Nouvelle Audi Q5 2017 : le bon élève

Comment essayer le nouvel Audi Q5 2017 sans Audi Man, alias Cédric Fréour ? Tel est le défi auquel est confronté Renaud Roubaudi après la défection de Mister Fréour qui n’a pas pu participer à l’essai au Maroc pour raisons personnelles. Conscient de l’importance capitale de l’avis d’Audi Man sur le nouveau Q5, POA innove en captant et en diffusant les réactions à chaud de Fréour qui visionne en direct le reportage réalisé au Maroc. Un film dans le film qui permet de confronter les points de vue de nos deux compères et aussi de découvrir les coulisses de POA, notamment l’un de nos studios de montage.

Bon élève, mais peut mieux faire

Ceci posé, on apprend que malgré son amour pour la marque, Audi Man est un peu déçu par le nouveau Q5, notamment l’intérieur qu’il trouve rassurant mais un peu vieillot à cause de l’écran planté en haut de la planche de bord. Pour Renaud Roubaudi, rien de nouveau sous le soleil si ce n’est la possibilité de disposer en option d’une suspension pneumatique, merci Citroën, qui permet de faire varier la garde au sol. Toujours pratique pour s’aventurer hors du bitume. Quant au reste, le nouvel Audi Q5 est une très bonne voiture, qui en douterait, qui rassurera ses fans et laissera de marbre ses détracteurs.

Les entreprises vont l’adorer

Le nouvel Audi Q5 2017 ne prend pas de risque, joue la convention formelle et s’offre toutes les techniques disponibles sur le marché. Marché qui le plébiscite comme nous le confirme notre partenaire PCA services qui propose une offre de LLD à 650 € mensuels sans apports, sur trois ans et 45 000 km. Un prix défiant toute concurrence du fait qu’il s’agisse d’un SUV premium signé Audi, ce qui lui garantit, selon PCA, une très forte valeur de revente, d’où ce tarif.

 

Nouvelle Audi Q5 2017 Q5_002 Q5_003 Q5_004 Q5_037 Q5_041 Q5_042 Q5_044 Q5_049 Q5_058 Nouvelle Audi Q5 2017 Nouvelle Audi Q5 2017 Nouvelle Audi Q5 2017 Nouvelle Audi Q5 2017 Nouvelle Audi Q5 2017 Nouvelle Audi Q5 2017 Q5_064

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 commentaires au sujet de « Nouvelle Audi Q5 2017 : le bon élève »

  1. Maître Capello

    Don Diègue à Matignon

    Ô rage ! ô désespoir ! ô silence du vendredi !
    N’ai-je donc tant poadé que pour cet ennui ?
    Et ne suis-je blanchi dans mes com’s avisés
    Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?
    Vos billets qu’avec respect tout POA admire,
    Vos billets, qui tant de fois ont sauvé cet empire,
    Tant de fois affermi le trône du Prez’,
    nous manquent éperdument et nous laissent sans voix ?
    Ô cruel souvenir de votre sagacité !
    Œuvre de tant de jours en un jour effacée !
    Nouvelle dignité fatale à notre bonheur !
    Précipice élevé d’où tombe notre honneur !
    Faut-il de votre absence voir triompher Justin,
    Et mourir sans attendre, ou vivre sans dessein ?
    Justin, sois de mon prince à présent gouverneur ;
    Ce haut rang n’admet point un homme sans honneur ;
    Et ton jaloux orgueil par ce silence insigne
    Malgré le choix du Prez’, m’en a su rendre indigne.
    Clavier, de mes exploits glorieux instrument,
    Mais de mes doigts tout de glace inutile ornement,
    Fer, jadis tant à craindre, et qui, dans cette offense,
    M’as servi de parade, et non pas de défense,
    Va, quitte désormais le dernier des observateurs,
    Passe, pour me venger, en de meilleures mains…

  2. Denis L.

    C’est marrant cette vidéo se répond à elle même! Renaud au début vous parlez de l’évolution des modèles quasi imperceptible chez Audi et chez les allemands en général et à la fin Xavier Boulez vous explique que les bons tarifs de cette voiture sont essentiellement dues à la forte valeur de revente. C’est bien là le gros point fort des allemands, faire évoluer leur gamme en douceur pour ne pas tuer la précédente. Chaque modèle jeune ou vieux est une pierre à un édifice cohérent.
    Quand aux bip bip… Ça me fatigue aussi à un point! Ça en devient même dangereux! Bip bip ceinture, bip bip boîte pas au neutre, bip bip contact sans moteur, bip bip porte ouverte, bip bip clé sur le contact, etc… A la fin c’est bip bip… TA GU… J’ME CASSE QUAND MÊME!!!!! en fait c’était bip bip frein à main pas serré…

    1. Christophe BONNIN

      A noter que le bip bip du « frein à main pas serré » n’existe pas sur la MX5 (démonstration POA à l’appui).

  3. Jagman

    « Un tout petit peu vieillot » = gros éclats de rires . Même dans une « vieille » Jaguar S-Type de 12 ans d’âge (12 ans c’est une éternité en Automobile) ils étaient déjà capables d’intégrer un écran tactile dans la console centrale. En 2017 sur un véhicule dont le prix débute à 41 000€ et pour une marque qui se veut Premium c’est juste impardonnable. Il y a d’ailleurs le même problème chez Mercedes dans une Classe C que j’ai louée récemment.

  4. Piat Georges

    Ah je suis embal!é par ce nouveau modèle même si je reste insensible aux écrans divers. Les bons vieux compteur/compte tours sont pour moi irremplaçables.
    Enfin un 4×4 dans la poussière !

  5. Frédéric à Montréal

    En effet, ça n’évolue pas trop, car la première Audi allroad, qui est née je crois en 2000 ou juste avant, était déjà dotée de ces amortisseurs pneumatiques réglables.
    Donc, au niveau le plus bas, comme une berline normale, et au niveau le plus haut, une garde au sol digne d’une Jeep. Croyez-moi, un régal quand il y a beaucoup de neige, par exemple.
    Par contre, quand les amortisseurs lâchent, soit assez peu de temps après la fin de la garantie, et je serais étonné que ça ait changé, la facture était extrêmement douloureuse.

  6. michaël oualid

    Prod’ haut de gamme pour ce nouvel épisode. Bravo l’équipe POA.

    Quant à cet engin… évidemment qu’il n’évolue pas, cette conception de l’industrie est déjà finie depuis longtemps. 1735 kg, c’est au moins 500kg de bouts de fils électriques et de plastocs en trop, à propulser, à freiner, à tenir dans les virages, à encaisser lors des chocs…
    Il faut trouver vite une autre façon de faire rêver les acheteurs, plus profitable pour tous.

  7. Nabuchodonosor

    Salam aleikoum.
    Audi a choisi le Maroc pour sa croisière jaune. C’est un très beau pays, connu notamment au sud de l’Atlas pour ses pistes comme pour ses ergs de Merzouga ou de Chigaga. Mais ce pays dispose aussi, et on le sait peut-être moins, d’un réseau routier de tout premier ordre ouvrant sur des paysages sublimes… Néanmoins en nous montrant à l’écran des véhicules immatriculés en France et qui retourneront y faire leur vie, la mise en scène de cette vie berbère manque un chouia de crédibilité à mes yeux, ça sent le scénard trop lissé à Villers-Cotterets, que la fine couche de poussière sur les flancs lustrés du SUV ne parvient à effacer…
    Dans un autre registre, celui de l’obsolescence, et bien que je comprenne l’impérieuse nécessité que revêt aujourd’hui le discours sur la multiplication des écrans digitaux et de la fuite en avant tous azimuts des aides à la conduite équipant les modèles neufs, celui-ci m’apparaît être en totale contradiction avec l’autre sur la LLD, qui sous-tend que le véhicule serait optimisé pour une valeur de revente maximum… Compte tenu de l’évolution exponentielle de l’électronique dans les habitacles aujourd’hui, qui peut affirmer sereinement que l’auto ne sera pas déjà ringarde dans trois ans, ne serait-ce que par le vieillissement de tous ses équipements devenus biens futiles ? Si je recherche une belle occasion par exemple, j’ai de prime d’abord tendance à me fiche de son petit écran GPS et de me dire que je ne l’utiliserai jamais tellement le truc va ramer, qu’il me semble antédiluvien… Soit. Mais en même temps je sais que ne pourrais jamais tout à fait l’oublier parce qu’il est là justement qui trône en plein milieu du tableau de bord… Cet équipement dessert alors l’auto plus qu’il ne la valorise, tout l’opposé de ce qu’il en était lorsqu’il était flambant neuf…
    Choukrane, bien le bonjour à tous et notamment au premier ministre qui, on le voit dans la séquence, rongeait son frein moussé !
    Lahanikoum
    :-)

    1. Mat Ador

      Et qu’en sera t’il dans dix ans, est-ce que tous ces systèmes assisteront encore comme au premier jour où seront-ils devenus potentiellement dangereux ? Si c’est le cas, ces systèmes accélèreront en effet à la décote du véhicule, au-delà du vieillissement naturel de ses organes mécaniques vitaux.
      Y-a-t-il un organisme sérieux qui mesure cela ?

  8. Thierry

    Je suis dubitatif, je ne savais plus qu’un nouveau modèle était sorti ou allait sortir ?
    Elles se ressemblent toutes et je décroche.
    Sinon toujours aussi bon reportage, et toujours d’aussi mauvaise foi Audiman …
    C’est vrai que ca manque d’infos …. et qu’on vous trouve néophyte Mr le Président quand à l’écoute du patronyme TFSi vous dites … diesel !
    J’aimerai bien connaitre le fonctionnement des suspensions pneumatiques ? Hydrauliques ? Bref … en savoir plus ! J’ai l’impression qu’elles n’ont pas grand chose de Citroën, mais plus de Range Rover ou Mercedes ? Si quelqu’un qui s’y connait peut expliquer.
    En tout cas grand coup chapeau à ce (trop) court métrage Marocain :-)

    1. Benjamin C

      Ressorts pneumatiques serait plus juste puisque les amortisseurs restent classiques. Idem Land Rover, Mercedes…. Véritable nid à emmerdes toutes marques confondues et gain en confort discutable par à rapport à des ressorts hélicoïdaux. Effectivement rien à voir avec la suspension hydropneumatique Citroën bien plus complexe, fiable, mais surtout confortable…

    2. Thierry

      Merci …. et c’est vrai que lisant plus haut que l’hydraulique était abandonné chez Citroën, on se demande pourquoi, la supériorité de ce système devenu fiable, était indéniable !

  9. Chapman

    J’adooooooore Audiman avoue enfin…….la poussière lui donne un peu de personnalité…..ha ha ha.
    J’ose à peine imaginer ce que cette poussière doit engendrer comme dégâts sur l’électronique à long terme.
    J’ai passé un bon moment dans ce désert marocain avec vous. Je suis d’accord avec vous Renaud; elle est parfaite, c’est bien ce qu’on lui reproche.
    😉

  10. Stéphane.nc

    Question pour Renaud.
    Après avoir conduit les 2 comment décrirais tu l’expérience Q5 par rapport à Kodiaq?

    Les SUV qui représentent 25% des ventes en Europe….

    1. Renaud Roubaudi Auteur de l’article

      Je préfère le Kodiaq, plus cool, plus lumineux, plus spacieux, plus sympa, moins chère, plus juste. Le Kodiaq me rappelle les break Volvo des années 70, robuste, sans prétention et pourtant chic. Avec le Q5, tout noir et intérieur noir, j’ai l’impression de conduire un corbillard. j’étouffe dans ces voitures statutaires à faible surface vitrée. Ce qui a de terrible, c’est que j’ai ressenti, brièvement, la même impression à bord de la DS7 à Genève… c’est un luxe de repli sur soi qui me semble dépassé à l’heure où nous avons tant besoin d’ouverture aux autres.

    2. Mat Ador

      C’est exactement cela qui détonne dans le reportage Président. C’est peut-être à cause des vitres fumées, le Q5 donne le sentiment de ne pas faire corps avec le désert, d’isoler son chauffeur dans cette immensité, comme s’il en était besoin…