Café Garage mars 2017 : DS7 bling ou luxe ? PSA-Opel mariage de raison ou passion naissante?

Les sujets retenus par le trio de POA, Renaud Roubaudi, Cédric Fréour et Floriane Brisabois pour ce café garage du mois de Mars 2017 : La présentation de la nouvelle DS7 Crossback, la comparaison avec la nouvelle Alpine A110, le mariage Opel-PSA (et si ça marchait ?), et enfin les stars annoncées du prochain salon de Genève….

ds7-crossback-makes-debut-27ds7-crossback-makes-debut-23ds7-crossback-makes-debut-27ds7-crossback-makes-debut-8

2018-DS-7-Crossback-Dimension-InteriorCitroen-DS_7_Crossback-2018-1280-0fds7-crossback-makes-debut-6DS7-Crossback-2017--fotoshowBig-5dec4083-1009389ds7-crossback-makes-debut-2ds7-crossback-makes-debut-3

Porsche Panamera Sport Turismo -2Porsche Panamera Sport Turismo -1Porsche Panamera Sport Turismo -3Panamera Sport Turismo -6Porsche Panamera Sport Turismo -6Porsche Panamera Sport Turismo -7Porsche Panamera Sport Turismo -8Porsche Panamera Sport Turismo -9Porsche Panamera Sport Turismo -10Panamera Sport Turismo -1Panamera Sport Turismo -2Porsche Panamera Sport Turismo -13

2018-alpine-a110-12018-alpine-a110-2 (1)Peugeot Instinct Concept -7Peugeot Instinct Concept -5Peugeot Instinct Concept -6Peugeot Instinct Concept -417097505_1861783050706994_8500232348998245623_oRange-Rover-Velar-3Range-Rover-Velar-1Range-Rover-Velar-4Range-Rover-Velar-6Range-Rover-Velar-51Range-Rover-Velar-66Range-Rover-Velar-68Range-Rover-Velar-71

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

37 commentaires au sujet de « Café Garage mars 2017 : DS7 bling ou luxe ? PSA-Opel mariage de raison ou passion naissante? »

  1. Pardid02

    Et pourquoi « Spirt of Avant garde », pourquoi pas Esprit d’avant-garde. les mots Français « Esprit » et « Avant-garde » s’utilisent aussi bien en Allemand qu’en Anglais!!!

  2. Pardid02

    Dommage que le luxe « à la française » s’appelle crossback
    Quoi qu’il en soit, pourvu qu’ils réussissent, ainsi qu’Alpine, l’industrie Française et son image en ont besoin. Leur réussite, se sont des emplois directs et indirects. Quant ou style extérieur, je suis d’accord, il manque un peu de « wouaw », mais le « wouaw » ne se vend pas bien… alors bonne chance

  3. Nabuchodonosor

    Je tire mon chapeau aux petits observateurs pour tous leurs commentaires avisés et pertinents. On apprend beaucoup des ces cafés garages menés tambour battant par notre trio de choc préféré, puis, notre réflexion s’enrichit de toutes ces observations. J’espère que les designers et les marketeux de tous bords s’abreuvent à leur tour à la source intarissable de POA. Du C to B en quelques sorte !
    :-)

  4. Christian

    Monsieur Fréour, vous dites, il prennent leur temps chez DS, c’est vrai et c’est l’époque qui veut ça, il faut aller toujours plus vite ! Trop vite ! Mais rappelez vous, vous qui aimez cette marque, en combien d’années Audi s’est fabriqué et est devenue aujourd’hui ce qu’elle est ?
    Cela ne s’est pas fait non plus en 5 ans !
    En tout cas très bon reportage de vous tous, comme d’habitude !
    Cordialement

  5. John1Tiers

    J’ai lu un commentaire intéressant sur le rachat d’Opel par PSA : l’intérêt pour GM serait de lever le dernier frein au rapprochement avec FIAT/Chrysler.
    Ce ne serait pas une bonne nouvelle pour PSA.

  6. pierre

    l’alliance Opel/PSA. :
    ne pas oublier que PSA. ne vit que par les chinois !
    Dongfeng a certainement les dents longues pour racheter entièrement PSA. c’est à ne pas oublier !
    Apres, les meilleurs étaient déjà partis et c’etaient mariés, il ne restait sur le marché actuellement qu’Opel …..(et que peu de monde voulait).
    Apres coté gammes effectivement c’est similaire, donc pas de marché nouveaux en perspective. Ca va pas révolutionner .

  7. Sébastien

    Trentenaire et amateur de Citroën, cette DS7 me déçoit et me déplait. En 2014, Thierry Métroz parlait de voitures « d’exception » pour désigner les futures DS. 3 ans plus tard, cette DS7 n’a, à mes yeux, d’exceptionnel que le soin apporté aux détails (et vraisemblablement à la finition). Un fourmillement de détails à faire pâlir Audi & consorts, mais des détails masquant malheureusement une absence d’inspiration et un trop plein d’inspirations. Des inspirations si peu dissimulées qu’on croirait voir la future Audi Q5, édition « place Vendôme ».
    La comparaison, quelque peu triviale, de M. Fréour à une Cagole, est cruellement juste. Cette DS7 mise sur des artifices ostentatoires – du maquillage et des paillettes – pour détourner l’attention de ses lignes consensuelles et très « inspirées » d’autres constructeurs Premium à succès. Une méthode pratiquée et éprouvée par un politique très en vogue actuellement. Je lui souhaite pareil succès, mais n’y participerais pas car j’attends de DS autre chose qu’un patchwork de différentes marques, qui est plus Allemandes. Comme le dit Floriane, DS n’a pas d’identité propre, alors que la caractéristique de son ainée de 55 était d’en avoir une, unique. La comparaison est dure, mais si les designers de la marque en avaient vraiment assez qu’on la leur resserve comme le pense Renaud, ils cesseraient alors de la ressortir eux-mêmes à chaque occasion, et non sans fierté (justifiée par ailleurs).
    La marque DS pourrait se passer du slogan « Spirit of Avant-garde » car DS signifie pour quiconque aime l’automobile « Avant-garde ». Les DS ne sont pas des voitures pour aller d’un point A à un point B, ni des voitures pour jeunes kékés ne jurant que par VW & compagnie, pas davantage que des voitures pour snober. DS mise sur le raffinement, l’histoire et le patrimoine Français (l’emprunt de noms de quartiers Parisiens l’atteste plus que jamais). DS s’adresse donc à une clientèle exigeante et soucieuse de rouler dans des véhicules différents avec une French Touch assumée. L’insuccès de la DS5 a peut-être justifié un retour au classicisme, mais quand on se revendique DS, peut-on faire du classique ? Le raffinement peut-il justifier à lui seul une marque ? Un héritage ne se décrète pas mais se mérite. Pour l’heure, DS usurpe selon moi son identité.
    L’intérieur de cette DS7 est à l’image de son extérieur, avec le mauvais goût parfois en sus (appui-têtes, matériaux too-much). A vouloir faire de l’international pour réduire les coûts, le risque est de ne plaire à pas grand monde. Les intérieurs présentés plairont sans doute en Chine, mais en Europe, ils seront au bon goût ce que la ronce de noyer le fût en son temps. Les matériaux nobles ne font pas forcément la noblesse. Avec des matériaux simples, je trouve l’intérieur de la C6 beaucoup plus classe et intemporel que celui de cette DS7. Dans la Citroën, pas besoin de pseudo-brillants sur les aérateurs pour faire luxueux, c’est plutôt leur discrète et parfaite intégration à la planche de bord qui donnaient la classe à cette dernière. L’intérieur de la DS7 est tellement chargé qu’il en devient pompeux et illisible (l’implantation du pavé, pardon de l’écran lcd, n’aidant pas). La DS5 souffrait à mon sens du même problème intérieur. Sans cuir ni référence à la joaillerie, l’intérieur des futures Citroën haut de gamme pourrait bien incarner une idée du luxe plus contemporaine. Leur extérieur aussi d’ailleurs, avec des lignes fluides et galbes harmonieux comme une certaine DS… déchevronnée par quelques marketeux.

  8. Arnaud T

    Le problème de la DS7, c’est la DS6. On a l’impression de la connaître depuis longtemps. Attendons de la voir sur la route, mais je ne suis pas certain qu’elle fasse tourner les têtes comme la 3008 ou la DS5.

  9. CITRON.

    @Cédric Fréour : Vous dites au sujet du DS 7 Crossback « normalement je devrais aimer car c’est ma came », c’est vrai vous aimez le Q5 et ses concurrents du genre X3/GLC… Et vous demandez au DS 7 Crossback d’être clivant. Or, si il était encore plus clivant, ce ne serait pas plus dans le style dans votre came, donc vous aimeriez encore moins non ?
    En soi ce que je reproche à DS pour ma part ce n’est pas de faire du non-clivant, c’est de faire quelque chose qui n’a pas un style propre. En comparaison, Audi, BMW et Mercedes ont leur style, mais aussi Peugeot, Volvo, Lexus et même Citroën !
    Ensuite au sujet de la comparaison avec l’Alpine, Renaud Roubaudi avait dit lors de l’essai de la Skoda Superb que ce qui fait la force d’une marque c’est sa promesse, son honnêteté : Alpine tient sa promesse, est fidèle à elle-même (même si je suis également déçu par l’intérieur qui n’est finalement pas premium, ça reste très Alpine, pour le coup peut-être trop) ; ce n’est pas le cas de DS, DS n »est pas Spirit of Avant-Garde. Seulement DS devrait-elle l’être !? Je pense qu’elle devrait se contenter d’être une marque premium, ni plus ni moins.

    Excellent café garage en tous cas !

    1. Philippe

      Le problème c’est ce slogan : spirit of avant garde. Ils se sont mis la barre très haut sans qu’on leur demande.

  10. Jigalain

    Pour contrer notre PM, il me semble pour ma part, que le concept car Cxpérience du salon de paris est plus abouti, plus beau et plus réaliste en terme de commercialisation que le concept car Peugeot Instinct Concept.
    Je viens par ailleurs de revisionner des photos E tense, c’est fou le nb de détails présent sur DS 7 crossback.
    Longue vie, POA.

  11. RomeoMan

    DS 7 Crossback : attendons de l’avoir vue en vrai, et notamment à Genève, pour nous faire une idée définitive.
    Pourtant, le choix des « ambiances intérieures » ou encore « inspirations » ( ! ) Bastille, Faubourg, Opéra, Rivoli… me paraît assez pompeux. Mais sans doute que les Chinois apprécieront. Alors….

  12. Lucky

    Bravo à PSA et bravo à Renault de tenter ces paris dans le premium. Ce qui me ferait vraiment plaisir, c’est que l’état Français prennent conscience du rôle néfaste qu’il a joué depuis les années 50 et continue de jouer encore, en mettant des bâtons dans les roues de ses constructeurs automobiles. M le PM à raison, le marché pour les produits premium, ce sont les entreprises. Il faut permettre aux entreprises française qui achètent un VP de l’amortir intégralement, permettre la récupération de la TVA pour l’achat d’un VP et supprimer la TVTS, en fait, exactement comme c’est le cas en Allemagne !
    Cela créera un marché domestique avec des volumes beaucoup plus importants, et permettra à PSA et Renault d’avoir des retours sur investissements plus élevés, et peut-être même, M le PM, de prendre des risques et de faire des choses que les allemands (ou Audi) ne font pas et que vous appelez de vos vœux. Pour le moment, il ne peuvent pas. Les constructeurs allemands ont un marché domestique où plus de 50 % des ventes sont faites aux entreprises, pour les premium c’est plus de 70% des ventes, et sur des segments Class E, Serie 5, X5, Q7 …, c’est 90% des ventes qui se font en entreprises. Si les allemands et surtout les premium, devaient vivre avec le seul canal de vente aux particuliers, comme c’est le cas des constructeurs français, ils ne pourraient avoir un retour sur investissement sur de nombreux produits de leurs gammes et devraient les arrêter. C’est exactement ce qui est arrivé aux constructeurs français, et c’est ce qui risque d’arriver à DS. Ce marché est embryonnaire en France, pourtant l’état Français à tout à y gagner, des emplois, une balance commerciale qui pourrait redevenir positive, une confiance dans l’avenir pour lancer de nouveaux projets…
    À mon avis, c’est là que se joue l’avenir de DS et d’Alpine.

    1. Philippe

      l’Etat a bien aider les constructeurs il y a quelques années après la crise de 2008 en leur fournissant de gros prêt d’argent. Que les constructeurs ont remboursé très vite dès qu’ils le pouvaient. Pas comme les banques

  13. Jacques

    Alpine fait du retrodesign et le 1er ministre n’aime pas trop. DS reprend les codes des premiums etablis et y ajoute de l’exhuberance voire un peu de bling – comme Mini d’ailleurs qui ne fait pas dans la sobriété – et il se demande ce que DS apporte. En fait, l’ami Freour est pour le status quo, tres conservateur :)
    Heureusement, avec Opel, PSA aura une marque allemande bien tradi a lui proposer …
    Bon, treve de plaisanterie, ca bouge et c’est tant mieux pour nous qui sommes clients de toutes ces belles autos

  14. Guillaume D.

    Si les gens de DS en ont marre qu’on leur rappelle la DS d’antan, il y a une solution simple: il ne fallait pas s’appeler DS. PSA a clairement utilisé l’illustre ancêtre dans sa comm’ de départ. Il ne faut pas s’étonner que le grand public fasse encore et toujours l’association!
    Renault l’a bien compris avec Gordini ressucité (oh l’erreur), reparti aussi vite car il y avait clairement un crime de lèse-majesté.
    On n’en est pas à ce niveau chez DS, mais il est clair qu’on en attend plus de la marque sur la partie innovation. L’aspect luxe semble au RDV (à voir dans les faits), tout n’est pas perdu!

    1. Jacques

      C’est Renaud qui dit ´ si j’etais chez DS, j’en aurais marre que l’on me parle de la DS’ , pas les gens de DS

    2. olivier

      effectivement, et le slogan « spirit of avangarde » colle parfaitement à la ds originelle, connaitre l’histoire et la culture de la marque « DS » est un minimum nécessaire, après il y a tout le reste, et l’actuelle Ds a toujours un coté futuriste, cliquant et luxueux comme la ds de 56. ça peut pas faire de mal de s’inscrire dans l »histoire, au contraire, et puis ça fait un discours de com cohérent, ex: la suspension qui se veux d’avangarde comme la ds originelle aussi. le présent n’a de sens quand dans un déroulé historique !

  15. Piat Georges

    Quant à la Crossback, je pense que le constructeur fait d’abord ce que les gens attendent. Il faut faire du chiffre, on est pas dans le proto, on est dans la stratégie de vente.

  16. Frédéric à Montréal

    Excellent café garage, avec cette prise de vue, on a l’impression de participer à la discussion et à vos crises de fou-rire. J’aime bien quand vous n’êtes que 3, vous avez largement de quoi meubler la conversation! Une excellente demi-heure entre amis!
    Avec tous ces bénéfices, PSA devrait avoir les moyens de lancer de nouveaux modèles et de tenter d’être à la hauteur de ce slogan extrêmement présomptueux, «Spirit of avant-garde»!
    Et vive Alpine, franchement!

  17. Philippe

    olala presque du long metrage ce café garage !!!
    oui DS7 fait parler, pour être clivant ils le sont. C’est vrai que le stelvio ou q5 n’a pas autant déchainé les foules.
    Cédric vit trop dans le monde des bisounours où on peut révolutionner l’automobile avec un budget limité. DS n’a pas eu de modèle neuf depuis 2011 je crois, il faut pas qu’ils attendent pour sortir la 7. Ils ont déjà trop attendu. Ils ont mis le plus qu’ils pouvaient il faut la sortir, et la voiture révolutionnaire viendra plus tard. Pour le moment il faut être présent, il faut vendre pour ramener de l’argent et poursuivre la recherche et le développement.
    Et je trouve, que par rapport à la DS5 que je trouvais chargée au niveau design (surtout de l’avant) à sa sortie, là la 7 en fait des tonnes, mais toujours à l’avant, ce qui fait un véhicule deséquilibré. Un peu comme la 5 qui a un cul magnifique et simple, un magnifique profil comme la 7 et un avant surchargé. Et les intérieurs magnifiques. C’est la dessus qu’ils doivent continuer, des intérieurs à vivre, cocooning, salon luxueux. Ca demande pas trop de technologie mais il faut du gout des designers de nouvelles matières et la France est la meilleure au monde la dedans. DS les plus beaux intérieurs. Sans des diamants partout… ou alors des vrais. :-)
    Go poa

  18. Stéphane.nc

    Je suis très fréourien ce soir.

    3008 prouve que PSA sait faire (100 000 commandes en Europe!!!) original et clivant avec succès.
    Dur d’enthousiasmer avec Elon Musk sur le marché…en 2018 Model 3 prendra toute la lumière.

    Je ne suis pas SUVman mais Range Rover, Alfa parviennent à rendre le SUV désirable. C’est donc possible.Sans copier Audi!

  19. Denis L.

    Haha! Même au sein du gouvernement DS créé la polémique! Je prends le parti du premier ministre, évidement, il est encore plus virulent que moi!! 😀
    Sinon excellent comme d’hab’, 30 minute c’est impec comme durée!

  20. pablo

    Alors bon,
    je vais passer pour un passéiste râgeux pro truc anti machin…
    Et bien contrairement à ce que nous dit notre président, je n’attendais pas une » DS »de chez citroëne.
    L’arrivée de la 3 avait été assez explicite. l’abandon des chevrons très clair. Et sans aprioris, j’attendais la suite de l’Histoire. ET oui Ds5 m’a laissé rêver à quelque chose d’un peu plus audacieux et pourquoi pas clivant. Je ne vois rien de clivant dans ce crossover (mais bon c’est pas ma came quelque soit la marque)…
    Alors vous me parlerez de réalité économique etc…
    peut-être, et vous aurez certainement raison. N’empêche, ça manque drôlement de passion.
    Punaise aujourd’huil’ élégance, la classe, il faut aller les chercher chez volvo!
    Bon je râle, mais j’adore vos café garage.
    Longue route à POA

    1. Philippe

      Mais si on veut vendre il faut pas faire clivant. Regardez un a4, une série 3, une passat c’est d’un ennuyeux, c’est même ultramoche quand on a pas toutes les cuirs, les placages, les jantes etc. Et pourtant c’est ce qu’il se vend parce qu’il y a un logo qui est le même que sur la R8 ou la M3. Les gens sont idiots, ils ne veulent pas d’un 3008 tout équipé avec des cuirs et des matériaux qualitatifs parce qu’il faut qu’ils montrent qu’ils ont une BMW x3 mais les phares sont halogène, les sièges sont en tissu rèche et à réglage manuel. Et puis cette personne fera l’entretien tous les 30000 km au lieu de 15000 parce que ça coute 600€ une vidange chez BM parce qu’ils vendent l’huile 2 fois le prix. Donc le différent ça marche chez les gens éduqués, qui se moquent du regard des autres et qui ne veulent pas montrer l’argent qu’ils ont (ou n’ont pas d’ailleurs). Donc il faut faire ressemblant aux autres pour vendre au maximum.

    2. olivier

      tout à fait d’accord ! une bmw x3 de base est horrible comparée à un 3008 haut de gamme.

  21. Gérald

    Quel bonheur de vous voir débattre avec la même intensité que les petits observateurs par le biais de leurs commentaires souvent très affûtés !
    C’est la première fois que je vois un OFF dans un IN, c’est super de vous dévoiler comme ça, cela nous change des discours convenus !
    Go POA !

  22. Chapman

    C’est drôle comme DS déchaîne les passions……depuis le début cette marque me laisse froid, comme toutes les marques sans histoire. Excepté peut être les marques sans histoires qui innovent vraiment.
    Bon après l’intérieur est pas mal dans le genre luxe tapageur (mais pourquoi pas si c’est de bon goût)

    1. Chapman

      Euh j’oubliais……super café garage, comme d’hab. N’hésitez pas à faire plus long si l’actualité le justifie et je ne déteste pas les intervenants extérieur quand ils sont de qualité (M. Oualid par ex)

  23. Daniel

    Mr le Président à raison, on s »en fout de L’HISTOIRE, je ne sais pas ce qu’ représente la sortie de la Citroën DS à part ce que l’on me dit, ce que je lis.
    La technologie on s’en fout aussi parce que ce n’est que du numérique aujourd’hui dans la bagnole, une révolution pour moi dans une bagnole, c’est le moteur, c’est la suspension, c’est la transmission, le tenue de route pas le numérique et les écrans et la connectivité.
    Ce que je cherche dans un haut de gamme Français, c’est l’originalité et de surcroît chez Citroën, c’est l »ultra confort, la tenue de route, le plaisir de conduire
    pas un iphone sur roulette.
    Donc je suis extrêmement déçu par le design extérieur qui devrait en regardant une DS de 2017 me renverser, m’émouvoir de beauté de classe de race et là j’ai une Audi en moins classique, légèrement moins conservatrice.