Range Rover Velar (2/3) : les écrans vont-ils prendre le contrôle ?

Renaud, Cédric et julien se sont levés à l’aube pour prendre la route à bord du Range Rover Velar. Devinez de quoi ils ont parlé la première heure ? Des trois écrans du Velar qui suppriment tous les boutons et multiplient les fonctions à l’infini. Fascinant ou inquiétant ? Le Range Rover Velar ouvre en effet le débat sur la prise de contrôle des écrans tactiles dans nos voitures. Si l’effet « whaouu » est garanti, de multiples questions se posent sur la fiabilité, la sécurité d’usage, la pertinence de l’accessibilité des menus, etc, etc.. d’où cette vidéo très démonstrative qui vous permettra de vous faire votre propre opinion.

Retrouvez l’offre de LLD de notre partenaire PCA Services concernant le Velar : 965 € / 37 mois /45 000 Km / sans apport : http://www.pca-services.fr/Fonctionnement/Leasing-Land-Rover/Range-Rover-Velar

L’avis des Petits Observateurs !

21 commentaires au sujet de « Range Rover Velar (2/3) : les écrans vont-ils prendre le contrôle ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Arnaud T

    C’est tendance mais pas pratique. A trop regarder les écrans on risque de quitter la route. Ça me fait penser aux appareils photo : une molette pour régler ses vitesses et une bague pour choisir son diaphragme, regrets éternels…

    Répondre
    1. Mat Ador

      Que ce discours est creux. Il maquille par pure démagogie d’autres objectifs moins avouables, intégrer une nouveauté technologique (les interfaces tactiles) ou plaire au véganisme ambiant (l’abandon du cuir animal). Le seul réductionnisme que j’y vois c’est celui de conceptualiser un prospect naïf, bref de réduire l’homme.
      Le réductionnisme a trait à l’étude des sciences pas à l’univers automobile. N’y aurait-il pas une certaine confusion dans l’usage de ce terme ?
      Dans les arts qui me sont plus familiers, on vénère le minimalisme sous la devise de Mies Van der Rohe « Less is more ».

  2. Dubby Tatiff

    C’est un bon reportage qui donne plein d’info utiles et qui malgré les défauts pointés, n’amoindrit pas mon désir (un peu fantasmé) de posséder cette voiture.

    Je retiens de ce tableau de bord que les designers ont réalisé un magnifique travail, mais que les ergonomes ont encore du travail devant eux. Un exemple, quelle est l’utilité d’afficher une photo du véhicule sur un plein écran alors que les touches tactiles font moins d’un cm de côté ? Les sélectionner en roulant est forcément difficile ; difficile à repérer, difficile à déchiffrer et difficile à pointer du doigt. Il me semble qu’il aurait mieux valu agrandir la taille des touches et diminuer la taille de la photo de la voiture qui n’est d’aucune utilité pratique, hormis l’effet waouh.

    Répondre
    1. San Francesco d'Assisi

      Bonne remarque faite par Inci Soitiff.
      Nous pensons toutefois les développeurs Range/Tata suffisamment ouverts d’esprit pour permettre la substitution de la photo publicitaire du Velar par celle, ô combien précieuse, de la vierge Marie… Quand bien même l’union Jack demeurerait en arrière plan. Le médaillon baroque en étain collé au double-face a vécu.
      Corpus Domini nostri Iesu Christi custodiat animam tuam in vitam aeternam.

  3. Hugo

    Non en Velar c’est pas walle c’est Veinard. Enfin ça semble. Le « cul » du 5008 est carrément moche. On sent aussi qu’il est nettement un retrait en terme de finition. Il a juste pour lui sont design intérieur assez futuriste. Et au niveau présentation le « Veinard » invite d’avantage au voyage. Pour avoir essayé le 5008 je n’ai pas aimé son absence de gaieté fortement accentuée par la trop haute ceinture de caisse, les faibles surfaces vitrées et le noir en veux-tu en voilà…

    Répondre
  4. Frankreich

    Je conduis un X5 et je peux témoigner du fait que l’ergonomie de ces systèmes où beaucoup de choses se règlent via l’écran est sérieusement contre-intuitif. Ca fait plus d’un an que je l’ai et j’ai simplement renoncé à plusieurs fonctions de réglages qui nécessitent beaucoup trop de manips. Et le X5 est à des années lumière de ce Velar. On n’a pas fini de se faire chier avec tous ces écrans.
    La manipulation du début est assez éloquente à ce sujet. Surtout sur un écran tout en bas de la console, heureusement que la Vilar freine toute seule.
    Et la nuit, c’est l’enfer la lumière de ces écrans, dont il est très compliqué de régler l’intensité justement
    Faudra aussi dire à Julien qu’il faut rouler à droite quand il n’y a personne sur cette file.

    Répondre
  5. Piat Georges

    Magnifique…. Mais alors, tous ces écrans, ça gave un peu, non ? Quel boulot pour mettre la clim sur 19℃ et entrer une adresse GPS !
    Une manipulation plus intuitive serait la bienvenue, on y arrive bien en aéronautique, je connais un peu le sujet.

    Répondre
  6. ED

    Je le trouve magnifique ce Velar ! Incroyable c’est qu’est devenu Range Rover en quelques années ! Leurs voitures sont (je trouve) extrêmement travaillées au niveau du style.
    Voilà du vrai luxe, qui se démarque élégamment du trio Allemand ! DS devrait en prendre de la graine !!!
    L’intérieur du Vélar est somptueux et bien et plutôt bien étudié : ils ont réussi à intégrer les boutons physiques aux tablettes tactiles : c’est très beaux (je trouve) et ça reste intuitif.
    Pourtant, je ne suis absolument pas adepte du tout tactile : mon père a une 308, je trouve que c’est juste une horreur à utiliser au quotidien surtout qu’il n’y a plus aucun bouton physique (à part pour le volume de l’autoradio). Il faut sans cesse basculer d’un menu à l’autre : radio, clim, GPS… Je trouve cela dangereux au même titre qu’utiliser son téléphone en roulant. Il est extrêmement difficile de taper sur la bonne fonction dès lors que le véhicule roule.
    Bref c’est rédhibitoire pour moi. Pour avoir utilisé une 308 de location entrée de gamme lors de vacances à la réunion, j’avais apprécié les bons vieux boutons de chauffage, de radio qui permettent de ne pas quitter la route des yeux.

    Répondre
  7. Mustang98

    Heu… Bonjour M. Land Rover, je voudrai bien avoir le même, mais SVP sans tous ces écrans aussi envahissants qu’inutilement saturés d’infos !!!
    J’hallucine sur le temps à prévoir pour paramétrer cette débauche d’électronique embarquée… Sans parler de retrouver le « chemin » qui conduira à reprendre le paramétrage de tel ou tel critère qui se sera effacé à l’occasion du 1er bug !
    Je suis bien d’accord avec Chapman pour ne pas convertir en chèque un étonnement qui ne saurait être admiratif… Et pourant je retrouve dans ce Velar (quel vilain nom !) une filiation certaine avec mon Classic Vogue SE 3,9L…

    Répondre
  8. Gérald

    La profusion d’écran on y passe tous, même mon berlingo est équipé de l’apple carplay, système génial qui retranscrit les infos de mon i-phone en réduisant l’utilisation au strict besoin de la conduite, maps, tel et musique. C’est simple, ça marche surtout avec « plans » qui remplace désormais le gps citroën qui était nul de chez nul sur ma version précédente. Je pensais à ça en vous voyant avec votre smartphone au dessus de l’écran, sur le Velar ça doit quand même possible de connecter son tel ? Non ?!?
    Sinon pour revenir sur la prise en main d’un nouveau véhicule, c’est vrai que c’est de plus en plus déconcertant, il n’y a plus rien d’intuitif, régler la clim, trouver le frein de parking, passer en mode sport, c’est beaucoup plus long qu’avant.
    Pour en revenir au Velar, la ligne est vraiment magnifique, elle enterre le 5008 que je trouve vraiement réussi, mais côte à côte la comparaison est cruelle, le Velar est splendide est dégage une classe incroyable.
    Côté conduite j’ai testé un vogue ancienne génération sur l’autoroute en Italie; entre Monaco et Gênes, quand ça tourne c’est lourd, ça tangue, un vrai paquebot, aprés dans la plaine du Pô c’est royal. A entendre notre PM ça n’a pas l’air de s’arranger.

    Répondre
  9. Christophe BONNIN

    Vous êtes derrière un Velar qui ne repart pas après que le feu soit repassé au Vert ? C’est normal… Le conducteur du Velar a surement profité du feu rouge pour s’acharner sur l’un de ses écrans… Soit il cherche un menu perdu, soit le tactile est figée.

    Après l’effet « Wouha »… N’oubliez pas l’effet « Beurk », une fois que tout est éteint et qu’un petit rayon de soleil vient révéler l’historique tactile récente des doigts du conducteur. Quelle merveille.

    Pour la partie son, je suis en train de regarder aussi, de mon coté, pour mes propres filmes… et je pense que le modèle qui m’intéresse pourrait être pratique pour POA. Il s’agit du RODE Videomicro. D’ailleurs, je me demande si ce n’est pas celui ci que l’on aperçoit sur l’appareil de Julien (mais difficile de savoir avec la bonnette). Toujours est il que ce modèle là présente l’avantage de rester compacte, simple, sans réglages, sans piles et n’est pas cher. A mon avis, il n’y a pas besoin de plus pour POA et il permettrait de conserver la spontanéité dans la mise en oeuvre qui était l’un des arguments judicieux de Floriane du dernier Café Garage.

    Voir la démo assez convaincante sur ce micro ci dessous : https://www.youtube.com/watch?v=SDCQfy3Iu_c

    Répondre
  10. Nabuchodonosor

    Vieux bagnolard et pas geek pour un sou, je suis bien d’accord avec vous tous. Tous ses écrans tape-à-l’œil sont inutiles et nous éloignent de ce qui fait la race d’un vrai Range. Nom de Dieu ! Trêve de diversion donc, sachons, toute notre lucidité garder…
    Oui mais voilà le cœur a ses raisons que la raison ignore et je suis tout comme Blaise, assez à l’aise pour vous dire que le cul de Vélar, et tout ce qui va avec, me fait littéralement ban… (Sors de ce corps, Weinstein !) euh, craquer… Me sachant fort capable de signer un chèque de réservation après un tel essai, même en présence d’un vendeur en petite forme, c’est dire. WAOUHH !

    J’attends donc la suite avec impatience, tout comme l’analyse toujours pertinente de Monsieur financement que je remercie.
    A propos Monsieur Payezy, de vous à moi, des offres LLD pour 15 000 km / an, restent des offres pour retraités contemplatifs par pour moyens et gros rouleurs. Auriez-vous quelques propositions sérieuses à partir, disons de 30 000 km / an et une durée raisonnable d’au-moins 3 ans ?
    Enfin et n’y voyez là aucune fixette de ma part, justement parce que vos réponses éclairées m’intéressent, merci de préciser également le tarif des festivités fiscales qui s’annoncent pour les malheureux qui n’auront pas pu signer leur bon de commande au 31/12/2017 ?
    En attendant je prépare le blanc de Meudon, le jus de citron et la peau de chamois…
    😉
    Nabuquitrépigne

    Répondre
  11. damien

    Je me répète, mais range/land rover c’est quand même le top du top. evoque, disco, sport, et toutes les appellations existantes, ça fait du beau linge. on peut objectivement dire que c’est un peu souple et que le clignotant est un peu toc, mais bon sang, quelle allure et quelle gamme !!
    reste à trouver au moins 50 ke pour franchir le cap, la tranche supérieure est 30 ke au dessus et ainsi de suite jusqu’à des prix quasi inimaginables pour une bagnole faite pour aller surveiller les moutons.

    Répondre
    1. damien

      il me semble que l’on se focalise beaucoup trop sur les écrans. ça fait un peu touriste qui s’extasie devant la tour eiffel : « c’est drôlement haut, hein… ».
      dans 6 mois on se moquera de cette extase.
      et au bout de quelques semaines d’usage, les ecrans font juste partie du décor.

  12. chapman

    Définitivement pas ma came……tout ces écrans sont un vrai cauchemar (à mon goût bien sur) et pourtant j’aime mon portable, ma tablette et mon ordi. Mais chaque choses à sa place. Finalement, le portable habituel trône près du champs de vision, nous alerte sur les doux euphémismes que sont les « zones de danger » , nous dirige si nécessaire (je rappelle qu’un GPS de voiture est inutile, presque toujours en retard d’une mise à jour, alors que nos smartphones font ça très bien gratuitement).
    Enfin je trouve qu’il n’y a rien de moins intuitif qu’une tablette si on a pas les yeux posés dessus contrairement au bon vieux bouton, le bonne vieille molette qui va régler le chauffage ou la ventilation sans quitter la route des yeux.
    Par contre pour l’effet « ouhaou! » alors là chapeau. Mais je ne convertis pas mon « ouhaou » en chèque.

    Répondre