Souvenirs d’Autos (145) : La SM du Président (épisode 2)

Une rubrique pilotée par le Commandant Chatel. Petit rappel de l’épisode 1  (à lire ici ) : Après avoir pris possession de la Citroën SM, Renaud Roubaudi et son père rejoignent la Normandie mais à chaque péage la voiture cale et il faut patienter avant qu’elle ne redémarre.

Citroën SM Injection (1973) photographié ici en 1990 avec Renaud Roubaudi 24 ans qui joue à Yves Montand

Citroën SM Injection (1973) photographiée ici en 1990 avec Renaud Roubaudi 24 ans qui joue à Yves Montand

Nous sommes arrivés tard dans la nuit sous une pluie battante. J’ai garé la SM dans le garage au fond du jardin,

Je m’endors inquiet avec la ferme intention d’aller dès la première heure chez Monsieur Guyou, un spécialiste de SM à quelques kilomètres de chez nous. C’est d’ailleurs sa présence rassurante qui nous a poussé à sauter le pas. (avant d’acheter la voiture, n’oubliez pas acheter le garagiste !)

7 h- je suis sur pied. Je tourne la clé avec anxiété… ouf, la SM se lève doucement  dans les chuintements caractéristiques. Bien qu’il soit encore tôt, je décide de sortir la voiture pour l’admirer au grand jour. J’avance lentement sur les quelques mètres d’herbe trempée qui séparent la garage du chemin en dur. Trop lentement. À peine les pneus touchent le gazon que la SM s’embourbe d’un coup.

Une nuit de pluie normande stopperait un char russe.

Bêtement, j’accélère pour me dégager ce qui ne fait qu’empirer la situation. Je trace deux sillons de plusieurs centimètres. Très vite je réalise que je ne sortirai pas seul de ce bourbier.

Dépité, je n’ose pas réveiller mon père qui va bien se foutre de ma gueule. Je suis effondré. Pour une première en SM, c’est réussi.

Je décide d’appeler à l’aide mon cousin Pascal, un grand maigre d’un mètre quatre vingt quinze, licencié en philosophie. Il a trois avantages : il habite à 5mn de la maison, nous nous entendons très bien et c’est un intellectuel qui aime les bagnoles.

10h 30. Le voilà qui rapplique gentiment au volant de sa 4L, rejoint par mon père mi amusé, mi énervé. Je reprends le volant, pendant que mes alliés de fortunes poussent comme des forçats. Les roues patinent de plus en plus, j’accélère encore plus…. Un geyser de boue asperge la carrosserie, mon cousin s’étale de tout son long, le moteur fume et mon père hurle d’arrêter le massacre.

Un désastre. La SM est « tanquée » dans 70 cm de boue, le vieux fulmine, Pascal vocifère et moi je voudrais pleurer. La pluie se remet à tomber…

La retraite de Russie n’est rien en comparaison.

15 h- après un déjeuner complet pour nous requinquer, nous décidons d’attaquer le problème par la face Nord. Avec l’aide bienvenue du fermier du coin, nous constituons sous les roues de la SM un chemin en planche de bois digne du pont de la Rivière Kwaï.

Sur ce, Pascal accroche une corde à sa 4L pour tracter avec précaution la voiture, pendant que le père et le fermier poussent à nouveau.

17 h. Miracle. La SM sort des boues normandes, saluée par un rayon de soleil qui déchire les nuages. Après les accolades de félicitations, mes acolytes me font comprendre que le petit jeu des sauveteurs est maintenant terminé. C’est donc peunaud que je conduis la SM à Annebault chez le spécialiste. Curieusement, je ne souviens plus de la raison de la panne (la voiture calait à chaud), en revanche il a très vite remédié au problème et fixé pas mal de détails.

Quelques semaines plus tard je peux enfin parader et apprivoiser cette auto qui demande un certain temps d’adaptation pour apprécier toutes ses subtilités, pour ne pas dire sa complexité…

à suivre la SM du Président épisode 3

Cette rubrique est aussi la vôtre !

Racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier. N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion.  On oublie un peu l’arbre à came et le Weber double-corps…  Et si possible, joignez à votre histoire des photos….  On adore ça chez POA !

L’avis des Petits Observateurs !

22 commentaires au sujet de « Souvenirs d’Autos (145) : La SM du Président (épisode 2) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chapeau stéphane

    Cette été je suis allé voir la SM du garage GOILLANDEAU à coté de St Gilles croix de Vie.
    La SM était en révision. Je me suis remémoré le reportage de POA… bon souvenir… et belle Voiture.

    Répondre
  2. Cluclu

    Avec Renaud, une simple anecdote bagnolarde est contée magnifiquement et devient romanesque voire poétique. C’est anecdote respire la France éternelle, celle des souvenirs et c’est très agréable. Matthieu 45 ans et bagnolard.

    Répondre
  3. Stephane

    C’est marrant, je vous suis depuis des années, j’ ai le même âge que vous, la même passion. J’ ai acheté aussi mon rêve SM en 89 avec l’aide mes parents … suite à un concours en art que j’avais gagné, avec le prix je me suis offert cette voiture rêve d’enfant. Beaucoup de soucis et de bonheurs mais j’ ai dû m’en séparer faute de moyens pour les réparations et surtout ma nullité en mécanique…

    Répondre
  4. Loïc

    Quelle belle histoire … on en vit tous avec nos autos … des jours ou l’on a envie de pleurer de la brûler, de râler…
    Mais avec les gens l’aide et soit même on arrive aussi a faire de grande chose.
    Je m’amuse de lire cette histoire le lendemain ou Martine ma vieille DS20 de 74 m’a lâchement abandonné sur le bord de Mer vers Biot … oui caler et impossible de repartir faute une batterie déchargeur et a un tandem batterie/régulateur fatigué (la voiture a juste 43 ans et plus de 300 000km et n’est pas restauré)
    Heureusement grâce à mes amis dans la voiture et un coups de manivelles on a pu rentrer de nuit avec peu de phares et garer la belle dans sont garage avant de faire la cure de jouvence nécessaire à son retour sur la route …
    Je suis devenu accro a l »hydraulique depuis 2008 que j’ai récupérer cette voiture promise a un destin funeste nous avons fait 120 000km et je lis votre histoire avec délectation car ces anecdotes sont similaires a ce que bcp de gens vivent. Merci POA

    Répondre
  5. Jean-François Bertrand

    Rien que de la voir, ça me donne envie de rerereregarder la série chez un des grands druides de la SM : Ets Daunat.
    Et surtout je repense à cette émotion palpable de notre PR lorsqu’il essaie cet exemplaire tout juste sorti de restauration.
    Toutes les odeurs de madeleines viennent lui titiller les sens, comme la rencontre avec une charmante personne qui fait ressurgir les souvenirs de cet amour qui vous a fait passé de l’adolescent post pubere au jeune homme…

    Répondre
  6. Lieutenant Columbo

    Ce s’ra quoi l’épisode 3 M’sieur : Shampouinage de la S.M et lustrage à la nénette ?
    … Bon je sens que je vais aller m’coller une petite enquête moi…
    🙂

    Répondre
  7. Pascal MOORE Twice Golden Member

    Belle histoire et merci de faire savoir aux plus jeunes amis de POA , que notre Président aussi , a été jeune. Donc il a vécu des trucs…..C’est une voiture qu’il connait bien et il était très heureux d’en voir 3 alignées lorsqu’il a réalisé la POADE en Vendée chez un garagiste amoureux des SM….

    Répondre
  8. damien

    A cette époque, LE Président imaginait-il qu’un jour il serait l’influenceur que la grande presse remarque ? Avait-il déjà en tête LA poade ?

    Répondre
  9. Frédéric à Montréal

    Une voiture sublime, peu importent les aléas de la vie et les caprices de la nature.
    Notre président était un déjà un précurseur, car à l’époque les SM ne coûtaient pas tellement cher.
    Donc, pour être précurseurs aujourd’hui, nous devrions acheter une Cadillac Allante…. Là, j’ai un peu plus de mal!!!
    Merci pour cette histoire, avec des photos en plus!!!

    Répondre
  10. chapman

    Ça a du être un travail de titan de nettoyer cette voiture! Le petit coup de « nenette » ne devait pas suffire. J’ai connu ces ambiances ou chaque décision que l’on prend se transforme en catastrophe. On se demande vraiment comment on va s’en sortir.
    Je ne me souviens plus….elle était injection ou carbu cette belle SM?

    Répondre
    1. Vincent

      Logotype « SM » et non pas « Citroen sm » sur la custode indique une des premières SM donc 3 carburateurs « Weber » !

      Salutations les Meilleures.

  11. Nabuchodonosor

    Je crois que l’on touche là à la définition précise du S.M : Savoir se faire mal pour en retirer du plaisir !
    😉
    Nabubdsm

    Répondre