Nouvelle Civic 2017 : les yeux fermés, je sais que je conduis une Honda

Par Patrice Vergès. Dans les dix générations de Honda Civic, il y en a de meilleures que d’autres. Certaines ont été très novatrices, d’autres plus conservatrices, plusieurs été trop provocantes, quelques-unes moins excitantes. Que vaut la dixième génération ?

Honda Civic 5 portes 2017

On retrouve le becquet de lunette de la précédente qui obère la visibilité. Les glaces surteintées sont liées à la finition tandis que les jantes noires sont optionnelles .

Petit retour dans le passé si vous le permettez. En 1976 quand j’ai commencé à essayer des voitures, j’ai pu conduire toutes les japonaises. Elles étaient mieux équipées, plus soignées, parfois moins chères que nos françaises mais au plan dynamique, ces propulsions avouaient 15 bonnes années de retard. Les Nissan tenaient la route comme une brouette, les Mazda offraient une direction épouvantable et les Toyota cumulaient les deux. Seule la nouvelle Honda Accord traction avant pouvait rivaliser avec nos française à ce niveau. Elle était supérieure en qualitatif et équipement tout en affichant une personnalité déjà affirmée.

Avec 4,52 m de long, la Civic est la voiture la plus longue de son segment. Cette 10eme mouture mesure presque un mètre de plus que la première Civic de 1972 !

Avec 4,52 m de long, la Civic est la voiture la plus longue de son segment. Cette 10eme mouture mesure presque un mètre de plus que la première Civic de 1972 !

La plus longue de sa catégorie

C’est à cette Accord que j’ai songé au volant au volant de la nouvelle Honda Civic. Les yeux fermés, je saurais que je conduis une Honda. Comment dire ? On se sent plus proche de la voiture, plus en phase, moins isolé de la route comme dans certains modèles. C’est très curieux et rare surtout de nos jours.

La Japonaise affiche au style un peu moins clivant que la précédente qui n’a pas rencontré le succès escompté. La nouvelle Honda Civic a été allongée de 15 cm ce qui en fait la voiture la plus longue de sa catégorie avec 4,52 m (27 cm de plus qu’une 308 !). On ne manque pas d’être étonné lorsqu’on apprend qu’elle est animée par un moteur de seulement 1000 cm3. La Civic, c’est d’abord une silhouette originale très agressive et certainement encore pas suffisamment fédératrice. On aime ou on n’aime pas. Personnellement j’aime bien même si je trouve que les fausses entrées et sorties d’air noires manquent un peu de retenue.

La planche de bord est devenue presque banale par rapport à la précédente

La planche de bord est devenue presque banale par rapport à la précédente

Au volant d’une voiture sportive

En revanche, la planche de bord en a gagnée. Fini le tableau de bord style guerre des étoiles des deux dernières pour un style plus sobre voire banal. La position de conduite a été abaissée car la voiture est aussi plus basse, la console élargie avec la main qui tombe juste sur le petit levier de vitesses au maniement chirurgical. On se croirait au volant d’une voiture sportive. La qualité des matériaux semblent honnêtes bien que certains plastiques me semblent bien fragiles aux rayures. Mais si vous aimez l’intérieur d’une Audi, vous détesterez la Civic trop sobre, trop noire, trop dépouillée, trop peu flatteuse.

Une large console centrale et petit levier de vitesses génèrent une ambiance plutôt sportive

Une large console centrale et petit levier de vitesses génèrent une ambiance plutôt sportive

Entièrement inédite

Cette Honda Civic 10eme du nom est entièrement inédite tant au niveau du châssis, que de la carrosserie rigidifiée et allégée (1275 kilos) que des moteurs. Il faudra patienter jusqu’à la fin de l’année pour qu’elle accueille le moteur diesel 1600 i-DTEC.

Uniquement en essence pour le moment

Pour le moment, elle n’est proposée qu’en version essence, dont les ventes ne cessent de monter, avec un original moteur 3 cylindres turbo de 1000 cm3 délivrant 129 ch qui devrait représenter la majorité des Civic essence chez nous. Nous reviendrons dans quelque temps sur la 1500 4 cylindres de 186 ch à la vocation plus sportive.

Ce 3 cylindres fait bien son job grâce à un turbo qui lui donne du souffle dès 2000 tr/mn. Malgré son nom d’i-VTec (arbre à cames variables), plutôt linéaire il n’aime plus les hauts régimes comme les Honda d’antan. Mais il laisse sourdre un feulement qui m’émeut comme les nombreuses 3 cylindres que j’essaie. Je ne me referais pas, j’adore ce bruit. Non seulement, il propose de bonnes accélérations (0 à 100 en 10,8 s) mais aussi des relances honnêtes qui peuvent être vivifiée à l’aide de la boîte à 6 rapports aisée à manier.

Amusante à conduire, train avant réactif, peu de roulis. Un tempérament presque sportif

Amusante à conduire, train avant réactif, peu de roulis. Un tempérament presque sportif

Un régal à piloter

Les qualités dynamiques sont à la hauteur avec un train avant incisif et une direction bien sous tout rapport et une suspension assez ferme qui évite le roulis. La Civic est un régal à piloter sur petites routes, plus sportive que bourgeoise dans ses réactions. Était ce le fait des revêtements bruyants mais j’ai trouvé que l’isolation au sol me semblait perfectible. Coté conso, sur 300 km environ de route et autoroutes, l’ordinateur de bord indiquait 6,5 l ce qui semble raisonnable d’autant que le réservoir n’avoue que 45 litres. Avez-vous remarqué que la capacité des réservoirs se réduit de plus en plus ? Pas chez Honda, où ils ont été toujours trop petits !

Tout n’est pas parfait, la visibilité est médiocre à l’arrière, le couvre-bagages souple extensible nous ramène il y a 30 ans et s’il y a de la place à l’arrière, l’accessibilité est moyenne. En revanche le coffre est vaste (478 litres), l’équipement est généreux sur les quatre niveaux de finition et on peut la personnaliser à l’aide de quelques packs comprenant des jantes noires optionnelles comme sur la voiture essayée.

Un petit mot sur la boîte CVT bien améliorée (courroie humide et convertisseur) comptant 7 rapports virtuels et facturée 1300 euros. Elle mouline bien moins que précédemment et se montre plus discrète en ville et moins sur routes tourmentées. Mais il y a du progrès.

07 Le coffre est vaste avec 478 litres. Dommage que les sièges arrière magiques aient disparu. La version 1,5 l 186 ch se signale par sa double sortie d'échappement centrale

Le coffre est vaste avec 478 litres. Dommage que les sièges arrière magiques aient disparu. La version 1,5 l 186 ch se signale par sa double sortie d’échappement centrale

Bien équipée

Bonne nouvelle Honda n’a pas augmenté ses tarifs par rapport à la précédente. Ils s’étagent de 22 900 euros (279 euros mensuels en LOA) à 28 500 avec une version Exclusive en passant par les 27 500 euros pour l’Exécutive généreusement équipée (GPS-caméra de recul, feux actifs, suspension active, toit ouvrant électrique). Une version 4 portes légèrement plus longue devrait épauler la gamme en fin d’année avec le moteur diesel.

Soignant sa différence, la Honda Civic ne va pas séduire le plus grand nombre d’automobilistes ce qui est osé pour une voiture à vocation mondiale. Les chiffres de ventes nous diront si le Japonais a eu tort ou raison.

C’est Jean Cocteau qui disait, je crois  » Ce qu’on te reproche, cultive le, c’est toi !  » La Civic 2017 est plus Civic que jamais.

Les fausses entrées et sorties d'air noires allègent les boucliers. On aime ou on n'aime pas !

Les fausses entrées et sorties d’air noires allègent les boucliers. On aime ou on n’aime pas !

Honda Civic 5 portes 2017

Honda Civic 5 portes 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 commentaires au sujet de « Nouvelle Civic 2017 : les yeux fermés, je sais que je conduis une Honda »

  1. Hugo

    La plus chouette c’était celle de 2006 avec le phare avant ou plutôt les phares en 1 bloc. Elle avait vraiment un style bien trempé. Et puis l’éclairage net et l’effet un peu 3D des compteurs à 2 étages lui donnaient un charme fou. J’avais aimé également la sensation de puissance et de couple du 2.2 turbodiesel. Et puis cette direction directe avec les comodos à impulsion… tout cela m’avait impressionné. Celle-ci fait voiture actuelle américaine. Elle n’a plus rien d’une Civic mais elle est devenue civique dans sa ligne, son design. Elle devrait donc s’appeler Civique.

  2. kris

    A l’instar de Mazda, Honda est une marque d’ingénieurs ! Néanmoins, Mazda a su se renouveler davantage et cela paye. De très beaux succès à la clé : CX-3, CX-5, MX-5 !
    Honda est une marque à part pour des gens non conformistes – tiens cela me rappelle SAAB 😉 – du moins chez nous en Europe…

  3. Guillaume D.

    Les réservoirs de petite taille permettent de gagner de précieux kilos sur la masse à vide des véhicules (mesurée tous pleins faits et avec un conducteur de 75 kg), un bon argument marketing, mais pas seulement, une masse réduite permet de gagner quelques grammes de CO2 lors de l’homologation par exemple.

  4. lp2b

    Je trouve l’avant de cette Civic réussi, l’arrière ne m’emballe pas plus que ça (cela n’engage que moi) la couleur est superbe par contre et de ce fait fais ressortir l’ensemble des éléments de la carrosserie en noir.
    Un tableau de bord digne de ce nom et d’actualité.
    En ce qui concerne les aides embarquées il faut vraiment se pencher avec attention sur une version EXECUTIVE pour obtenir l’équivalent des concurrentes !
    Attendons l’essai de cette nouvelle Civic pour une réelle conclusion.
    Mr le Président à vous de jouer maintenant.

    1. Nabuchodonosor

      Education Civic :
      Il y a Président et Président.
      49.3 mis à part, le Président (the One) propose, via son Premier Ministre, et l’assemblée dispose. Patrice est donc plutôt tel le Président de l’Assemblée, chargé d’évaluer, tester-amender-voter, les autos que le gouvernement, lui soumet… A la différence près qu’au pays de POA, c’est la coalition totale, Préz’, Gouv’ et Parlement s’y collent. Le rouage est bien huilé, il permet à tous les petits POA de rouler à un train de sénateur…
      CQFD.
      :-)

  5. Piat Georges

    J’ai passé mon permis dans la toute première Honda Civic, une adorable voiture. Et je trouve celle-ci hideuse mais cela n’engage que moi !

  6. bertrand

    c’est une option sur un prochain achat, voiture aboutie.
    en ce qui concerne la finition je suis monté dans une golf récente et dans la civic , franchement je ne vois pas la différence…. il y a du plastique dur dans les deux, j’avoue je ne suis pas un spécialite mais je la trouve aussi bien fini.
    le plus de cette civic est son coffre et sa position de conduite ras du sol

  7. Nabuchodonosor

    Et bien mézigue, je suis allé fendre l’armure et essayer cette Civic 10ème du nom. Une Sport rouge rutilant avec double échappement central, la même qu’en photo, me faisait du gringue; Vous savez quoi ? Je n’ai pas su lui résister. Je précise qu’elle était powerée par le 1,5 litre de 182 bourrins.
    La partie n’était pourtant pas jouée d’avance: L’abandon de cette ligne avant plongeante du bas du capot jusqu’au sommet du parebrise, des poignées de portes arrières intégrées façon Alfa, de cette croupe compacte et rebondie pour revenir à un dessin plus classique et néanmoins torturé… Et je ne vous cause même pas des « Magic seats » qui offraient une modularité hors pair aux modèles précédents… Enfin donc si, puisque je viens de le faire (Hiii…Gnin…)…
    Contact : Je suis assis très bas comme dans une sportive, tout me vient naturellement sous la main, ambiance feutrée, noire certes, mais très qualitative (J’ai aussi donné chez Audi, je sais donc de quoi que j’cause). Pied droit au plancher, première, seconde, troisième s’enchaînent à toute berzingue… Ouah le truc j’y crois pas, puissant, léger… Mais v’la déjà un rond-point, freinage de brute, enroulage du pif-paf et re-pied au plancher… Re-ouah, addictif, jouissif, merde en trente secondes j’ai déjà la banane…
    bon je ne vais pas tout déflorer puisque Patrice nous promet l’essai de cette version, mais si vous passez devant un concessionnaire au H en forme de poteaux de rugby, allez l’essayer, vous ne regretterez pas cette expérience.
    :-)
    Nabuconquis

    1. Guillaume Tell

      « … si vous passez devant un concessionnaire au H en forme de poteaux de rugby, allez l’essayer… »
      Essai transformé Nabu !

  8. pierre

    toujours des modéles typés chez Honda, ça fait du bien dans la fadeur automobile générale !
    mais coté agrement chez les nippones……on peut voir aussi chez MAZDA des modéles aussi « au niveau » mais que la presse oublie le plus souvent, et qui offre un agrement tout aussi interessant pour des modéles courants.
    MAZDA est aussi une marque à ne pas oublier .

  9. Guillaume

    Les réservoirs sont petit sur beaucoup de japonaise et c’est normale. Une histoire de norme provenant de chez eux si je ne m’abuse. Parfois ils adaptent le réservoir selon le continent sur lequel est vendu le véhicule mais pas toujours. Un réservoir est une pièce fortement intégrer sur les véhicules moderne souvent il remplit tout les creux sous les sièges et le plancher de coffre. Bref Il ne refond pas une 2ème pièce spécifique avec une châssis spécifique pour un pays. Ca va l’opposé de la logique d’optimisation japonaise.

  10. Olivier Mala

    Bonjour, J’ai A-Do-Ré la version FN2, beaucoup moins la génération qui vient de terminer sa carrière et j’avoue avoir du mal avec celle-là (Ah oui pourquoi dire qu’elle est de la même catégorie qu’une 308/Golf alors qu’elle a la taille de catégorie supérieure ? ) déjà à cause de la finition sport (qui sers à rien puisque la mécanique et les train roulant sont les mêmes quelques soit la finition) . donc si vous voulez du tuning c’est par là ! ! ! j’ai eu un CRX V-TEC 160 cv une Civic même motorisation et enfin une Civic type R Heritage-navi FN2 la 1er c’etait un super joué de jeune, la civic v-tec etait super discrète et déposé toutes les autres GTI et enfin la FN2 etait juste parfaite et chaque fois que j’en vois une c’est toujours une auto d’actualité qui a tres bien vieillie !

    1. Guillaume D.

      Je me permets de vous contredire concernant la Type R FN2 qui était un vrai bout de bois, capable de partir en survirage en conduite tranquille, un vrai bout de bois, ce qui déclenchait d’ailleurs parfois l’ABS prématurément dès que la chaussée n’était pas en très bon état et surtout: des freins indignes d’une sportive. Et pour cause, elle reprenait le même système que sa devancière (EP3) alors qu’elle emportait des dizaines de kilo en plus! Du coup, les freins manquaient clairement d’endurance. D’ailleurs, Honda l’a très bien compris parce qu’elle a fait appel à Brembo sur la génération d’après (FK2).

      Pour le reste, un excellent chassis pour le circuit (où le survirage est alors le bienvenu), un bruit démoniaque au-dessus des 5.500 tr/min, un tableau de bord futuriste et très logeable!

  11. Thierry

    On aime ou pas …. travaillant en face d’une concession Honda, cette auto est ma vision quotidienne depuis des mois et je n’aime toujours pas ce style lourd lourd lourd … en noir peut-être ? Histoire de cacher ses grains de laideur rajoutés ?

    1. Thierry

      C4 ? Le coupé de la version 1 était sympa, mais vite démodé. Non en évoquant les grandes lignées de même nom, parler de la Golf, oui elle sait rester elle même, la Civic ne garde que le nom sans l’esprit, mais les goûts et autres dégoûts ?