Renault Koleos Initiale : Toucher les étoiles ?

Par Patrice Vergès. J’ai pu rouler quelques jours au volant du nouveau Renault Koleos en finition Initiale Paris en motorisation dCi 175 chevaux en 4 WD. Une belle bête qui coûte plus de 46 000 euros agrémentés de quelques options dont l’inique malus de 2153 euros.

Le nouveau Koleos est esthétiquement plus réussi que l'ancien. Il adopte la face avant style Espace ou Talisman

Le nouveau Koleos est esthétiquement plus réussi que l’ancien. Il adopte la face avant style Espace ou Talisman

Aujourd’hui, il n’y a plus que les journalistes automobile qui renseignent sur le tarif d’une voiture. La majorité des achats se fait à crédit ou en LOA et LLD où le prix devient abstrait. On peut rouler en Koleos Initiale contre un peu de plus de 400 euros mensuels ce qui, vu sous cet angle, semble plus raisonnable, même si le résultat global reste le même. Encore plus rusé, Dacia a redescendu le prix à la journée à 3 euros pour faire encore moins cher.

Vers le prémium en Initiale   .

Le nouveau SUV de Renault qui reprend le nom de l’ancien produit à 400 000 exemplaires quand même, est issu du Nissan X-Trail dont il reprend 54 % de pièces communes. Ses concurrents sont nombreux à commencer par le Nissan, le Peugeot 5008, Skoda Kodiaq et autre Kia Sorento.

Dans cette finition Initiale à 4 roues motrices, il va même rouler sur le terrain des prémiums nommés BMW X3, Audi Q5 et autres Volvo plus coûteux de près de 15 000 euros. Leurs possesseurs s’en offusqueront en déclarant qu’on ne mélange pas les Renault avec les serviettes. Pourtant avec son beau cuir Nappa pleine fleur, sa radio Bose à 13 HP, ses vitres latérales feuilletées, sièges ventilés, hayon motorisé, ses porte-gobelets chauffants ou refroidissants, l’Initiale s’inscrit dans le haut de gamme Prémium ! Ce qui n’empêche pas la gamme de débuter à moins de 30 000 euros en deux roues motrices avec le petit dCi 130 ch sous le capot et une finition plus plébéienne. Bon ça, c’est dit, passons à autre chose.

Malgré le dessin original de la signature lumineuse, ce SUV ressemble aux autres avec ses sorties d'échappement noyées dans le bouclier

Malgré le dessin original de la signature lumineuse, ce SUV ressemble aux autres avec ses sorties d’échappement noyées dans le bouclier

J’veux du chrome !

Coté chrome, on ne lésine pas chez Renault !

Coté chrome, on ne lésine pas chez Renault !

C’est amusant la mode. Elle se démode. Depuis quelques temps le chrome jugé, il y a peu, démodé fait son retour en force. Sur la Koléos dont le regard avant à moustaches s’inspire de l’imposante Talisman, on n’a pas lésiné sur les barrettes chromées qui débordent sur les ailes. Perso, je trouve que ça fait beaucoup mais après tout c’est mieux que quelques horreurs passées vues avec Patrick le Quement. Mais où va s’arrêter la taille du losange ?

La silhouette du Koleos ne me transcende guère mais cela doit venir du concept puisque je trouve que tous les SUV se ressemblent ce qui est un peu normal au vu de leur forme sauf les Lexus. Question ? Pourquoi aujourd’hui, tous les échappements sont noyés dans le bouclier arrière avec des sempiternelles sorties oblongues ?

La planche de bord qui manque de personnalité est très fonctionnelle. Les barres de maintien de la console sont tendues de cuir surpiqué

La planche de bord qui manque de personnalité est très fonctionnelle. Les barres de maintien de la console sont tendues de cuir surpiqué

L'habitacle est un bel espace de vie au dépend de la 3eme banquette

L’habitacle est un bel espace de vie au dépend de la 3eme banquette

Passagers arrière bien traités

Il y a beaucoup de place à l’intérieur autant à l’avant qu’à l’arrière puisque malgré ses 4,67 m, il compte seulement un 5 places contre 7 pour quelques-uns de ses concurrents. C’est un défaut pour certains et une qualité pour d’autres qui permet d’accroître le volume accordé aux passagers arrière. Certes, on peut regretter pour la forme que la banquette arrière (sièges chauffants optionnels) ne coulisse pas mais elle est confortable et offre une assise généreuse. Quant au coffre, il est si grand (542 litres) qu’on pourrait garer une deuxième voiture.

En version 4 WD (plus 2000 euros), il peut se transformer en un bon tout chemin

En version 4 WD (plus 2000 euros), il peut se transformer en un bon tout chemin

Au plan dynamique, Renault a choisi de privilégier le confort et ce gros joujou qui la joue en mode paisible, un peu pataud sur routes serrées mais il épargne bien les reins. En revanche, sur autoroute, il est royal. Suite à des violentes averses inondant la chaussée de l’autoroute, j’ai apprécié les 4 roues motrices (2 à 4 roues motrices permanentes selon l’adhérence facturées 2000 euros qui n’ont pas empêché de connaître quelques fugitives et brutales ruptures d’adhérence. Je ne l’ai pas testé en tout chemin (garde au sol de 21 cm) mais il paraît qu’il fait honnêtement son job.

Les 175 chevaux émis pas le moteur 2 litres diesel d’origine Nissan savent se faire oublier au plan auditif d’autant que la finition Initiale bénéficie d’une insonorisation renforcée. Ils lui procurent des performances suffisantes (196 km/h) et une consommation raisonnable de 8,3 l en moyenne ce qui ce n’est pas excessif quand on sait qu’il frise les 1800 kilos. Uniquement sur l’Initiale, le moteur est accouplé à une transmission à variation continue CVT X-Tronic. Et contrairement à ce que je m’attendais, elle ne donne pas l’impression de mouliner et se révèle aussi silencieuse qu’une boite auto et m’a semblé plus onctueuse en ville que certaines essayées récemment. Il est possible de l’utiliser en manuel en bloquant artificiellement les 7 rapports sur routes sinueuses par exemple.

Les passagers arrière ne manquent pas de volume et l'assise est généreuse et assez moelleuse (sièges chauffants en option)

Les passagers arrière ne manquent pas de volume et l’assise est généreuse et assez moelleuse (sièges chauffants en option)

L'ordinateur de bord m'a décerné 91 sur 100 avec une conso de 8,2 l. Je ferai mieux la prochaine fois !

L’ordinateur de bord m’a décerné 91 sur 100 avec une conso de 8,2 l. Je ferai mieux la prochaine fois !

Ceux qui ont la faiblesse de me lire savent que les tablettes tactiles m’insupportent. Pas le R-Link2 de 8,7 pouces de chez Renault qui est plus aisé à utiliser. En effet, quelques fonctions de base sont déjà présentes dans la page d’accueil et pas besoin de descendre dans un sous-programme pour baisser la ventilation par exemple.

C’est vous qui voyez !

Sur l’Initiale, la planche de bord plutôt banale bénéficie d’un traitement gainée surpiquée à l’aspect plus cossu. J’ai beaucoup apprécié les gros appuis-tête réglables qui permettent de reposer son cou, le grand toit ouvrant vitré (1200 euros) et les nombreux vide-poches grand format, les sièges ventilés même si ça me fait un curieux effet là où ça passe.

L'Initiale bénéficie de petits rappels en chrome satiné sur les seuils de porte, console et planche de bord et appui-tête

L’Initiale bénéficie de petits rappels en chrome satiné sur les seuils de porte, console et planche de bord et appui-tête

Pourquoi acquérir un Koleos plus qu’un X-Trail qu’un Peugeot 5008 ou un Skoda ? Tous ont leur personnalité et bien malin celui qui dira qui est meilleur que l’autre. C’est pourquoi je ne crois plus aux matchs organisés par les magazines spécialisés. Je suis bien placé pour en parler puisque j’y ai sévi. Acquérir une voiture n’est surtout pas un achat objectif mais terriblement subjectif. Certains préféreront l’un ou l’autre par l’idée qu’ils s’en font ou simplement parce qu’ils auront une meilleure reprise de la part du concessionnaire ou parce qu’ils préféreront sa silhouette.

Écrire que le Koleos serait moins bien que ses concurrents serait un mensonge mais prétendre qu’il est meilleur serait une contre-vérité. A vous de juger !

Le coffre qui varie de 542 litres à plus de 1700 cache de petits rangements. Le hayon est motorisé

Le coffre qui varie de 542 litres à plus de 1700 cache de petits rangements. Le hayon est motorisé

l'Initiale est chaussée de jantes de 19 pouces plutôt réussies

l’Initiale est chaussée de jantes de 19 pouces plutôt réussies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 commentaires au sujet de « Renault Koleos Initiale : Toucher les étoiles ? »

  1. ludovic

    Difficile pour un passionné comme vous de s’enflammer pour un SUV. On en est tous (les pasionnés d’automobile) la. Effectivement il n’est ni mieux ni moins bien que ses concurrents et pour travailler dans l’automobile je vous confirme que les critères d’achat des consommateurs sont bien loin des notions objectives que l’ont peut lire dans les comparatifs de la presse auto.
    Bonne surprise quand même pour la boite a variation continue qui enfin ne mouline plus comme le variateur d’une mob’, enfin !

  2. Stéphane.nc

    Bravo pour cette belle conclusion !

    Quant au Koleos, pour avoir fait quelques km à bord, je dois avouer que Renault me surprend en -vraiment- bien. Elle est belle en plus, et je ne suis pas SUV Man.
    Certes ZOE nous ravit toujours autant mais elle faisait figure d’électron libre (jeu de mot bien facile je l’admets) dans la gamme au losange.
    Finalement, les logos et quelques gadgets électroniques (et bien entendu des plastiques dont on se fout) justifient ils les dizaines de milliers d’euros de plus à l’achat pour un « Premium » (pour moi ce terme demeure associé au Tropicana). Les teutons peuvent remercier l’euro qui leur permet de flinguer l’industrie latine plus sûrement que les plastiques moussés (lisez, après bien d’autres dont Milton Friedman et nombre d’analystes financiers de la City, Patrick Arthus).
    Quant à la sacro sainte valeur résiduelle, on en reparle dans 4 ans une fois le « diesel crunch » bien avancé. Les loueurs vont ils devoir exporter massivement du « Premium » (quelle blague quand une Audi partage 90% avec une Skoda….) dans les pays de l’Est et en Afrique….??

    Allez , vivement la livraison de la Model 3! Heureusement qu’Elon Musk s’est intéressé à la bagnole.

  3. Nabuchodonosor

    Il ne m’aurait pas froissé de lire mon cher Maître que les 400 000 exemplaires produits comprennent aussi ceux du cousin de Busan, le Samsung Qm5 commercialisé un an de + que le Koleos, car pour ce dernier je crois que Renault n’en a pas vendu le dixième en France durant les huit années de sa commercialisation… Même en extrapolant dans les pays de l’union, je ne pense pas qu’il s’en soit vendu dix fois surtout chez les grecs où il colporte le nom d’un attribut génital… Quant au retour du chrome, qui de notre point de vue de mangeurs de grenouilles sur maquille un dessin déjà très maniéré de la proue et de la poupe, ne nous y trompons pas, il est là avant tout pour flatter l’attirance des asiatiques envers ce qui brille… Bien que je ne sache moi non plus s’il reste accessible à toutes les bourses compte tenu de la communication moderne je souhaite néanmoins à l’Alliance de briller et de parvenir à se les faire en or grâce à son nouveau duo de SUV – Koleos/Qm6.
    :-)

  4. Piat Georges

    Un peu chargée cette calandre… Et une planche de bord tristouille. J’espère qu’il fera mieux que l’ancien Koleos.
    Drôle de nom quand même « Koleos », on dirait une maladie avec vaccin obligatoire !

  5. Mustang98

    Bien vu mister Vergès ! J’aime les portraits peints de cette façon où les faux-semblants sont mis à la poubelle. Eh oui, je pense que les français n’ont rien à envier à leur concurrents en terme de qualité de production, après faut aimer… Et moi, j’aime pô les SUV ! J’aime les voitures qui ressemblent à ce qu’elles sont… Cabriloet, coupé, berline 4p/5p, break et 4×4 épicétou !!!

  6. Christophe BONNIN

    Je me pose une question ! Avec les montes pneumatiques modernes et la folie des SUV, c’est quoi le CX de l’une de ces voitures ?

    Autrefois, c’était une donnée qu’on retrouvait dans tout les magazines auto, pour chaque modèle. Cette donné à complètement disparu. J’ai regardé quelques sites constructeurs, et impossible de trouver cette donnée.

    A l’heure de gloire des SUV, les questions aérodynamiques seraient elles devenues complètement tabou ?

    1. Hugo

      Ça doit être le même qu’une tour hlm sur roulettes. C’est un peu comme le moteur qui a plus de 10 ans et sa conso qui à l’époque n’était déjà pas une référence sur la laguna et l’espace. A part ça il doit avoir la vignette crit air n°1 ou 2 quand une Civic vtec de 1995 est hors jeu. Mais bon tout va bien circulez y a rien à voir 😉

  7. Hugo

    C’est bien d’avoir gardé le 2.0 dci plus performant à puissance égale que n’importe quel autre turbodiesel mais sur une initiale on s’attendrait plus à un nouveau 3.0 dv6 250 cv. Surtout pour 2 tonnes presque !! Puisqu’il pollu ( plus de 8l/100 !!?? ) autant qu’il colle aux sièges à l’accélération.

  8. EPSILON

    Ce texte transpire l’objectivité et ça fait plaisir à lire. Oui une auto c’est avant tout subjectif (en tout cas pour moi ça l’est) on craque d’abord sur sa ligne et ce Koleos a fier allure et n’a pas à rougir face a ses concurrents ô combien nombreux sur ce segment. Merci Patrice pour cette lecture toujours aussi passionnante et c’est grâce aussi à des personnes comme vous que POA touche les étoiles 😉

  9. Chapman

    Votre conclusion, Patrice, est emprunte de bon sens. C’est d’ailleurs ce qui est un peu triste dans la production actuelle, tout se valant peu ou prou …
    J’ai résolu beaucoup de mes problèmes en allant chercher mes autos dans le garage concessionnaire le plus proche de chez moi. En ce moment c’est Suzuki; ça tombe bien, j’aime en avoir pour mes sous et ne pas trop en remontrer. Vivons heureux, vivons discret.
    😉

    1. Olivier

      J’ai eu l’occasion de l’essayer deux jours, en pensant objectivement que les français sortent de beaux véhicules actuellement. Il est beau, très confortable, très bien fini. Je lui ai trouvé deux défauts qui sont rédhibitoires, par rapport à mes besoins :
      – un moteur trop bruyant, couplé à une boîte automatique qui ne fait qu’amplifier le phénomène.
      – Un coffre trop étriqué par rapport au gabarit du véhicule, pas plus grand que celui d’une A4 break. Dommage !
      Je lui préfère une Talisman break, qui mérite d’être essayée.