Peugeot 604 : les années Giscard

La Peugeot 604 est une oldtimer (voiture de plus de 30 ans) abordable (+ où – 5000 euros) et fiable ce qui fait d’elle un bon placement pour commencer dans l’univers de la voiture ancienne. Symbole des années Giscard, voiture des politiques et des grands patrons, la Peugeot 604 a conservé son aspect statutaire tout en dégageant désormais une sympathie décontractée, sans doute dû à la nostalgie des années 70 qu’elle rappelle inévitablement.

C’est François Quercy, authentique bagnolard et expert de voitures anciennes, qui nous présente sa Peugeot 604 V6 SL de 1977.

Capture d’écran 2017-03-30 à 09.59.11IMG_4678IMG_4679IMG_4675IMG_4676IMG_4677IMG_4671

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

25 commentaires au sujet de « Peugeot 604 : les années Giscard »

  1. Henri

    Monsieur le President, Monsieur le PM,
    Vous qui avez la chance (?) de ne pas être soumis aux suffrages des urnes et donc de bosser après le 7 mai…. on attend la suite !
    Quid des R30 TX de François Mitterrand qui le conduisit le 10 mai 1981 de Château Chinon à Paris, puis des R25 Baccara et Safrane ? Quid des CX Prestige série 1 de Jacques Chirac du soir du 7 mai 1995 et de cette fameuse C6 apparue un 14 juillet 2005, bien avant son lancement commercial ? Quid des 607 et Vel Satis de Nicolas Sarkozy dont le modèle High-tech de la fin du quinquennat ?
    Allez un petit effort !
    Cheers,
    Henri.

  2. olivier

    Après avoir visionné ce reportage, je vais m’installer au volant de ma 607 v6 essence 210 CV et je vais m’imaginer au volant d’une 604 ! il y a d’ailleurs quelques détails (jonc de chrome sur planche de bord, seuils de portes alu, silhouette avec malle séparée, finition typée luxe…) qui signent l’hérédité entre les deux modèles). On est bien à bord d’une Peugeot !

    1. Viggo

      Et oui encore un échec commercial la 607 malgré des qualités certaines … dans 30 ans on la trouvera tous intéressante !

    2. olivier

      Pour ma part, je la trouve déjà très intéressante, au point de ne pas savoir par quoi la remplacer ! La C6 est plus lourde est ne revendique pas le même « toucher de route », et elle est trop rare en essence pour bien choisir, les meilleurs SUV y compris les plus haut de gamme font à peine aussi bien pour des prix déraisonnables, les berlines allemandes font un peu mieux mais le budget achat et entretien n’est pas éco-compatible ! (éco au sens économique!).

  3. Viggo

    Enfant je trouvais cette voiture ridiculement prétentieuse et horriblement conservatrice … une voiture de vieux conservateur … mais avec ce reportage je lui trouve des qualités intéressantes même si c’est toujours la même histoire d’échec français haut de gamme qu’on redécouvre aujourd’hui !

  4. Pascal MOORE

    Ah….la 604 !!! Une vraie voiture de chef d’entreprise ! Il me semble que le même V6 équipait aussi les RENAULT 30, concurrente de l’époque, mais qui n’avait pas le design  » ponton  » qui donnait justement cette classe à la 604.

    1. Piat Georges

      Oui c’est le V6 PRV pour Peugeot, Renault, Volvo. Mais 17 litres en ville vite atteints avec la R30 par exemple…

  5. Arnaud T

    Une allonge géniale, oui, c’est dans cette voiture que j’ai franchi pour la première fois le seuil hautement symbolique des 180 km/h sur une départementale. J’étais ado, assis à l’arrière. La voiture était celle du père d’un copain. C’était il y a un peu plus de trente-cinq ans et je revois la scène comme si c’était hier. Cette voiture, quand on se retrouve avec la bande de l’époque, on en parle encore.

    1. olivier

      même avis. C’était d’ailleurs un peu l’image de toutes les Peugeot de l’époque, aujourd’hui ce n’est plus le cas du tout.

  6. olivier

    Si la 604 était la voiture de Giscard, sa descendante 607 fut celle de Raffain 1er ministre. Peugeot voitures de droite, Renault voitures de gauche ? (les responsables socialistes sous Mittérand étaient surnommés « le gang des R25 » ! )

  7. Piat Georges

    J’aime beaucoup le côté aquarium des voitures de cette époque. Quelle visibilité on avait ! La grande concurrente était la Renault 30 (PRV)…

  8. Henri

    L’intérieur cuir des 604 c’est un peu un must des voitures françaises et même d’Europe continentale. Une couleur de type brun tabac très élégante, une épaisseur de cuir notable et ces beaux appuie tête arrières intégrés qui donnaient un aspect fauteuil à l’arrière très statutaire ! Superbe ! Les couleurs des 604 étaient aussi d’une grande classe, éloignées du noir devenu si courant. … Une belle automobile classique.
    Cheers
    Henri.

  9. Chapman

    Ben alors!!! la petite observation du cendrier à double fond…….elle est ou?
    C’est vrai qu’elle a une certaine classe quand même cette auto.
    Je m’étais fait percuter par l’arrière à Paris au début des années quatre vingt. Mon Combi VW n’avait presque rien. La 604 n’avait plus de face avant…..tout était tombé et pendouillait tristement au bout des fils électriques des phares.

    1. Chapman

      Je sais mon commandant, je sais……c’est parce que je me souviens de cette épopée que je rappelle ce détail « qui tue » ….
      La clope c’est tellement seventies. Il n’y a qu’à regarder les films de Claude Sautet.

    2. Commandant Chatel

      Pour les scènes de bistrot, j’ai lu que Claude Sautet faisait toujours rajouter de la fulée (en plus de celle produite par les cigarettes de acteurs et figurants) car il trouvait qu’il n’y en avait jamais assez…

  10. Commandant Chatel

    Que de bons souvenirs avec cette 604. la mienne était automatique et la couleur était « Pierre de Lune »… ça ne s’invente pas !
    Merci François, Renaud et Fred pour la balade !

  11. MF67

    En-fin !

    Ça faisait longtemps que j’attendais que POA s’intéresse de près à la 604 !
    J’adore cette voiture, depuis toujours, car je la considère comme le dernier haut de gamme français véritablement statutaire, chic et élégant ! Vraiment dommage que Peugeot n’ait pas voulu donner toutes ses chances au modèle… La version choisie ici, SL 77, est la version initiale, plus pure, plus typée 70’s. En 78, la finition sera améliorée et les plastiques seront teintés.

    On notera aussi la couleur « Pierre de Lune », couleur qui fut choisie pour les véhicules officiels en 1975. Cela tranchait radicalement avec le noir austère des DS héritée de la France Gaullienne. La 604 fut donc le char de l’Etat des années Giscard, mais la consommation de l’engin incitât à passer une commande spéciale à Peugeot concernant une série de 604 dites « SR », équipées du 4 cylindres de la 504. Ces 604 étaient, je crois, destinées aux préfectures.

    Aussi, l’acheteur qui en 1977, déboursait 46500 F (contre 41500 en 76…) se voyait remettre, lors du premier essai en concession, un disque promotionnel dont on peut écouter le contenu ici :
    -Face A : http://www.bide-et-musique.com/song/8424.html

    -Face B : http://www.bide-et-musique.com/song/8676.html

    De quoi convaincre le bagnolard que la 604 est une très grande voiture !