Honda HR-V : il fait le job !

Par Patrice Vergès.Bonne nouvelle pour les futurs acheteurs du Honda HR-V qui exigeait jusqu’à 9 mois de délais début 2016. Un quota accru accordé à la filiale française a permis de réduire ce délai à trois mois seulement. Ça vaut le coup d’attendre !

Esthétiquement, le Honda HR-V fait songer à un SUV coupé avec ses poignées masquées dans le montant.

Esthétiquement, le Honda HR-V fait songer à un SUV coupé avec ses poignées masquées dans le montant.

Réalisé sur la plate-forme de la Jazz, ce Honda offre d'honnêtes qualités dynamiques au prix d'une certaine fermeté

Réalisé sur la plate-forme de la Jazz, ce Honda offre d’honnêtes qualités dynamiques au prix d’une certaine fermeté

Pionnier du crossover avec son précédent HR-V abandonné depuis 2005, Honda ne pouvait pas être absent de ce segment en forte expansion occupé par le Renault Captur, Peugeot 2008 et autres Fiat 500 X ou Opel Mokka. On se demande d’ailleurs, pourquoi Honda avait abandonné ce type de véhicule ?

Image floue

Cette marque est un peu difficile à comprendre pour un Européen avec parfois un manque de suivi entre ses modèles. En fait, il faut savoir que l’Europe ne présente pas grand chose pour le Japonais qui vend seulement un peu plus de 150 000 voitures (en progression de 30 % grâce au HR-V). C’est peu sur les 4,7 millions de véhicules cette année dont 1,6 millions rien qu’aux USA sans oublier 17 millions de motos. En France, Honda est une marque assez méconnue généralement sous considérée au niveau de sa production (100 millions de véhicules produits depuis 1948) comme j’ai pu le tester dans le cercle de mes relations. Beaucoup confondent avec Mazda.

Bon il est temps de se mettre au volant du HR-V qui vient de souffler sa première bougie. Esthétiquement, c’est une honnête réussite avec son profil dynamique aux faux airs de coupé dont la poignée de porte arrière est masquée dans le montant. Dans sa version Exclusive chaussée de jantes de 17 pouces, l’engin a de l’allure tout en restant assez sobre. Trop peut être ? Quelques packs proposés par Honda France accentuent sa sensualité notamment avec le pack Milano (1610 euros) qui teinte une partie des jantes de 18 pouces et le rétroviseur d’un rouge qui va bien au blanc glacier trop neutre.

Si la planche de bord est réussie et ergonomique, elle manque un peu de chaleur

Si la planche de bord est réussie et ergonomique, elle manque un peu de chaleur

Levier de vitesses court, net et précis

Levier de vitesses court, net et précis

Déménager pour le plaisir

Avec 4,30 m de long, l’un des plus grands de sa catégorie avec le nouveau Scenic 4, le HR-V est évidemment l’un des plus logeables avec un bon volume pour les passagers (toutefois pas trop grands) assis à l’arrière et surtout un coffre géant de 470 litres fort accessible de surcroît. (Volume total de 1533 litres). Ajoutez l’assise arrière qui se rabat en une tour de main (les fameux sièges magiques) et une modularité intelligente qui transforme le transport d’objets encombrants en un véritable plaisir. C’est le gros point fort du HR-V !

Le HRV est le SUV qui offre le meilleur volume intérieur grâce à son hayon qui descend très bas

Le HRV est le SUV qui offre le meilleur volume intérieur grâce à son hayon qui descend très bas

L’accès à bord est facilité par les 1,60 m de haut du véhicule dont l’habitacle est intelligemment conçu, agréable à regarder et plutôt pratique avec de nombreux rangements. Dommage que les plastiques noirs manquent un peu de moelleux autant au doigt qu’à l’œil et que la présentation intérieure soit aussi terne. Coté conduite, l’engin apparaît plutôt alerte grâce à un poids contenu (1350 kilos) : direction légère et assez directe (2,7 tours), boîte rapide à 6 rapports commandée par un court levier, suspension souple mais dont l’amortissement est perfectible sur mauvais revêtements notamment à l’arrière.

5 litres aux 100 sur 1500 km.

5 litres aux 100 sur 1500 km avec la version diesel !

5 litres aux 100 sur 1500 km avec la version diesel !

Le HR-V est proposé uniquement en deux roues motrices ce qui n’est pas le cas sur les autres marchés mondiaux où existe une version hybride. Les faibles volumes vendus en France (4000 unités) n’autorisent pas Honda à en proposer toutes les versions, et c’est dommage. Sous le capot, deux moteurs sont au choix de l’acheteur. C’est le 1500 essence Vtec de 129 ch qui se vend le mieux en France prouvant que la chute des ventes du diesel se confirme de plus en plus en plus. Il est vrai que l’essence est moins cher de 2300 euros que le diesel i-DTEC 1,6 l de 120 ch. Cette dernière mécanique désormais bien connue chez Honda,  cumule les vertus autant au niveau reprises (300 Nm dès 2000 tours), puissance que douceur et économie puisque nous avons seulement consommé 5 litres de carburant en moyenne sur 2000 km. Son seul vice est d’être un peu trop bavarde en charge où elle laisse échapper des claquements dans l’habitacle dont l’insonorisation mériterait d’être améliorée.

Sans être spécialement bas, les tarifs restent raisonnables car chez Honda tout est compris sauf la peinture métallisée (550 euros). D’autant qu’en série, on apprécie un gros arsenal sécuritaire ; lecture des panneaux, limitateur de vitesse intelligent, passage en code automatique, etc. La gamme HR-V débute à 21 760 euros pour s’achever à 28 420 euros en diesel Exclusive Navi équipée de série de sièges mi-cuir mi-tissus, toit ouvrant, caméra de recul, feux à leds, jantes de 17 pouces et GPS sans oublier la garantie de trois ans. Si le HR-V n’est pas le plus excitant de la bande des crossover, il faut admettre qu’il fait plutôt bien son job avec plus de savoir faire que de faire savoir.

Version Milano avec jantes de 18 pouces et rétros rouges.

Version Milano avec jantes de 18 pouces et rétros rouges.

Il y a plus de 15 ans, Honda innovait avec son premier HR-V Joy Machine

Il y a plus de 15 ans, Honda innovait avec son premier HR-V Joy Machine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 commentaires au sujet de « Honda HR-V : il fait le job ! »

  1. Claude

    Je trouve que la ligne des Honda manque de personnalité. Je sais que c’est voulu par Honda qui est un constructeur mondialiste. Sauf au sujet des Civic que je trouve au contraire, trop personnalisée. Clivante comme on dit aujourd’hui. Question : pourquoi changer tous les 3 ans de carrosserie ?

    1. Hugo

      Oui effectivement elle est juste ce qu’on demande à une voiture. Elle est performante, efficiente, frugale, pratique, très volumineuse, agréable à conduire, bien construite et fiable. De derrière je dirais même qu’elle est moche. C’est très bien d’avoir fait une « grande surface de ventilation ». Pour ma part l’habitacle est d’une austérité de bon goût contrairement à une passat ou un tiguan. Il y a du style et c’est élégant. Bien que la finition soit irréprochable et supérieure à une vw sur ce modèle là, on dira le contraire pour faire plaisir aux journalistes vendus.

  2. Guillaume D.

    La silhouette générale est agréable, mais les feux arrière alourdissent démesurément le style, dommage.
    Ce qui est toujours appréciable chez Honda, c’est le volume du coffre (très logeable) et les Magic Seats. Pas de chance, la dernière Civic a changé son fusil d’épaule de ce point de vue-là.

  3. Piat Georges

    Que de chemin parcouru depuis le Joy Machine !
    Par contre, je ne sais pas si c’est une idée mais je trouve que les concessions Honda sont rares…

  4. Thierry

    Y’a pas un peu de surfait dans cette réputation ??? Les anciennes Civic et Accord, oui mais aujourd’hui !
    J’ai conduit il y a peu un CRV …. bof, plastique des contres portes à faire verdir Cedric, des vibrations, et en plus conso d’huile et pb non résolu de clim qui fait ce qu’elle veut selon son proprio qui je le sens va passer chez Hyundai sous peu.

  5. pierre

    Honda est…. à tort peu reconnu en France,
    peut-être les motos de la marque ont portés préjudice aux voitures (quand on parle Honda ….on pense moto).

    En tout cas pour ce qui est du HRV ……mais aussi les tres réussis CX3 et dernièrement C-HR de Toyota, on a des modéles tres attractifs, de ligne réussie, modernes de technologies (hybride chez Toyota bien entendu) et d’un sérieux de fabrication toujours inconnu en Europe. L’évolution des produits japonais est nette aussi esthétiquement, avec des intérieurs typés, modernes, et moins banals que par le passé
    .

  6. Yannick

    Effectivement, les Honda sont réputes pour être très robustes. J’ai parcouru plus de 350 000 km avec une Civic essence et sans grandes réparations excepté l’embraye.
    le Honda HR-V devrait être dans la même lignée.

  7. Chapman

    Comme notre président le dit de Volvo, je trouve qu’Honda est une « belle marque » . Les mécaniques essence sont d’une longévité presque agaçante….on se demande quand enfin, on va pouvoir changer de voiture.
    Je ne comprends pas pourquoi elle est si peu représentée en France.
    Le truc rigolo; passer le contrôle technique avec une Honda…..les contrôleurs le savent, inutile de chercher la fuite….y en a pas!
    :-)