018 :

    Un sujet qui n’a pas été abordé dans ce café garage, c’est le nouveau contrôle technique qui sera mis en place au printemps 2018 et qui promet de mettre en contre visite 1 véhicule sur 2. Il y a là, de quoi générer un beau mouvement de pagaille au printemps prochain dans les centres de contrôle technique. J’ai lu dans le dernier action auto moto, sous la plume du ministre de l’environnement du gouvernement POA, que la mesure des NOX qui devait être effectuée sur les véhicules diesel à l’occasion de la mise en place de ce nouveau contrôle technique a été finalement… abandonnée. Apparemment, les résultats en la matière risquaient d’être aussi mauvais, voir même moins bon, sur les véhicules « Euro 5 » et « Euro 6 » que sur les véhicules « Euro 1 » à « Euro 4 ». De quoi, sans doutes, désorienter encore un peu plus le consommateur.

    7/ Le cycle d’homologation WLTP :

    Autre sujet non abordé dans ce Café garage. Il me semblait que ce nouveau cycle s’appliquait au premier septembre 2017 ? A t’on des nouvelles ? Des premiers résultats ?

    – Conclusion :

    De toutes les incohérences et incertitudes dans lequel le monde automobile est plongé aujourd’hui, heureusement, le génie humain devrait finir par triompher, un jour, du croquignolesque !

    Mais surtout… Longue vie au Café Garage et à POA.

    Répondre
    1. Bill

      j’aime bien aussi donner mon avis quand on me le demande pas:

      donc:
      FCA… ils ne couleront pas parceque leurs marques sont fortes, JEEP ALFA FERRARI… est qu’ils font ce qu’il y a de mieux avec ces marques vraisemblablement pas.
      quand je dis ils ne couleront pas… le nom perdurera. l’esprit peut être aussi. est ce que ca sera les mêmes capitaux.. moins sure

      la cactus… les airbumbs c’est moche depuis le début et le fait qu’ils les aient virées c’est une bonne chose. ca en fait pas une belle voiture
      les vitres arrières qui s’ouvre pas… c’est juste n’importe quoi… une familiale… va mettre des gosses derrières qui ne peuvent pas ouvrir les vitres. y’avait ca sur la FIAT panda de ma mère dans les années 80…. je la détestais juste pour ca…

      Elon Musk c’est l’avenir… mister freour… vous n’auriez pas la maladie du journaliste parisien…. « tout le monde le dit et tout le monde c’est les journalistes donc ca doit être vrai… »
      Tesla va se vautrer et va etre racheter par audi VW voila mon parie.
      L’électrique n’est pas mure et pas une solution parfaite. je crois beaucoup plus a ce que dit le patron de toyota.

      je pense que le café garage a été tourné avant l’annonce de hulot sur le nucléaire mais c’est a mourir de rire.
      si hulot lâche sur le nucléaire c’est parceque ERDF lui a dit… si on fait ca et qu’en même temps on développe la voiture électrique on produit l’électricité des voitures électriques avec au mieux du gaz au pire du charbon.

      Même hulot commence à comprendre que les slogans sur l’énergie et la voiture électrique c’est bien beau mais la réalité technologique fait que ces solutions toutes faites que nous vendent les écolos ne fonctionnent pas.

      Et Musk c’est pareil… moi je mettrais pas une tune dans des actions tesla…

  15. Mustang98

    Encore un excellent Café Garage ! Merci à vous 3…
    FCA, Citroën, DS, Elon Musk, toussa toussa, je suis assez d’accord, mais comment peut-on envisager l’avenir de l’automobile sans finir par se poser la question de la pertinence d’une course échevelée à une croissance qui se voudrait infinie ?
    Je vous arrête tout de suite, je ne suis pas un apôtre de la décroissance ou anticapitaliste primaire, mais un fervent défenseur de l’économie réelle versus l’économie spéculative. Car de ce que je perçois depuis ma fenêtre antipodique les résultats des constructeurs ne sont impactés par les produits qu’à la marge, le cours des actions étant piloté principalement par les stratégies de développement qui se doivent d’être savamment distillées, par des petites phrases lâchées ici ou là, par des personnalités en vue (Marchionne, Musk, Goshn), qui auraient la même légitimité à vendre des p’tits pois ou des bâtonnets de rouge à lèvre. L’essentiel n’étant pas l’automobile et son avenir mais la croissance qu’il est impératif de maintenir potablement sous peine de faillite programmée.
    On voit ce que ça donne aux Zétazunis, avec la casse magistrale qui se déroule en matière de crédit auto… Un dramatique copié-collé des tragiques subprimes d’il y a 10 ans…
    Alors faut-il un SUV frappé du cheval cabré de Maranello ? Je pense que non, mais cet un avis passionné n’ayant pas de lien avec l’exigence du sacrp-saint « marché »… Et puis Lambo, Jag, Bentley ont emboîté le pas de Porsche et l’ont évoque même un SUV chez Rolls. Sur ce plan, on dirait que Bugatti semble épargné par cette fièvre.
    La fiscalité des émissions… Voilà un sujet sur lequel il y aurait tant à dire !
    Dans une vie antérieure d’éditorialiste auto/moto, je me suis toujours élevé contre les dictats et les oukases pilotés par les seuils d’émissions polluantes de nos bagnoles, au motif de bon sens, que dans la pluralité des cas, ces émissions relèvent surtout de la diversité des usages faits des autos (trajets courts vs trajets longs / usage urbain vs extra-urbain / personnes transportées par trajet, etc..), dont le législateur devrait s’inspirer pour asseoir une fiscalité intelligente et proactive en lieu et place d’une fiscalité essentiellement punitive dont le vrai but est de faire rentrer des sous dans les caisses de l’État. Je rejoins donc le giron de pensée de notre Ministre de la Féminité… Mais pour cela il est impératif de voir loin, ce qui n’est pas l’apanage de nos zélus à l’horizon borné par la prochaine échéance électorale.
    Cdlt.
    À propos des jantes de gros diamètre… Je vois déjà poindre après la réduction de taille de 2 voire 3 pouces et une petite période de latence, nos futures milices verbalisatrices privées, épingler le délinquant automobile qui aura troqué les jantes 14 ou 15″ standard de son SUV pour des 18 » au rendu esthétique plus évident !
    Ma grand-mère, femme d’éminent bon sens, me disait souvent quand, enfant, je réclamais mieux que ce que j’avais : « Mon chéri, tu sais, le mieux est bien souvent l’ennemi du bien. Apprends à apprécier ce que tu as. » Et j’en ai souvent été frustré.
    HS : Pour ceux qui aiment, il y a ce WE à Valence (Esp), j’ai pas écrit Catalogne (!), la finale du Championnat du Monde Moto qui désignera son héros et où Johann Zarco (JZ5), après sa magnifique saison, pourrait une fois encore nous surprendre et qui sait, faire sonner la Marseillaise.

    Répondre
  16. Geoffrey

    Tout d’abord merci d’avoir bravé le froid pour ce café garage qui, comme les autres, nous amène à nous poser des questions puis à en débattre dans cet espace commentaires.
    Vous avez parlé, encore une fois, de la fin du diesel et de l’émergence de l’électrique. C’est un sujet auquel je m’intéresse mais je n’arrive pas à trouver d’avis raisonné, soit c’est à fond dans l’électrique soit ça ne marchera jamais.
    J’aimerais qu’on puisse me convaincre du contraire mais personnellement, je pense que le tout électrique est une hérésie :
    – D’abord où prend-on l’énergie quand, tous les soirs, les millions voitures seront mises à charger ? Si l’énergie est disponible, elle viendra du nucléaire (seul moyen de production pouvant répondre à la demande) que l’on cherche pourtant à arrêter. Je viens de voir au 20h qu’il sera bientôt impossible de construire des éoliennes sur le sol français pour des raisons militaires, donc on oublie cette piste.
    – Les batteries de ces voitures sont difficilement recyclables, donc le problème de pollution évité par le remplacement du moteur thermique en engendre un nouveau. Toujours à propos des batteries, leur production nécessite des terres rares dont la production mondiale serait entièrement absorbée par la Gigafactory de Tesla, donc plus rien pour toutes les autres industries (autres constructeurs automobiles, smartphones, ordinateurs, etc…).
    – Il me parait également difficile de voir disparaitre le business model des géants pétroliers qui ne vendront plus de carburant.
    – Et puis on est déjà assez dépendant de l’électricité pour nos habitations, pas besoin d’y rajouter nos moyens de transport. « On ne met pas tous ses œufs dans le même panier »

    Je crois qu’à court terme les moteurs thermiques ont encore un rôle à jouer : essence et diesel, oui le diesel aussi ! Je suis provincial et c’est vrai que tout le monde se met à acheter de l’essence, sans réfléchir (comme des vaux). Je hurle (j’exagère) après les membres de ma famille qui font 40 000km d’autoroute/RN par an et qui commandent des 3008 thp. Un même modèle qui propose des motorisations essence et diesel à puissances équivalentes consommera sur un trajet extra-urbain 2l de plus, alors même si le prix du gazole rejoint celui du SP98 il est plus rentable d’acheter du diesel (malgré la différence du prix d’entretien). Pourquoi vouloir bannir le diesel alors qu’il rejette moins de CO2, il est donc « moins pire » pour le réchauffement climatique ? A cause des Nox, c’est ça ? Ces très dangereuses particules fines qui sont aujourd’hui éliminées à 99,9% par les moteurs récents… Je ne suis pas pro-diesel, je préfère conduire une voiture essence, mais il me parait aberrant de vouloir le supprimer.

    A long terme, je serais plutôt séduit par l’hydrogène. Pour le produire les méthodes les moins couteuses sont polluantes certes, mais il est possible de le fabriquer écologiquement, c’est plus cher mais plus on en fera moins ça le sera. Cela permettrait de conserver le business model pétrolier qui au lieu de vendre du pétrole vendront de l’hydrogène, la boucle est bouclée.
    Autres moyens de substitution : les bios carburants à base d’algues qui sont assez sous-estimés.

    J’ai été long, pardon, mais je voulais exposer mon point de vue, j’aimerais être contredit (ou approuvé, allez savoir !) par des petits observateurs, je sais que beaucoup sont experts et avisés sur le sujet. Monsieur le président, si vous en avez l’opportunité, n’hésitez pas à interviewer (dans la C6 présidentielle, bien entendu) un(des) spécialiste(s) du sujet pour éclairer notre lanterne.

    Répondre
    1. Pascal DIOT

      Bonsoir,
      Je suis totalement d’accord avec vous .

      Et vive POA , des cafés garages comme ça c’est du caviar ….

  17. Frédéric à Montréal

    La France, le pays des petites roues!
    Excellent, merci pour l’éclat de rire, une image qui en dit beaucoup sur l’absurdité de la situation.
    Très intéressant comme d’habitude, merci!
    Je voudrais être optimiste comme Cédric pour la pénétration de l’électrique, mais je crois que le 15% sera un peu plus long… mais après ce sera comme un raz-de-marée.
    Quant à la Model III de Tesla, quoi de plus normal que quelques mois de retard, ce n’est rien par rapport aux pas de géants accomplis par l’automobile électrique depuis 5 ans grâce à Elon Musk. En effet, on en reparle dans un an… j’espère que la mienne sera arrivée!

    Répondre
    1. Stéphane.nc

      Tu l’auras avant moi ! L’ Amérique du nord sera servie avant l’Europe….je vais économiser pour aller sur une S, elles sont dispo et AWD….
      Je pense que Musk va réussir. Ne pas oublier l’actif stratégique que représente le réseau de superchargers.
      On a beaucoup parlé de PSA dans ce café, c’était intéressant, mais Renault a la main me semble t’il avec un plan produit sérieux sur l’électrique. Et ils délivrent déjà avec ZOE qui est une excellente auto à vivre.
      Les 15%, j’y crois mais les freins sont beaucoup sur l’infrastructure : déjà faisons payer les recharges au KW consommé et avec une carte bancaire. Ce sera plus lisible, plus rapide (intérêt d’aller plus vite pour servir plus de clients) et évitera le binz actuel (abonnements multiples, même avec la carte Chargemap ce n’est pas toujours simple).
      Mais c’est le temps des pionniers, viendra la rationalisation, et la standardisation….

  18. Stéphane.nc

    « Si deux hommes ont toujours la même opinion, l’un deux est de trop ». Churchill
    Je suis bien embêté.
    Je trouvais que la druckerisation des commentaires devenait « too much »….et voilà qu’après ce café garage je suis en même temps (c’est à la mode) fréourien, brisaboisiste et roubaudien.
    Impatient d’en savoir plus sur les locaux présidentiels.

    Répondre
  19. eric

    comme disait Gainsbourg….. des p’tites roues des p’tites roues encore des p’tites roues :-)))
    Merci encore pour ce cafe garage avec des remarques pertinentes !

    Tout a fait d’accord avec DS7 que j’ai vu a Genève…….. une caricature !!
    La nouvelle C3 est bcp plus interessante.
    Apres si la DS7 s’achète……

    Répondre
  20. Chapman

    Je viens comme d’habitude de passer un excellent moment en votre compagnie. Pleins de réflexions, d’idées, de contradictions….c’est merveilleux d’humanité. Oui on aime faire pleins de reproches, puis regretter la disparition d’un modèle, ou sa transformation. Oui on aime avoir toutes les options que le voisin n’a pas puis se gausser de cette absurdité du toujours plus. Mais nous sommes aussi victime du marché. Moi qui ne me sers pas de la clim sur mon véhicule quotidien, je l’exige quand même pour pouvoir revendre l’auto et c’est vrai pour pleins d’autres options, les phares et essuies glaces auto par exemple….et j’en oublie….le GPS bien sur.
    Ce qu’il y a de bien c’est que nous ne sommes pas d’accord, et c’est ça qui est bien. On est d’accord?
    🙂
    Je suis accro à votre café garage et souffre avec vous du froid. Ils pourraient vous mettre de ces parasols chauffants tout de même…

    Répondre
    1. eric

      tout a fait d’accord avec toi Chapman, on achete une voiture avec GPS mais on utilise Waze qui est tjr a jour et interactif……..
      Je rale l’hiver car je n’ai pas les sieges chauffants !
      Le pbl dans la bagnole….c’est le conducteur !!!!

      C’est peut être ca l’idée a la fin de la voiture autonome :-))