Citroën C5 Aircross : le tour du propriétaire en direct de Shanghai

POA vous emmène à Shanghai lors de la présentation à la presse du nouveau Citroën C5 Aircross, le premier SUV de Citroën construit en Chine. Renaud Roubaudi interview Alexandre Malval, directeur du design à propos du style Citroën et Remy Philippe, chef de projet, à propos des nouvelles suspensions. Découvrez aussi les coulisses de la présentation et la C6 made in China dans les rues de Shanghai.


CL 17.036.005 CL 17.036.006
CL 17.036.008
CL 17.036.010
CL 17.036.012
CL 17.036.014
CL 17.036.016 CL 17.036.017 CL 17.036.018

William CROZES@AUTOMOBILES CITROËN

Copyright William CROZES @ AUTOMOBILES CITROËN

Copyright William CROZES @ AUTOMOBILES CITROËN

Copyright William CROZES @ AUTOMOBILES CITROËN

William CROZES@AUTOMOBILES CITROËN

William CROZES@AUTOMOBILES CITROËN

William CROZES@AUTOMOBILES CITROËN

L’avis des Petits Observateurs !

19 commentaires au sujet de « Citroën C5 Aircross : le tour du propriétaire en direct de Shanghai »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Denis L.

    Pas mal! Toute en rondeur contrairement à la mode actuelle des arrêtes saillantes, il y a un Peu du Touareg ou du Cayenne première générations, en plus tendue. Je le trouve statutaire et rassurant, classieux. . A l’intérieur en revanche les aérateurs et le bloc compteur font cheap. Dans l’ensemble je pense qu’il fera bien mieux le job que le DS7.
    La C6 chinoise si elle ne singeait pas tant la Passat dans son allure extérieure serait tout à fait crédible dans nos contrées!

    Répondre
  2. Mat Ador

    Alexandre Malval pouvez vous nous expliquer le pourquoi de la double calandre, unique dans la production automobile ? Est-elle le fruit d’un compromis lié au JV ou le choix volontaire du design de présenter une face à double rictus, ce qui semblerait contraire à la recherche de l’expression forte d’une marque ?
    D’avance merci.

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      La réponse est peut-être plus simple, double chevrons = double calandre, double rangée de feux arrière, double rangée d’aérateurs sur la planche de bord, etc… Il n’ y a guère que les 2 x 2 roues motrices qui ne semblent pas du voyage sur la plateforme EMP2…
      😉

  3. Frankreich

    Que l’on aime ou pas, il faut reconnaître que PSA parvient bien mieux que VW Group à différencier ses modèles SUV entre eux. Il est impossible de trouver des similitudes entre 3008, DS7 et ce C5 Aircross. On peut y ajouter le récent Opel Grandland sur cette base.
    En comparaison, le trio Ateca, Tiguan Kodiak peine à dissimuler sa base commune.

    Répondre
  4. Chapman

    Impression favorable globalement même si j’attends de la voir en vrai. La face avant par contre….. Je ne suis pas sur.
    Merci pour ce voyage dans le nouveau pays de l’auto.

    Répondre
  5. Navigator84

    Les sinogrammes sur le hayon du C5 Aircross :
    东风 雪铁龙 Dōngfēng Xuětiělóng : Dongfeng Citroën.

    Tous les modèles étrangers arborent le nom de la JV en chinois sur la malle/le hayon.

    Les principaux partenaires pour les marques étrangères étant Dongfeng – 东风 Dōngfēng – (PSA, Kia, Honda, Nissan, Renault, Yulon), SAIC – 上汽 Shàngqì – (GM, Volkswagen), FAW – 一汽 Yīqì – (Volkswagen, Toyota, Mazda), Chang’an – 长安 Cháng’ān – (PSA, Ford, FCA, Mitsubishi, Honda, Toyota, Suzuki) et BAIC – 北汽 Běiqì -(Mercedes, Hyundai).

    J’étais à Shanghai il y a 10 jours, dommage de vous avoir loupé >_<

    Répondre
  6. damien

    cette c5aircross est bizarrement mieux réussie que sa cousine DS. elle me parait plus affirmée et plus désirable.
    cela me rassure sur l’avenir de citroen et m’inquiète un peu pour celui de DS.
    l’éternelle question de la séparation DS/citroen n’a pas finie d’être débattue…

    Répondre
  7. Nabuchodonosor

    En vous voyant commenter caméra en main depuis la terrasse shanghaïote, Président, j’imaginai le Président d’un blog auto chinois faire de même et s’interroger quant à la signature en alphabet grec sur le côté arrière droit du hayon, se demandant en mandarin, notamment quant au semblant de double pagodes superposées, ce que cela pouvait donc bien signifier…
    Faudra s’y faire, le marché automobile chinois est désormais le premier marché mondial. Pour autant le taux d’équipement n’en est encore qu’à ses balbutiements et la moyenne d’âge d’un acheteur de véhicule neuf moitié moindre de la nôtre… Vue d’ici, de là où ça marche beaucoup moins bien, ça laisse songeur, fo-forcément (merci Bourvil)…
    Mais à la vitesse où se lissent les aspérités du monde (merci Monsieur Malval), je me demande dans combien de temps arriveront en masse chez nous les modèles de seconde main contractés en LLD en première main là-bas auprès de PCA services Chine ?
    Va savoir Raoul, ce sera peut-être un moindre mal pour nous autres bagnolards obsessionnels compulsifs…
    Nabudésabusé

    Répondre
    1. Mat Ador

      Pas mal du tout cette C5 RX, en tout cas moins extravertie que la DS7 X-Back présentée à Genève le mois dernier… Et puis j’adore ces marche-pieds en forme d’étriers, reliquats d’un monde chevaleresque…
      😉

  8. Gaetan

    Elle me plaît bien cette C5 Aircross. Moins sur-dessinée que la 3008 (que j’aime beaucoup par ailleurs), mais très cohérente, douce, et accueillante. Et la promesse du « grand confort » fait du bien à entendre.

    Répondre
  9. LP2b

    Ce C5 est très beau beaucoup de nouvelles technologies, maintenant attendons qu’il arrive en France dans nos concessions dans plusieurs plusieurs mois hélas !

    Répondre