Chevrolet Volt : Et si c’était elle l’élue ?

33 500 $ pour rouler en Chevrolet Volt

C’est officiel, Chevrolet vient d’annoncer le prix de vente de la Volt, sa future voiture électrique qui sera en vente aux Etats-Unis en septembre 2011 : 41 000 $ hors taxes, auxquels il faut déduire un bonus de 7500 $ gouvernemental accordé aux voitures propres, soit 33 500 $ cash (25 773 €). Mieux, en leasing la Volt se négociera 350 $ par mois, soit 269 € mensuels (à comparer avec les 500 € que demande Peugeot ou Citroën pour la i-On et la C-Zéro, les deux premiers véhicules 100% électriques disponibles en France dès octobre). 
La Chevrolet Volt est la seule berline compacte électrique du marché qui dispose d’un prolongateur d’autonomie lui permettant de rouler 500 km. Concrètement, la Volt est mue par un moteur électrique qui assure 60 km d’autonomie et se recharge sur secteur. Si vous dépassez cette distance, un générateur à essence recharge automatiquement la batterie et permet de rouler 500 km avant de faire le plein. À noter que le générateur n’entraine pas les roues, il ne fait que recharger la batterie, ce qui lui permet de tourner à vitesse constante et consommer très peu, environ 3l/100km. En outre, si vous faites moins de 60 km par jour, vous n’utilisez que l’électrique, sans jamais avoir besoin d’essence. Si elle s’avère fiable, cette solution alternative entre le tout électrique et le tout thermique pourrait bien mettre tout le monde d’accord.
Elle est à la fois écologique, rassurante et polyvalente. La Volt sera peut être l’élue qui redonnera foie en l’automobile. Elle arrivera en France en 2012, sous le nom d’Opel Ampera. On en reparle forcément.

Petites Observations Automobile – juillet 2010

L’avis des Petits Observateurs !

Un commentaire au sujet de « Chevrolet Volt : Et si c’était elle l’élue ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *