Café Garage Juillet 2017 : la fin du moteur thermique ?

Au menu du café garage de juillet 2017 en compagnie de Floriane, Renaud et Cédric.  La nouvelle Citroën C3 Aircross comparée aux 6 autres SUV lancés ce mois-ci. La  nouvelle Volkswagen Polo VIème du nom dont les plastiques moussées ont bluffé Docteur finition, alias Audiman. La Norvège, premier pays convertit à l’électro mobilité: Mister Fréour nous raconte son expérience à Oslo. Volvo qui abandonnera la production de moteur uniquement thermique en 2019 et dont les systèmes autonomes ne reconnaissent pas les Kangorous en Australie.Kia, numéro 1 des enquêtes fiabilité JD Power aux USA. L’actualité POA dans les mois à venir

CG1 CG2 IMG_5042

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

35 commentaires au sujet de « Café Garage Juillet 2017 : la fin du moteur thermique ? »

  1. Ricky Bobby

    A vendre t-shirt – POA – American Apparel – 2XL de couleur Kaki.
    Porté 2 fois, dont une en regardant café garage, et l’autre en regardant Turbo, non j’déconne.
    Prix: me contacter en MP

  2. Outdoor74

    Bonjour !
    je pense être pleinement dans la catégorie « bagnolard » et « grosses cylindrées, mais pour rebondir aux propos de Mr. Fréour, je suis assez sensible à l’électrique,. Notamment parce que l’agrément procuré avec les boites automatiques et les moteurs Diesel me laissent de marbre, et parfois pire : m’endorment franchement. Le premier constructeur qui produit un véhicule 100% électrique avec le cahier des charges suivant, je l’achète :
    – Fourgon « sympa » ( on ne se refait pas…) type Peugeot Expert ou VW Transporter
    – 4 roues motrices permanentes
    – Autonomie de 1000km
    – rechargeable en 8h sur une prise normale

    Je ne crois pas être utopique. On en est plus très loin.
    « L’utopie est la réalité de demain » Citation attribuée, je crois, à Victor Hugo.
    Bonnes vacances à tous !

  3. Nabuchodonosor

    Parfait pour ma pomme car en 2040 je sucrerai très probablement les fraises à moins que je ne bouffe déjà les pissenlits par la racine… Sérieusement à quoi bon ces effets d’annonce que l’on verra ballotées au gré de chaque élection, qui plus est quand on est dans un gouvernement qui prône à la convergence expresse d’une politique européenne unifiée, ce que j’approuve… Attaché à la liberté, celle du choix et de la multitude de l’offre, j’aurai goûté d’un Ministre de la transition écologique et solidaire qu’il oriente, incite, favorise plus qu’il ne dicte emporté par les flots des scénarii catastrophes qui s’épanchent ici ou là… La question de la production de l’énergie, de son transport, de sa gestion, reste entière et celle des infrastructures est tue… Bien qu’ayant quelques doutes sur la sagesse de l’homme, je veux encore croire en lui à son intelligence et sa capacité à s’autoréguler, mais je me méfie par-dessus tous des dictats qui me font froid dans le dos, ce d’où qu’ils viennent…

    Nabuperplexe

  4. Jerome

    Selon France Nature Environnement, un seul paquebot de croisière à quai rejetterait autant de polluants dans l’atmosphère qu’un million de vehicules !

  5. Frankreich

    Ces effets d’annonce type : « Plus de thermique vendu d’ici 2040 » voire 2025, « plus de R&D sur du thermique », « plus de mort dans une Volvo d’ici que ma soeur ait de la moustache,…. » je m’en méfie terriblement. C’est fait pour interpeller et coller les miquettes à ceux qui sont supposés roupiller en interne, dans l’administration, chez les politiques, etc….
    Certes. Toutefois ce sont des paris très risqués car tous les paramètres et les clés de succès de ce genre de paris ne sont pas dans les mains de ceux qui les énoncent. Le développement technologique, infrastructurel, l’environnement économique et conjoncturel (crise ou pas, y a de l’oseille pour financer tout ça ou on doit encore refinancer les banques?), et les questions de comportements humains échappent à ces belles théories et on parle de centaines de milliers d’emplois qui dépendent de certains de ces choix.
    Ca me rappelle ces grands changements dans la mobilité urbaine qui ont débarqué depuis la fin des années 90 comme à Paris, à grand coup de « y a qu’à faut qu’on », avec les impacts négatifs que l’on sait sur la circulation, l’activité économique, la pollution. Les comportements et les infrastructures n’ont pas suivi les plans et on aurait du mal à trouver aujourd’hui que c’est un grand succès (sauf à travailler à la Mairie de Paris).

  6. Piat Georges

    On roule électrique, d’accord mais on fabrique des avions de ligne électriques, on fait des grands prix avec des formules 1 électriques, on fabrique des tracteurs electriques pour les agriculteurs etc etc… Ben oui, faut jouer le jeu !

  7. Hugo

    Je ne suis pas content parce que certains de mes messages sont supprimés soit parce qu’ils sont pertinents, soit parce qu’ils sont en opposition sur le plan politique avec la pensée hermétique de l’équipe POAsseuse.

  8. Chauvoix

    Le plus beau dans tout cela, c’est que l’on se gargarise de la « nouvelle » technologie du « tout-électrique », comme une fuite en avant vers un monde meilleur où la planète sera sauvée, n’étant plus victime des méchants affreux pas beaux automobilistes qui roulent avec des énergies fossiles (qui servent à quoi si on les laisse « tranquilles »?), MAIS, une fois que tout le monde conduira une voiture électrique, est-ce que cela changera le nombre d’embouteillages, les problèmes de stationnement, et tout le reste? À mon avis, non… Sauf que l’on aura un embouteillage qui ne sentira pas le diesel fatigué, mais le conducteur bloqué n’en sera pas plus avancé…
    Et puis, l’électricité, elle tombe du ciel? Le nucléaire n’est pas le moins polluant, mais, au moins, ce seront les générations futures qui auront à régler le problème des déchets, pas les politiques en place qui flagornent l’électeur (pardon, le consommateur…) moyen…
    La vitesse à laquelle changent les modèles est proprement effrayante; changera-t-on bientôt de voiture comme on change de smartphone? J’en connais, c’est tous les six mois… Au niveau écologique, c’est sûr que cela va dans le sens de la diminution de la pollution (combien de litres d’eau, de matières premières pour produire un véhicule, électrique ou non?), et du foutage de gueule du « consommateur »…
    Le fin du fin ne serait-il pas de rouler moins, mais mieux? En transports en commun ou en vélo la majeure partie du temps (nombre de statistiques nous apprennent que la majorité des déplacements de l’automobiliste moyen est inférieure à 5 km…, soit très facilement faisable en pédalant), et avec une « perle » (non, je n’ai pas dit XJ 40!) pour se faire plaisir, ou lorsque le kilométrage devient excessif pour être fait à bicyclette ou compliqué en transports en commun? Histoire de déguster la chose comme un bon vin; boire moins, mais mieux?… Un VAE et une Mustang Shelby; voilà le pied!

  9. Jiji Fifi

    Enfin on parle du conservatisme des journalistes automobile. Souvenez-vous des premiers commentaires de ces messieurs sur la première Smart. Quand on les relit aujourd’hui, on s’aperçoit que l’on avait à faire à de de grands visionnaires.

  10. Arnaud T

    Les SUV me font penser aux tatouages, ça commence à devenir comique (voire triste, ça dépend comment on voit les choses). Quant à la fin du moteur thermique, le titre n’est peut-être pas tant provocateur que cela. Il y a à peu près un siècle, on est bien passé du cheval au moteur thermique. C’est pas si vieux que ça. Ça se jouera peut-être dans le même espace temps, à l’échelle de deux ou trois générations.

  11. Christophe BONNIN

    A partir du moment ou l’objectif est le tout électrique automobile, on peut se poser pas mal de questions.

    – Est ce que les constructeurs automobiles seront capable de produire des véhicules électrique en masse ? Je n’ai pas beaucoup de doutes à ce sujet.

    – Est ce que les véhicules électriques seront capable de couvrir la quasi totalité des besoins des automobilistes actuelles ? Peut être.

    – Est ce que le déplacement automobile restera accessible pour tous ? A voir.

    Mais toutes ces questions ne sont qu’anecdotiques.

    Les seules questions qui comptent aujourd’hui, c’est comment on produit l’énergie électrique ? Comment on Stock l’énergie ? Est ce que l’on sait faire sans épuiser la planète de ces Terre Rare ? Est ce que le bilan pollution de toute la chaine (production électrique/recyclage) de ce choix stratégique est réellement un progrès pour la planète ?

    Inciter à Lancer l’industrie automobile dans cette filière… sans avoir aux moins des débuts de réponses à ces questions fondamentales, n’est ce pas mettre la charrue avant les bœufs ?

    Moi, je croirais vraiment à l’électrique quand on commencera vraiment à parler de ces sujets là.

    1. lp2b

      Un très grand nombres de questions encore à ce jour sur ce tout électrique nos constructeurs seront ils en mesure de faire face aux nouvelles directives ?

      Vaste et grand débat dans les mois prochains !

  12. Sebastien

    Vous savez moi ce qui me manquera

    C est le brut
    Une voiture c est un moteur un bruit une vibration une odeur

    Dans 10 ou 15 ans on respirera l’odeur des plastiques mousses et on barrera dès records de 0 a 100 en 2,8s en électrique , et vu à la vitesse que tout va et les allemands vont mettre le paquet pour rattraper tesla

    Mais quand je pense au bruit d une maserati qui démarre la vibration que l on récent quand on démarre une mustang ….. bon on est pas encore en 2025 ni en 2040 on peut encore …..
    Vous avez je crois qu il faut profiter quand on peut encore.
    Vive poa. Vive les bagnoles et bonne vacance à toute l équipe de poa

  13. aimelauto

    surtout que la fin du thermique est largement anticipé par les constructeurs etrangers, qui ont investis depuis longtemps en recherche,
    alors que nos constructeurs sont comme toujours les derniers de la classe……pour ne pas avoir su anticiper,
    On ne peut meme plus acquérir d’hybrides issus de nos constructeurs, alors que chez Toy., VW. , BMW ou les coréens ont a le choix de l’achat !!!!
    …..Renault n’a que la Zoé en VP. electrique. alors que certains ont déjà 2 ou 3 modéles électriques à leur catalogue………..
    alors oui pour la fin du thermique …ce ne sera qu’une formalité pour les constructeurs etrangers !

  14. Mustang98

    Excellent Café Garage de cloture d’exercice, mais raisonnablement, personne ne doutait qu’il pût s’agir du contraire !!!
    Bien d’accord avec vos analyses (SUV, qualité production allemande vs production nationale, Norvège sur batteries), mais il me semble important, voire urgent d’aller plus loin… Par ex : La Norvège n’est pas dans la zone Euro et outre prédisposition géologique, peut jouer avec sa monnaie…
    Autre ex : La qualité VW au prix d’un pis aller français ou italien n’existe que par le décrochage de l’Euro-Franc ou de l’Euro-Lire vs l’Euro-Mark qui condamne la France, mais pas que, à toujours contraindre ses coûts…
    M. Fréour, ci-devant 1er Ministre POA, ne peut ignorer ces évidences qui font échos (!)…
    Pour l’électrique, il faudrait marteler dans l’esprit des gens, le kilométrage quotidien moyen réalisé par les automobilistes français. Ce dernier, de mémoire est inférieur à 60km/jour, et justifie pleinement l’usage de véhicules électriques, même ayant une autonomie réduite… Le problème est, je crois, d’abord dû, à l’absence de courage politique de nos élus, plus prompts à désigner et condamner des coupables que d’esquisser des projets de société de moyen et long terme…
    Ça n’est que mon avis…
    Bonnes vacances à ceux qui en ont…

    1. aimelauto

      je pense que le probleme est davantage dans le temps de recharge necessaire que dans l’autonomie d’une electrique.

    2. kris

      Je me faisais la même réflexion sur l’overdose des SUV. J’en serais presque dégoûté ! La palme revient à Hyundai …

  15. Dubby Tatiff

    Bon, sinon c’est toujours aussi sympa Café Garage. On a des infos, des commentaires, des opinions. Ça manque encore d’invités. Vous devriez faire une revue de presse automobile – écrite et sur le net – en invitant les journalistes de ces médias à venir parler de leurs articles. Ça ferait une promo croisée astucieuse.

    1. Dubby Tatiff

      … et très heureux d’apprendre qu’il y a des projets dans les tuyaux. J’ai craint à un moment qu’il y eut du mou dans la corde à nœuds.
      Bonnes vacances 😉

    2. kris

      Il me semble qu’il avait été évoqué à une époque lors d’un reportage – il faudrait se replonger dans les archives !? – d’un palais présidentiel installé dans un garage !!???…

  16. Denis L.

    Comme je vous comprend Mr le président! Si les présentations presse sont chiantes au possible à vivre elles sont aussi impossible à regarder tellement elles sont vides. C’est la purge à chaque fois!
    Je suis content de votre titre un peu racoleur « la fin du moteur thermique », car ça fait quelques années que je le dis, dans mon coin, :D, il est clair au vu des « innovations » technologiques sur les moteurs qu’on est au bout du développement de ce type de motorisation. Beaucoup d’énergie dépensée pour gagner des pouillèmes de conso ou de CO2 et encore en mode test d’homologation. Bientôt les turbos vont dépasser en nombre les cylindres sous nos capots pour au final pas grand choses au quotidien.
    Je partage votre indignation quand à vos confrères vis à vis des voitures électriques. L’immense majorité des automobilistes roulent moins de 100 km/ jour et ils s’offusquent (vos confrères) de l’autonomie restreinte de ces véhicules… heureusement le réalisme de plus en plus d’acheteur va leur faire ravaler leur pédante.
    Bonne vacances!

  17. MF67

    Ces dernières secondes offrant une vision heureuse de notre industrie nationale, sublimées par l’Ouverture 1812 de Tchaïkovski ( si je ne me trompe pas ?) , sont magiques !! Vraiment, Merci POA !

    1. Dubby Tatiff

      L’ouverture de 1812 qui est destiné à célébrer les victoires Russes sur l’armée de … Napoleon.
      Disons-le franchement, cette musique pour illustrer le génie industriel français, on frôle le contresens à plein gaz !
      :)

    2. kris

      Déjà signalé mais cela me rappelle le sujet de TOP GEAR GB il y a quelques années sur l’industrie automobile anglaise… Il y a de l’idée ! Et oui sans Industrie, un pays se meurt.

  18. Benoist SPEEDSTER

    MERCI Renaud pour ce « coup de gueule » contre les journalistes habituels qui flinguent à priori les voitures électriques.
    75000 kms faits avec ma belle ZOE.. J’en suis toujours fan. Merci donc de continuer à défendre la voiture électriuque.
    Elkle nous est indispensable à nous bagnolards..
    Benoist

    1. Gérald

      Le problème ne se pose pas; quand tu as un Busso, tu ne le revends pas !
      Et pour enterrer le thermique avec les honneurs autant jouir du meilleur jusqu’à l’estocade !

  19. Chapman

    Excellent café garage, comme d’hab’ !
    Alors donc, quand nous roulerons tous en électrique et que nos centre ville seront aussi silencieux que le cœur de la grande pyramide, les cafetiers seront tenus de mettre du feutre sous les tasses et les soucoupes…..non mais!
    Au sujet du renouvellement intensif des modèles, il y a comme une contradiction avec les autos qui vieillissent de mieux en mieux et que nous gardons de plus en plus longtemps et le rythme des nouveautés qui crée l’envie associée à une forme de lassitude…..
    Bonnes vacances à toute l’équipe.

    1. kris

      Celas sera très appréciable dans les villes en effet ! Mais dur de se passer du feulement de certains moteurs !…