Kia Stinger GT – Détroit 2017

Le premier Ministre Cédric Fréour nous rapporte du salon de Détroit 2017 ses petites observations. Nouveautés, concept, voitures électriques et petits bonus, c’est une balade exclusives que nous vous invitons à suivre en  plusieurs épisodes. La nouvelle berline sportive Kia Stinger GT

 

stinger-38 stinger-40 stinger-39 stinger-34 stinger-30 stinger-47 stinger-42 stinger-41 stinger-49

L’avis des Petits Observateurs !

10 commentaires au sujet de « Kia Stinger GT – Détroit 2017 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Hugo

    Elle est impressionnante !! Cela dit même si l’intérieur est luxueux, c’est tres copié sur Mercedes. Extérieurement elle rend l’aléa Giulia encore plus banale.

    Répondre
  2. Aède

    À force de multiplier les détails stylistiques librement « inspirés » d’autres marques, cette Stinger aurait presque réussi à se forger sa propre personnalité…
    La découpe de l’arrière et les feux me font penser à ceux d’une Viper actuelle (ou déjà passée, avec l’échec commercial qu’elle a été), tandis que le nom Stinger fait écho à celui d’une Corvette Stingray. Cette Kia semble multiplier les références plus ou moins subliminales aux classiques établis du marché américain et titiller l’imaginaire collectif. Ses naseaux de tigre sont grand ouverts pour fondre encore plus vite sur la concurrence !

    P.S.: J’ai hâte de découvrir l’avis d’Audiman notre Premier ministre sur la finition, j’espère qu’il ne douchera pas trop mon enthousiasme !

    Répondre
  3. Nabuchodonosor

    Quel beau dessin assurément, à vous réconcilier avec vos points perdus…
    De 3/4 arrière, n’en déplaise à Paul de B.R, j’y perçois comme une touche Trollhättannienne…
    OK, « Joke », j’arrête de fumer la moquette…
    🙂

    Répondre
  4. kris

    Beaucoup beaucoup de détails de design chipés ici ou là chez d’autres constructeurs et très reconnaissables !
    Les aérateurs là c’est franchement limite !…
    L’ensemble est certes réussi mais il manque le fameux ADN propre à chaque marque. C’est le problème de la valse des designers.
    Le prix devrait être compétitif. On est loin des Kia d’autrefois. Par contre, le blason KIA ne devrait pas faire de miracle lors d’une revente sur le marché de l’occasion, du moins chez nous si ce modèle devait arriver en Europe…

    Répondre
  5. Benjamin C

    pas mal du tout. Tiens un profil de propulsion à moteur central avant. Décidément tous ceux qui se lancent dans le prémium s’y mettent à la propulsion… Audi, peut être un jour comprendra et s’y mettra !

    Répondre
  6. Guillaume D.

    Le bleu ne lui va pas très bien, je trouve…
    L’intérieur a l’air de bonne facture en effet, mais ils n’auraient pas du prendre Audi (ou Mercedes) en référence concernant l'(non-)intégration de l’écran central!

    Répondre